François Hollande à Pékin !

Est-il allé prendre des cours de marxisme basique dans la cité des empereurs qu’on pourrait penser de prime abord s’être trompé d’époque tant la Chine est devenue capitaliste et destructrice pour l’environnement qu’on aurait tort de souhaiter que son déplacement ne s’identifie pas à un voyage « commercial » comme son prédécesseur Strauss-Kahn*…

 

Est-il allé relancer la vente de centrales nucléaires en déconfiture qui s’effritent dans les stocks des invendus, lancer des appels d’offre pour construction de centrales électriques ou tancer la dictature chinoise qui exerce une répression indivisible sur les libertés humaines et le militantisme étudiant ? Est-il venu demander la libération des prisonniers politiques encabanés pour délit d’opinion pour imposer à la Chine vieillissante polluée par le charbon les vecteurs d’une véritable république démocratique ? A-t-il pu aller là-bas pour demander l’application des Droits de l’Homme ou carrément faire signer la Charte que ce pays n’a jamais voulu respecter ? Est-il venu éclaircir la vérité sur le faux Dalaï-lama qu’a dédoublé la Chine en usurpant le Tibet ?

 

Assurément que non et son inspiration serait plutôt sous le sceau du renforcement de son pouvoir personnel qu’il voudrait établir à l’exemple des soit-disant derniers communistes d’Etat qui pratiquent une politique tout ce qu’il y a de plus limitée au niveau des droits sociaux et qui au plan bancaire pratique un ultra-libéralisme à tout rompre… Exploitant au mieux, au taux de rendement le plus élevé qu’on puisse rencontrer sur la planète, ses salariés, la Chine est devenue une référence incontournable en matière d’exploitation humaine à outrance ainsi qu’une poubelle mondiale inégalée liée à son insouciance accélérée pour la protection de l’environnement. Compte-t-elle (cette Chine « moderne ») s’exporter en Afrique dont on craint d’elle les pires menaces sur l’écosystème ? Peu de frein au business en tous cas car avec son pote Cahuzac François Hollande a montré que lui aussi était prêt à mettre les deux pieds dedans ! Et les chinois ne se priveront de rien dans un monde de plus en plus privatisé, à la botte des multinationales, du commerce à grande échelle appuyé par les supers-profits…

 

Et si tout simplement François Hollande était venu demander le payement de la facture laissée par Jacques Chirac, si fier de s’y être rendu, mais n’ayant décroché que peu de contrats… C’est qu’il est tant de payer messieurs les chinois, la France ne vous fera pas crédit éternellement ! Les payements en différé ça va un moment mais vient le temps de payer l’addition ! François Hollande vient donc récupérer les recettes posées par jacques Chirac ?… C’est ça et faites vite !… on a besoin de pognon ! Mais les « liens étroits » dont se vente le cabinet ministériel des Affaires étrangères on sait pertinemment qu’il ne sortira pas du boulevard du capitalisme effréné. L’idéal serait à ce niveau de pouvoir jongler entre une mise à niveau des richesses que contre carrerait une application effective des Droits de l’homme liées aux revendications politiques qui permettrait d’en limiter les dégâts. Un Chinois est-il considéré comme un « citoyen » ?… Je ne pense pas et à y entendre ce que nombreux vivent en Chine, loin des nantis, on serait presque en droit de parler d’esclave bien plus que de citoyens.

 

Ce qu’il en sortira sera certainement du chinois ou une nouvelle soupe pour traders établie sur les nouveaux besoins de la fiction capitaliste où tous marchent de concert de J. Chirac à F. Hollande en passant par l’homéopathique N. Sarkozy.

 

 

*Un discours à jeter dans les eaux du Yang-Tsé-Kiang ! link : 

  http://laurentgantner.over-blog.com/article-un-discours-economique-a-jeter-dans-les-eaux-du-yang-tse-kiang-dsk-93348473.html

Publicités

François Hollande à Pékin !

