L’Ump s’impose Républicains !

Congres30mai « buvette » pour l’Ump sur LCP/ CVR !… pas forcément Républicain… sandwich – bouteilles d’eau… le renouveau par la pauvreté… La misère pour Bruno LeMaire, humilié, obligé de passer sur le podium pendant la pause casse-croute, devant une salle à moitié vide !

Des Républicains limités, réduits et pas très ingénieux…

Si on commençait à respecter l’organigramme qui répertorie les catégories politiques à droite ou en gauche(-s), si l’une de ces deux branches décidait de s’approprier, pour définir une de ses formations ou organisation, la généralité républicaine, comme le font actuellement l’Ump et son extrême ; encore faudrait-il avoir le courage d’en définir les contours et les spécificités politiques qu’elles renferment et non pas prétendre unifier tout le peuple français sous des vagues notions républicaines qui appartiennent à tout le monde, pour ne plus être obligé de faire du « politique » et devenir dictateur derrière un « tous les Républicains peuvent venir chez moi » qui ne plaira pas forcément à tout le monde… Cette même extrême, le Front national, lui, aurait presque coupé l’herbe sous les pieds de l’ancienne Ump et semblerait avoir retenue la leçon identificatrice car, en politique, on ne peut rester autant dans le vague que ne tente de le faire Sarkozy actuellement derrière ses hypothétiques Républicains… Chez Le Pen ça tranche pour « Républicains Français » ce qui est déjà suffisamment absurde pour ne pas trop s’étaler dessus mais alors d’après cette configuration, qu’en advient-il de l’Ump ?… Républicains de Droite ?… Du Centre ?… De l’Est ou de Lorraine ?

Républicains avec ou sans famille ?

Républicains avec ou sans papiers ?

Républicains avec ou sans travail ?

Républicains avec ou sans logement ?

Républicains avec ou sans casquette ?

Républicains avec ou sans t-shirt « les Républicains » ?

municipales

_________

Publicités

Maudits Républicains !

Mortifère ou à moitié fière, l’Ump avait besoin de se recharger l’étiquette pour faire Républicains – on ne sait toujours pas de où – de France, me direz-vous, mais c’est déjà pris !… Républicains universels ?… oui, mais là c’est prétentieux… Il faudrait quand même qu’un jour, ils finissent par s’identifier en Républicains de quelque chose, sinon, qui même qu’eux risqueraient de ne plus rien y comprendre !… Républicains, républicains ?… Attendez, ça me dit quelque chose… de l’autre côté des Pyrénées je suppose… Oh !… Mais alors là, la falsification est encore plus énorme et puis ça m’étonnerait que Sarkoblicain, Juppéclaniste et Fillonains veulent devenir communistes et remonter à cette tradition républicaine qu’ils revendiquent mais qui les ramènent plus aux Ligues, à des Phalanges ou des instituts privés qui risquent de privatiser ce sens républicain qui était censé appartenir à tous et qui finalement ne sera plus que l’apanage de quelques uns pour sombrer dans une sordide royauté, où l’ordre monarchique serait rétabli… Une sorte de mini-dictature avec talonnettes pour mettre le nez au-dessus du fascisme… qui avait aussi ses Républicains !

Pas moins de 60 intervenants se sont succédés sur l’estrade de ce congrès Ump… Inimaginable !… On se serait cru aux pires heures des Congrès Communistes en Russie sous Staline pour pas grand chose en retenir que le nom de ces « pseudo » Républicains qui viennent un peu de toutes les régions de France mais dont on ne sait pas vraiment de quelle famille politique exactement, ils proviennent… C’est ça qui intrigue, qu’on trouve étrange lorsqu’on veut se mesurer au bloc socialiste !… Que d’efforts, combien de noms changés dans l’espoir d’écraser les Socialistes… Mais bon, les socialistes ne sont pas suffisamment fous pour oser prétendre s’approprier l’ode républicaine et se transformer en Républicains – Socialistes – Anarchistes pour avoir l’air plus Républicain que son adversaire politique réuni sous différents noms qui constituent la droite !… Hystérie collective évidemment, dès qu’ils abordent, au sabordage de leur prétendue République, cette si douloureuse question, que constitue encore à leur esprit, ou le système scolaire, soit le travail, la famille, la patrie et la nation pour faire fleuves.