 

hollande-chine-jm.jpg

dessin : link

http://soyons-serieux.fr/voyage-du-president-en-chine-hollande-recu-par-xi-jinping/

Est-il allé prendre des cours de marxisme basique dans la cité des empereurs qu’on pourrait penser de prime abord s’être trompé d’époque tant la Chine est devenue capitaliste et destructrice pour l’environnement qu’on aurait tort de souhaiter que son déplacement ne s’identifie pas à un voyage « commercial » comme son prédécesseur Strauss-Kahn*…

Est-il allé relancer la vente de centrales nucléaires en déconfiture qui s’effritent dans les stocks des invendus, lancer des appels d’offre pour construction de centrales électriques ou tancer la dictature chinoise qui exerce une répression indivisible sur les libertés humaines et le militantisme étudiant ? Est-il venu demander la libération des prisonniers politiques encabanés pour délit d’opinion pour imposer à la Chine vieillissante polluée par le charbon les vecteurs d’une véritable république démocratique ? A-t-il pu aller là-bas pour demander l’application des Droits de l’Homme ou carrément faire signer la Charte que ce pays n’a jamais voulu respecter ? Est-il venu éclaircir la vérité sur le faux Dalaï-lama qu’a dédoublé la Chine en usurpant le Tibet ?

Assurément que non et son inspiration serait plutôt sous le sceau du renforcement de son pouvoir personnel qu’il voudrait établir à l’exemple des soit-disant derniers communistes d’Etat qui pratiquent une politique tout ce qu’il y a de plus limitée au niveau des droits sociaux et qui au plan bancaire pratique un ultra-libéralisme à tout rompre… Exploitant au mieux, au taux de rendement le plus élevé qu’on puisse rencontrer sur la planète, ses salariés, la Chine est devenue une référence incontournable en matière d’exploitation humaine à outrance ainsi qu’une poubelle mondiale inégalée liée à son insouciance accélérée pour la protection de l’environnement. Compte-t-elle (cette Chine « moderne ») s’exporter en Afrique dont on craint d’elle les pires menaces sur l’écosystème ? Peu de frein au business en tous cas car avec son pote Cahuzac François Hollande a montré que lui aussi était prêt à mettre les deux pieds dedans ! Et les chinois ne se priveront de rien dans un monde de plus en plus privatisé, à la botte des multinationales, du commerce à grande échelle appuyé par les supers-profits…

Et si tout simplement François Hollande était venu demander le payement de la facture laissée par Jacques Chirac, si fier de s’y être rendu, mais n’ayant décroché que peu de contrats… C’est qu’il est tant de payer messieurs les chinois, la France ne vous fera pas crédit éternellement ! Les payements en différé ça va un moment mais vient le temps de payer l’addition ! François Hollande vient donc récupérer les recettes posées par jacques Chirac ?… C’est ça et faites vite !… on a besoin de pognon ! Mais les « liens étroits » dont se vente le cabinet ministériel des Affaires étrangères on sait pertinemment qu’il ne sortira pas du boulevard du capitalisme effréné. L’idéal serait à ce niveau de pouvoir jongler entre une mise à niveau des richesses que contre carrerait une application effective des Droits de l’homme liées aux revendications politiques qui permettrait d’en limiter les dégâts. Un Chinois est-il considéré comme un « citoyen » ?… Je ne pense pas et à y entendre ce que nombreux vivent en Chine, loin des nantis, on serait presque en droit de parler d’esclave bien plus que de citoyens.

Ce qu’il en sortira sera certainement du chinois ou une nouvelle soupe pour traders établie sur les nouveaux besoins de la fiction capitaliste où tous marchent de concert de J. Chirac à F. Hollande en passant par l’homéopathique N. Sarkozy.

*Un discours à jeter dans les eaux du Yang-Tsé-Kiang ! link :

  http://laurentgantner.over-blog.com/article-un-discours-economique-a-jeter-dans-les-eaux-du-yang-tse-kiang-dsk-93348473.html

ENFIN ! ILS ONT DIT « OUI » !

550127_389823417707609_2006824673_n.jpg

dessin : collectif « dubout » !

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=389823417707609&set=a.278132948876657.67923.278096005547018&type=1&theater

Il aura été semé d’embûches ce chemin torturé mais vertueux qui conduit à l’égalité matrimoniale (juridique et administrative) pour les couples gays et lesbiens… Correction d’une erreur sur le droit des personnes à disposer d’eux-mêmes… et surtout de leur sexe. Le mariage pour tous est enfin devenu universel.

Petit rappel historique quand même pour se souvenir qu’à partir du VIème siècle l’homosexualité était déjà passible de peine de mort et que ce n’est qu’en 1791 qu’elle fut l’objet d’une dépénalisation mais les droits n’évoluent que lentement à partir du XXème siècle… En 1942 pour les « mineurs » de 18 à 21 ans, ce choix est passible de trois ans de prisons… Le 4 août 1982, la loi retire toute peine pénale se fiant à une « majorité sexuelle » établie à 15 ans et ce n’est que le 17 mai 1990 que l’OMS supprime l’homosexualité de la liste des maladies mentales (!)… 1999, le PACS instaure ce pacte civil pour les personnes de même sexe… En juin 2000, les associations ont l’autorisation de se porter partie civile dans des crimes d’homophobies… Mars 2003, alignement des délits liés à l’homophobie avec les crimes racistes… Le 5 juin 2004, Noël Mamère alors maire de Bègles célèbre le premier mariage homo annulé ensuite en 2007 puisque la loi française se refusait à le permettre. Aujourd’hui soutenu par le Député écologiste parisien Denis Beaupin et vice Président de l’Assemblée Nationale qui le revendique comme une amélioration du droit des personnes au même titre que la loi sur l’IVG et la suppression de la peine de mort. Le 30 décembre 2004, la loi réprime les propos homophobes au même titre que les propos racistes et crée la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE). Enfin le 22 janvier 2008, la France est condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme parce qu’une de ses citoyenne s’était vue refuser une adoption. Autre invraisemblance sur la polémique qui a secoué le pavé français, pour une fois que des représentants de l’UMP et de son extrême se prennent des gaz lacrymogènes dans la figure et qu’ils ne comprennent pas, il faut bien le leur expliquer et leur rappeler que l’église, qui interdit le divorce, n’a pas la main mise sur le Code civil qui lui l’autorise… On tourne en rond ?… Non, pas forcément, puisque ainsi est prouvée que le tapage fait autour des questions de la laïcité n’était pas si égalitaire qu’elles le prétendaient et étaient plutôt destinées à redonner un pouvoir perdu à une église revancharde.