Ils ont (les 3 Droites animées par sa même extrême) parlé de « clans » ?… à suivre donc leurs chiffonneries, leur hardiesse à déblatérer sur tout et n’importe quoi… Comme si, à chaque fois qu’ils prenaient la parole, ils se sentaient obligés d’avance, à ne jamais dépasser le niveau d’un cours d’instruction civique, où l’ont expliquerait à des élèves distraits, que nous sommes Républicains, tous nés sur le même sol, au même « sang », la même nation, le même drapeau… Pour réconcilier quoi ? Une fraction ou une « faction politique » que tous menaçaient de déserter ?… Mais, qu’ils n’étaient jamais à Londres ; un de leurs ancêtres, là… ils l’ont un peu moins pendue leur langue de bois républicaine, elle, qui cite toujours un peu trop rapidement notre Général de Gaulle qui est à tous mais qui ne dépendait certainement pas de leur autorité intellectuelle universitaire et politique, que représentait Jean Cavaillès et le CNR !

Ricard !… casino etc… Pasqua

: c’est l’ de demain ou d’hier ? plus de sang dans ta bouche !

du cimetière de la passe la parole à Luc Chatel ! pour 1 plus sanguinaire !

!…reste dans ton cimetière avec tu gestuelles tantôt Franco, tantôt Mussolini, tantôt Hitler

font défiler les apprentis des Franco et des Mussolini aux micros de leur pour 1 nouvelle sans passé

RépuNé

_______

SARKOZYBLICAINS !


Bravo l’Ump !…

Sarkozyblicains

La République a de beaux diables !… tout ça pour s’inventer des Républicains qui existaient déjà ou faisaient semblant ?… ce sont les démagos et les fascistes qui espèrent écrire une nouvelle histoire… les politiciens normaux font avec l’histoire de leur parti politique et ne changent pas de noms toutes les 5 mn pour redevenir crédibles !… de toutes façons, pour nous, ça restera l’Ump pour toujours et à jamais !

Faudra-t-il s’appeler Sarkozyblicains ou Juppéblicaniste en notre République pour avoir encore le droit d’y vivre ?… Fillonique ?… Non !… Républiclanique !

Sarkozy s’invente des Républicains par ce qu’il n’a jamais dû se rendre compte qu’il en existait déjà, avant lui, en France ! ?

Si ça peut meubler ses meetings de l’humiliation de s’y rendre avec des avions hors taxes où il n’y a rien dedans pourquoi pas… et puis ce n’est pas en se payant le billet d’avion le plus cher de tout l’hexagone que ça va rehausser le contenu… bien au contraire, son altitude, ses airs de petit dictateur l’éloignent à la fois de la république et de la Démocratie !… Et puis de toutes façons, ses droites, il aurait mieux valu les enterrer en 1942 au lieu d’attendre demain pour le faire !…

Il est obligé de lancer un appel parce que ses Républicains n’existent pas ailleurs que dans sa construction imaginaire des réalités politiques de notre pays… Sarkozy s’invente des Républicains parce qu’il n’a jamais dû se rendre compte qu’il en existait déjà , avant lui, en France !

Que se passera-t-il au Congrès de l’Ump ?… rien !… peut être Juppé qui créerait le « Parti Français » pour supplanter tout le monde et se la couler douce le restant de ses jours… surtout avoir l’air supérieur aux autres… l’enterrement des Républicains ?

Début ou fin ?… (Congrès socialiste)

Super, cool, dans une semaine, à Poitiers, s’ouvrira la cabane des ‪‎Socialistes‬… ça va dégager !
Son Parti, son nombril, ses cadres, ses cabinets conseils, ses énarques, ses managers, son économie individuelle, ses projets grotesques… et les idées ?… à l’école !

… c’est toujours le début de quelque chose mais ces Frondeurs‬ ‪‎PS‬ c’est aussi un peu quelque chose qui tourne à vide… c’est une subdivision supplémentaire à nos engagements qui divise et ne rassemble plus… c’est un peu vous prendre pour des ‪‎Podemos‬ à la place des autres ou pour les autres, à vous sentir plus ‪‎Anticapitaliste‬ que les autres ou pour les autres, être plus royaliste que le roi… Idéalement, serait le retour de toutes les Gauches aux tables de vos motions… et non pas un Parti Socialiste qui voudrait représenter un petit peu tous les courants sociaux pour chaque fois finir coiffé par une Direction Nationale devenue ‪‎Nombril‬, reflet…

malheureusement le PS, avec ses cadres et ses électeurs, a de nouveau choisi la motion « roitelet – socialisme droitier – nationale » alors que ce parti devrait fonctionner avec une seule motion qui devrait regrouper toute les gauches et appelée « Anarchiste – Anticapitaliste – Socialiste et écologique » = motion indéboulonnable destinée à anéantir la Droite‬ en sa souche unique !