Ces dates ne sont pas anodines et montrent combien leur combat et leur lutte pour la reconnaissance de leurs droits fut pénible à percer les sourdes oreilles de la Justice… La persécution et les violences dont ils furent les victimes prêtes à se rallumer au quart de seconde comme en témoigne malheureusement encore ces manifs droitières et extrêmes aux slogans incompréhensibles pour une démocratie rejetant le désir de poursuivre l’établissement d’une dictature sexuelle à l’encontre de personnes qui seraient sexuellement différentes de l’immobilisme rétrograde et homophobe dont fait preuve une poignée de Français. Le conservatisme matrimonial n’aura pas vaincu n’en déplaise aux bourreaux qui auront encore tentés de tabasser ce qu’ils nomment honteusement « petits pédés » faisant acte de violence d’une rare atrocité… Mal nous en est venu d’appréhender quelle type de société cette racine pourrie de l’extrême droite nous infligerait si elle parvenait un jour au pouvoir, ne serait-ce que dans, une ville, une commune, une région… Déjà que pour les cheveux longs, les hippies et les babas cool, ils faisaient preuve de la même haine qui les a si longtemps caractérisé dans leur appréhension vis-à-vis des gens de couleurs considérés comme des étrangers aux yeux de leur société de pures racistes, pensez bien qu’au sujet de l’homosexualité ils n’allaient pas laisser leur pantalon plié en quatre et qu’ils s’apprêteraient à descendre dans la rue pour prouver ce que sont des couilles mortes, des peines à jouir ou des frustrés de l’évolution des mœurs pour montrer au drapeau que le nationalisme abscons est leur seule érection ! A déployer leur haine, ils n’auront récolté que la preuve du plus grand nombre à vouloir choisir de donner une évolution positive pour la défense et la reconnaissance légale des droits pour les couples homosexuels et lesbiens. A trop avoir voulu dénoncer aussi les valeurs familiales du mariage comme appartenant à une église, ils en auraient presque déjà oublié tous ceux qui se contentaient déjà jusque là du simple mariage « civil » n’estimant pas nécessaire de montrer leur engagement devant les Ordres…  Âprement discuté sur les bancs de l’Assemblée et au Sénat, ce projet de loi d’égalité des droits matrimoniaux pour les unions gays et lesbiens ainsi que la reconnaissance juridique et sociale de leur statut aura attisé toute une batterie de résurgence des divisions dans le peuple français tout comme le fit à ses heures la polémique sur l’école publique et l’école privée argumentée d’une ambiguë laïcité au nom d’une égalité que seule une minorité pouvait s’estimer en droit de revendiquer… 

Mme Taubira réponds parfaitement bien au Député Philippe Gosselin en lui faisant quand même remarquer qu’une grande partie des Français est favorable à cette avancée sociale inscrite dans un progrès de civilisation et que les « valeurs », notamment concernant la famille n’appartiendront jamais à un groupe politique ciblé, surtout en ce qui concerne les droits des homosexuels.

Jean-Marc Ayrault répond à François Brottes replaçant dans le réel la question de stratégie économique liée au chômage qui durant 5 ans a été en augmentation constante et qu’elle n’est pas tombée dans le pays du fait de la simple élection de François Hollande… Il insiste encore sur le fait qu’il est « hors de question que les salariés travaillent 39 heures payées 35 »… Intervention qui ferait presque diversion face à la grande question du jour qui appelle l’ensemble des Députés à passer au vote. 

Au final Beranrd Roman, Député PS (groupe SRC) du Nord rapelle le consensus commun qu’évoquait Simone Veil lors du passage de l’IVG… « Liberté, égalité, fraternité, oui… oui… oui » clame-t-il d’un ton solennel très attaché « aux enfants qui pourront donner la main à leur deux papas ou deux mamans en sortant de l’école ».

Hervé Mariton (UMP de la Drôme) promet d’offrir « bouquet de rose et de réséda » aux femmes qui se marieront entre elles remontant au code napoléonien pour marquer son attachement à la République tout en faisant abstraction de toute notion d’évolution de celui-ci. Les mères de hier ne sont pas celles de demain, effectivement et il revendique un référendum qui n’a pas lieu d’être puisque il s’agit d’un état de fait et non d’une question de modernité à construire ou qu’il faudrait établir étant donné que de nombreuses personnes de même sexe vivent déjà en couple.

Jean-Christophe Fromantin, Député Divers droite a beau exprimer son désaccord à propos de cette loi il s’aveugle dans le refus d’accorder une quelconque reconnaissance des droits, se contentant de n’accorder qu’une reconnaissance civile limitée à cette forme matrimoniale… Un référendum serait acceptable si il était question de demander aux Français si ils sont prêts à accorder le droit de vivre le mariage aux personnes de même sexe et non de le reconnaître… Puisque c’est du vécu, la reconnaissance aux yeux de la loi doit aller de concert.

Noèl Mamère du Groupe écolo EELV rapelle la protection des libertés et la lutte des discriminations notamment en ce qui concerne les orientations sexuelles… Il n’y a pas si longtemps la pénalisation sur les discriminations sexuelles était encore en vigueur… Il rend aussi hommage à Mme Simone Veil qui à cette même tribune faisait voter une loi qui allait permettre aux femmes de choisir le temps de la procréation. « Accorder des droits sans en prendre aux autres » c’est bien d’égalité qu’il est question et non pas du choix de la rue et ferme le caquet à ceux qui devant les grilles de la mairie de Bègles hurlaient « les pédés en camps de concentration »… Concrétisation de ce qui fut amorcé en 2004 rien qu’au nom d’un homosexuel qui s’est fait tabassé et qui maintenant est dans un fauteuil roulant rien que parce qu’il est homosexuel.

Alain Tourret du PRG (groupe RRDP) du Calvados remet sous forme d’apologie éhontée leurs moyens de riposter… Se cantonne à la question de l’adoption faite dans le vacarme et promet l’agitation et le fracas pour marquer son refus aux opposants. Reconnait quand même « l’enrichissement du code civil » et se félicite d’apporter le soutien des Radicaux à un texte voulu par la jeunesse ! Massivement applaudi par la gauche…

Mme Marie-George Buffet cite « l’exigence d’égalité » et répudie l’homophobie qu’elle remet avec insistance entre les mains de la Justice. La vison « statique » de la famille se devait d’évoluer… Pour avoir des enfants de pleins droits, ils doivent avoir des parents de pleins droits et ceci quelque soit l’identité sexuelle de leurs parents ce en quoi elle estime vivre un « véritable bonheur en votant cette loi » et que dors et déjà elle se réjouit de célébrer dans sa mairie les futurs mariages de couples du même sexe. Merci pour eux !   

Plus de 110 heures de débat lors de la première lecture pour qu’au final l’opposition pose un recours auprès du Conseil Constitutionnel comme son droit l’y autorise… En attendant, sur les 566 votants, les 556 qui se sont exprimés ont approuvés à 331 voix contre 225 ce nouveau texte de loi ! Après 136 heures et 46 minutes de débat en tout Claude Bartolone certifie que l’Assemblée Nationale promulgue la loi qui concerne les mariages de personnes de même sexe et Christiane Taubira « submergée par l’émotion » clôt les interventions en se félicitant des convictions, de l’écoute des opposants et la reconnaissance que ce « texte généreux » apportera à l’avenir aux personnes concernées par ce texte de loi. Scellant ainsi un « pacte républicain » qui se doit de lutter contre les discriminations en apportant tout le soutient de la Nation aux adolescents et aux adolescentes qui ont du faire face aux bruyants agitateurs qui contredisaient cette avancée sociétale en rappelant la formule de Nietzsche : « les vérités qui se taisent tuent, celles que l’on tait deviennent vénéneuses ! »

Mariage et adoption pour tous !

Houleuses et rétrogrades, les revendications de la droite figées dans le conservatisme et le patriarcat ne font que semer le trouble et le flou chez nos Parlementaires au lieu de susciter une quelconque évolution sociale pour les gens concernées par ce projet de loi… Rétrogade et dans un esprit de caste, la droite a une fois de plus fait preuve d’oeillères et de partis pris qui ne servent qu’à hatiser la haine et le sectarisme.

C’est ahurissant et consternant de voir avec quelle abnégation et conservatisme, les députés et sénateurs de l’UMP s’opposent au mariage pour tous sur les bancs de l’Assemblée tout comme sur ceux du Sénat… « Un accouchement ne fait pas une mère » a été repris sur le ton de la diatribe par un des esprits les plus rigides de la clique droitière uniquement pour susciter la polémique. Et pourtant cette constatation est tellement vraie car il ne suffit pas de mettre un enfant au monde, encore faut-il s’en occuper ensuite… Ce n’est pas en pouvant lui payer, à son gosse, les Hautes écoles (HEC, ENA ou autres cycles « privés ») que vous le redrez forcément « heureux »… A ce réfractaire d’une évolution sociale qui rien que par une église qui elle aussi a sût montrer d’une manière subversive ses penchants pour l’homosexualité poussée jusuq’à la pédophilie larvée qui baigne en ses saints sièges, je m’offusque d’une telle attitude de renoncement à faire avancer le mariage entre personnes du même sexe rien que pour la seule et unique raison qui leur permettrait de bénéficier des droits de successions entre eux et pour leurs enfants d’abord. Ensuite rien ne prouve jusqu’à présent que des parents de sexe différent sont mieux à même capables de rendre leurs mioches plus heureux… Bien au contraire, aux vues des tabassages et des violences ayant trait à la petite enfance ou sur les adolescents ainsi qu’au nombre de divorces enregistrés, on voit bien également aujourd’hui de quelle société nous réservent les groupes d’opposants au mariage « gay » jusqu’à la police qui les soutient comme à Nantes tout récemment où furent chasser à la mattraque les « démocrates » venus apporter leur soutient militant au projet de loi de Mme Taubira. 