Contre les ‪‎Républicains‬ le Parti Socialiste Français ‪‎PS‬ a décidé de s’appeler « motion » ‪‎CNR‬ qui ne voit pas le « nombril » de ‪‎Cambadélis‬ !

CourageJaurès

Guaino, franceculture

Vous oubliez une chose primordiale !… tas de gsnvdbjkmeifmjkvhfjbvaouegvauegvbv

L’ESPRIT DE LA RESISTANCE UNIVERSITAIRE REUNIT PAR JEAN CAVAILLES QUI ANIMAT ET MOTIVA LES ACTES ET LES MOTIVATIONS DU GENERAL DE GAULLE QUI N’A JAMAIS ETE RESTITUE AUX FORCES DES GAUCHES FRANçAISES MAIS QUI POURTANT ETABLISSAIT LE BUREAU POLITIQUE INTELLECTUEL QUI PERMIT AU GENERAL DE VIVRE ET A SES EQUIPES DE RESISTER… L’AUTORITE INTELLECTUELLE DE LA RESISTANCE QUE CHACUN MET DANS SA POCHE COMME GUAINO CE MATIN A FRANCE CULTURE SANS S’EN REFERER UN SEUL INSTANT AU BUREAU INTELLECTUEL DE DE GAULLE… NE POURRAIT QUE S’IDENTIFIER A DE LA FALSIFICATION !

GENEVIEVE CHEZ DEBRE OU A COLOMBEY MAIS PAS AU PANTHEON… SA PRESENCE SOUS FORME DE PUTE DE LUXE NE CORRESPOND PAS AUX AUTORITES INTELLECTUELLES DE L’EPOQUE… ELLE N’A RIEN A FAIRE AVEC JEAN-PIERRE-GERMAINE (CNR)… QUE LES DROITES QU’EXPOSE GUAINO LANCENT UN APPEL D’OFFRE ET SE FASSE UN PAQUET DE BONBONS SUR LA DEPOUILLE DE DE GAULLE-ANTONIOZ ET LA RECONDUISE DANS SA FAMILLE POLITIQUE CHEZ LES DEBRé ou à colombey_les_deux_églises ! ! !

De toutes façons, Geneviève De Gaulle-Anthonioz serait SDF ou sans pap’ aujourd’hui chez les Debré ou à Colombey-les-deux-églises… alors laissez-là panthéoner salopards de collabos capitalistes !

Sarkozy sur scène !

le PS va aussi s’appeler Républicains pour voir si il s’agit de Socialistes ou de nationalistes-fascistes !… De Royalistes ou de Loyalistes !… de Monarchistes ou de ripoux… euh !.. Démocrates ?… l’UDI est-elle républicaine ou pas ?… doit-elle se ranger, de grès ou de force, sans histoires, sous la conception illicite du sarkozysme sur la République (économique).

Le PrésidentHollande de la République rendra les honneurs…
donc FrançoisHollande est aussi Président des Républicains sarkozystes ?… les sarkos-troupes devraient se ranger sous ses rangs et non pas s’isoler derrière l’agitation d’un pitre scénique, gesticulant dans l’air pour rattraper une histoire qui lui échapperait !… Sarkozy inutile !… Républicains uniques de l’Ump à bannir !

Quelle enclume ce Sarkozy quand même, si ses Républicains ne frisent pas la falsification historique du point de vue politique c’est du moins un coup d’Etat social !

« Le camp républicain se composait quant à lui de différentes forces unies contre le front nationaliste. De nombreux militants, issus de tendances diverses (républicains laïcs et plutôt socialement conservateurs, anarchistes, communistes, socialistes, etc.), surnommés rojos (les « rouges ») par leurs ennemis, s’engagèrent aux côtés des forces armées loyales envers la République espagnole, certains pour défendre la démocratie parlementaire et d’autres pour tenter de constituer des formes alternatives de gouvernement. »

Merci la Justice de Vichy… Merci la Justice française d’accepter une fois de plus à la Droite française de changer de nom !…

ah !… alors ce n’étaient pas que des casquette et des t-shirts qui se cachaient sous la tentative de nouvelle étiquette Ump / Républicains… aussi des spots publicitaires !… voilà nos nouveaux gangsters armés !… c’est fou ce que ça peut convoler entre traffic d’influence et prise illégale d’intérêts !… mais comme les socialos s’en apitoient bien… à croire que ça les arrangeraient presque les Républicains pour « sombrer »

Sarkozy se la joue « Franco » et invente le parti des Républicains franco-français nationalistes… pseudo quelque chose ?… IL SAIT CE QUE C’EST « REPUBLICAINS«  SARKO SARKOZY ?… Aux Armes !… nous sommes la Guerre Civile !