Les « amertumes, tristesse, déception » que cite un Patrick Ollier affilié UMP ne renvoient qu’à la découverte ou à la stupeur de son conservatisme hétéro et le patriarcat qui lui fut enseigné mais ne fait pas preuve d’avancée logique et réelle relatives aux vies que mènent de nombreux couples homos-parentaux.

« Eros et Tanatos » dans la bouche d’un Nicolas Dhuicq qui ne voit que le cycle reproductif de la gestation ne font preuve de plus d’évolution puisqu’ils anihilent la problématique de l’adoption et suppriment de concert l’égalité des droits administratifs aux couples de même sexe. Pour mieux les pourchasser et les persécuter ? Pour mieux pouvoir jeter l’opprobre sur eux et continuer de s’en moquer ? Attitude qui leur sied si bien car contrairement à ce qu’ils prétendent, le projet de loi du mariage et de l’adoption pour tous donne également des droits juridiques qu’ils ne pourraient plus contester si celui-ci était adopté et devraient ainsi aussi se trouver de nouveaux boucs émissaires ! Maintenant que les plus nationalistes d’entre-eux ont exécuté une forme de méa culpa, ne se rabattraient-ils pas sur des questions qui leurs paraîtraient moins « étrangères » ?… qui concerneraient presque leurs « frères » ! 

Charles de la Verpillère quant à lui ose parler d’une négation de la différence entre les sexes mais sait-il au moins de quoi il parle ? Sans doute que non puisque l’homosexualité est avant tout une incompatibilité pour le sexe opposé, incompatibilité dûe à des violences sociales ou parentales qui se sont greffées sur l’individu, voire même une contestation politique et tout simplement un choix de vie… A cet effet, le mariage et l’adoption pour tous rectifierait l’ombre qu’un certain pouvoir a toujours voulu faire planer sur eux… C’est très famille moderne au contraire en fait !

Les « tristesse, mépris et indignation » exprimés par un Philippe Cochet, très solenel, ne servent qu’à faire fructifier un outil politique qu’il utilise d’une manière hypocrite pour tenter de faire croire au pays que la gauche n’aurait plus la majorité dans ce projet de loi et montre avec candeur qu’il n’a réellement aucune connaissance sur ce qu’ont vécus depuis un bon siècle les couples de même sexe.

Si l’Ump et ses accolytiques se sont enjoués de faire de ce projet de loi un instrument de ségrégation supplémentaire, il n’en reste pas moins qu’ils cautionnent intrinsèquement par leur attitude ce que son extrême (droite) est capable de faire poindre en terme de violence sur une évolution qu’ils s’estiment en droit de réprimer alors qu’elle n’est qu’une suite logique de l’évolution sociale. Au secours, la logorrhée des droites sur ce sujet se réunirait-elle en une seule par sa même extrême que cela ne m’étonnerait pas… Quand une question tout simplement sociale devient un outil de déstabilisation politique – ce dont a su faire preuve l’ensemble des intervenants de l’UMP & Co – il est certain que cette formation politique au cours de ses interventions sombre assurément dans la régression. La question de l’homosexualité a toujours existé. Des Grecs jusqu’en leurs églises qui couvent jour après jours la multiplication des scandales pédophiles, l’homosexualité ne peut et ne devrait vivre au grand jour. Ils préfèrent que cette problématique reste cachée. Nourricière de racisme, de xénophobie et d’homophobie elle permet aux uns de s’asseoir sur d’autres tout en poursuivant les mariages arrangés (à la limite)… Question de pouvoir et de manipulation dont useraient certains sur d’autres ? Rien que pour cela ce projet de loi louable et souhaité mettrait fin à de nombreux abus de pouvoir !

Cahuzac en ficelles !

 

85299390_o.jpg-UMP-PS.jpg

dessin de Olivier VISSECQ : http://p6.storage.canalblog.com/64/26/1030862/85299390_o.jpg

in « Pointes à mines »… http://pointamine.canalblog.com/    

Excusez-moi mais ce n’est pas Cahuzac le coupable, fautif sûrement mais pas coupable… C’est le système bancaire en général qui prédispose ensuite à se retrancher derrière un nom que tout le monde va descendre et traîner dans la boue qui coupe des têtes pour survivre ! Un vrai bourreau le système capitaliste… Pas plus que ni vous ni moi sommes au courant de ce que font les banques avec notre pognon !… Un tiers de l’épargne alloué au nucléaire et aux « grands travaux » n’est-ce pas abjecte en soi ?… Ce qui implique que tous les antinucléaires qui ont de l’épargne se retrouvent finalement à cautionner le développement de l’industrie nucléaire et chimique ainsi qu’à financer le cycle du traitement des déchets, ce qui en soi n’est pas si indigne d’une poubelle !… De quoi est finalement victime le Parti Socialiste ?… D’avoir tout simplement rosi face aux puissances de l’argent comme tout un chacun qui envisagerait de devenir riche et maintenant il se prend le revers droitier de la défaite avec qui ils commercent à bon marché… Marcel Gauchet nous éclaire sur ce type de fonctionnement !

Il y a pire que le capitalisme… la drogue, la prostitution et les Renseignements Généraux (« services secrets »)… Le problème du Parti Socialiste c’est qu’il n’a rien pu faire contre une armée de droites réunies en une seule par sa même extrême et qu’il a été obligé de se laisser chier sur la tête par ces hautes instances supérieures du pouvoir… « Hô… Hô… Hô… Hô Chi Minh – Che… Che… Che… Guevara – Abats… Abats… Abats l’Etat, l’Eglise et l’armée ! »

… mouahaha !… je viens d’en trouver une meilleure encore… je la dois à mes amis Alain Krivine et Daniel Bensaïd et remonte à l’époque maoïste où les camarades ne se gênaient pas de scander devant l’Ambassade de Chine : « Hô… Hô… Hô… Hô Chi Minh – Che… Che… Che… Guevara – Abats… Abats… l’Etat, l’Eglise et l’armée ! »… Vraiment je l’adore ce slogan et ils n’avaient pas l’air si cons que ça à l’époque d’autant plus qu’aujourd »hui, ce serait un militaire de l’Etat-major (ex Renseignements Généraux) qui aurait ordonné et balancé l’affaire Cahuzac parce qu’il avait appris que le gouvernement Hollande voulait effectuer des coupes budgétaires (restrictions) dans le financement des services militaires… Dommage qu’il ait cafté et pas fermé sa gueule et encore plus dommage qu’il ne puisse être fusillé ou pendu ce troufion gradé car autrement ça aurait peut-être permis d’éviter à nos soldats d’aller se promener au Mali et de s’y faire flinguer comme en Afghanistan !

Mais là… les droitiers ont carrément raté une fois de plus l’occasion de fermer leur gueule ou de tourner leur doigt dans le cerveau par l’oreille pour réfléchir parce que sera organisé un référendum pour savoir si « oui » ou « non » le peuple est d’accord pour guillotiner la balance des RG (services secrets)… le changement c’est ça !