« Le camp « nationaliste » se fédéra par l’union des républicains conservateurs, des monarchistes –carlistes et alphonsines– et des phalangistes de José Antonio Primo de Rivera, plus proche du fascisme. Ils se dénommaient eux-mêmes nacionales (« nationaux »), tandis que leurs opposants les appelaient fascistas (fascistes) ou facciosos (« factieux ») ; quand le général Franco prit leur tête, on se mit à les désigner également sous le nom de « franquistes ». »

#‎Républicains aliénés ?… futurs pétainistes !

https://histoiredespagne.wordpress.com/2011/07/28/la-guerre-civile-2/

#‎Justice #‎Politique française…

GuerreEspagne

« Podemos » en Espagne, c’est la victoire du travail et pas du pouvoir !

Podemos veut et peut gouverner Madrid et Barcelone avec les Socialistes

Franco est mort !… Paix en Espagne !

A la reproduction hiérarchique et bureaucratique du système a choisi l’innovation…

Le camp des Gauches en Espagne l’emportera toujours sur les armes de la calomnie ou de la violence de campagnes électorales malmenées par des actes terroristes qui ne conduiront toujours qu’à renforcer l’étalement des discours qui alimentent les Droites autoritaires… Avant d’être une victoire politique, cette reconnaissance électorale est avant tout l’aboutissement d’un travail, pas une fabrication partisane issue d’une bureaucratie venue jouer les cadres écologiques ou révolutionnaires dans les populations pour les appâter, les séduire… Non, c’est la vie, continuant son respect pour une autorité intellectuelle appartenant à l’histoire propre de l’Espagne, appelée à solidifier son poids politique qui construit ce genre de victoire, pas l’imposition de nouvelles étiquettes derrière lesquelles, il faudrait venir se ranger sans « histoire »… Peut-être aussi historiquement, plus un clin d’oeil direct avec nos amis Portugais et Italiens que Français !

La victoire, si de victoire il peut s’agir, de Podemos en Espagne est la preuve qu’une force politique déjà existante, peut très bien réfléchir et agir autrement et différemment qu’en se basant sur des termes de pouvoir… Il s’agit de la confirmation d’un travail de fond, capable aujourd’hui de faire émerger l’ensemble d’une réflexion historique et non pas le produit de personnes qui auraient claqué la porte de partis existants pour en fonder d’autres… C’est par l’histoire, des gauches existantes, issue de son passé que Madrid et Barcelone se gouverneront demain ; moins sous forme de mélenchonnades ou de mélucheries, toujours susceptibles d’enhardir les aigris, mais pas de renforcer une quelconque gauche qui aurait pu exister ou qui devrait exister. Si Podemos concrétise aujourd’hui ses aspirations, c’est bien parce qu’ils n’ont jamais cherché à combattre des pouvoirs existants mais à imposer la supériorité d’un travail basé sur d’excellentes analyses et c’est la confiance en ce travail qui resort des urnes espagnoles maintenant. C’est certainement moins le choix d’électeurs obligés de trancher entre motions des gauches disponibles qu’une confiance indissoluble aux résultats de leurs analyses appointé d’une certaine vérité historique correspondante qui placent dès lors Podemos en matrice européenne qui fait déjà grincer Obama des dents.

Malheurs à nos formations politiques qui chercheraient un petit peu trop rapidement à s’identifier aux victoires de Podemos et Siryza. De les ramener vers soi pour solidifier sa base fabriquée par un discours inspiré par des organisations historiques déjà existantes, arrachées à une vérification historique pourtant indispensable où pourrait se voir tant de défauts, n’est pas forcément le meilleur moyen pour y accéder, certainement, en France, la certitude de s’y égarer…

CombatContreLaFinance

 GuerreAuCapitalisme

4int_1946

Bayrou relance ce à quoi il appartient…

François Bayrou s’est permis de prendre la parole, un peu tard, ce week-end, au sujet de « la fin d’un pacte » en ce qui concernerait les « lois » en matière d’enseignement… S’agissait-il de ne pas le respecter ce pacte ?… ou de tenir secret des « formules pédagogiques » avec hôtellerie appropriée d’un enseignement « privé » qui aligne parfois jusqu’à des scolarité qui s’élèveraient à quelques dizaines de milliers d’euros l’année ?… De quelle langue parle-t-on ?… Quand ce ne sont pas des élèves « soldats » qui fabriquent des explosifs avec des professeurs artificiers pour s’attaquer à des mosquées, comme on en a trouvé dans une « petite » école militaire quelques temps auparavant…

Toujours est-il, qu’il confie ici, que c’est dire la manière dont vos enfants sont allés à l’école avec Bayrou pendant 1/2 siècle !

Sous « pacte »… Scellé au nom d’un collège unique dont il se revendiquerait pour y revenir… Lui et ses Droites, il ne s’en sortira jamais… Mise à part qu’elles essayent toujours de tout réinventer en ne considérant uniquement que leur passé dans lequel elles sont ancrées, prédestinées ou piedestinées à ressortir un dernier Bayrou pour la route, à point n’y revenir, tentant une ultime percée médicale sur l’abcès conservateur… Peut-être finira-t-il notre emplumé de Bayrou par l’animer par sa même extrême sa Droite qui revient toujours derrière les lois promulguées qu’ils se refuseront et s’obstineraient toujours à refuser ?

La loi étant promulguée, Bayrou ne pouvait faire que confirmer… sur un coup comme ça, il ne pouvait pas s’abstenir, comme il en faisait son habitude sur les bancs de l’Assemblé, où Bayrou était devenu un forçat de l’abstention politique… Non pas sans quelques simagrées ! Bayrou évolue !… vous voyez bien que cette loi devait passer… Bayrou arrête le pacte (?)… Il avance !… Veut-il devenir « communiste » ?… Bayrou va-t-il de soi, puisque la loi est passée ?… Revient-il en fantôme nous confirmer qu’il confirme ?… Mauvais élève qui mettrait enfin à jour sa version testamentaire de l’Education nationale, le voilà forcé de se connecter sur le Journal Officiel pour suivre le cours de son évolution…

Dans la foulée, en même temps, ce devrait pourtant être au nom de toutes les gauches que devraient s’exprimer les hommes politiques sur la victoire de Podemos à Barcelone au lieu de presque chercher à s’en faire une victoire personnelle qui effacerait leur propre défaite… Mais leur victoire, qui est aussi un peu la nôtre, est également et surtout le fruit d’un travail commun, arraché à l’autorité intellectuelle du capitalisme. Qu’ils y réfléchissent avant de vouloir s’y identifier ! Qu’ils l’écoutent avant de l’oublier trop vite, absolument, parce qu’Obama de l’autre côté de l’Atlantique s’estime en droit de ne pas autoriser d’autres forces émergentes que celles édictées par l’Union européenne… Qu’ils se mettent à la vivre cette alternative au lieu de se poser dessus en tant que représentants étatiques de l’illusion capitaliste qu’ils n’arriveront jamais à enterrer.

Combattez vos Droites, vous y arriverez !

Dans un autre sens, à y regarder de près, pourrait se redéfinir les contours d’une autre Europe économique parce qu’après tout ce n’est certainement pas au Continent américain de décider de la politique économique générale de son voisin européen.

___________________________________________________________

Et pourtant le week-end avait si bien commencé pour Atlantico.fr toujours à la recherche de polémique…

Tiens, ils s’emmerdaient ce week-end à Atlantico.fr ; alors ils se sont forcés à obligatoirement juxtaposer au PS les opposants Arabes et Noirs ? ? ?… je ne sais pas si ils apprécieront la comparaison… et puis je ne pense pas que le PartiSocialiste soit dans les préoccupations ethniques que vous évoquez, si ce n’et l’agacement qu’auraient des esprits malveillants à en faire de l’agitation médiatique.

Qu’est-ce qu’ils vont encore lui balancer à la figure au PS?… ça commence avec Arabes & Noirs et puis ça fini sur handicapés, chômeurs… à quand les articles aux titres de « Atlantico abuse d’un déviationnisme médiatique lié à l’utilisation d’origines ethniques destinée à affaiblir, ou du moins déstabiliser un parti politique » ?

Justice Barreau

___________________________________

Motion 1+1+1+1… égalent : Parti Socialiste avec son Gouvernement !

Ce qu’on pourra retenir, ce qui est à redouter par-dessus tout, c’est que les médias risquent de se mettre à confondre la participation aux motions, représentatives d’une politique, avec une évaluation électorale imaginée pour manipuler et déprécier le Parti Socialiste… Ça risque de ne pas louper !…  Il faudrait pouvoir insister sur le fait qu’il s’agit d’une consultation de politique et non pas d’un chiffrement électoral… mais les médias n’ont jamais voulu rien comprendre du PS, déviant dès lors, immédiatement glissé, vers la désinformation. Ne comprenant pas, ou refusant de comprendre que ceci réveille le PS et n’est pas fait pour l’endormir… Les médias feront semblant d’identifier le PS comme un parti où il y aurait autant de formations que de motions pour le faire tourner au vinaigre comme une machine à diffuser des contre-vérités alors que les fautes et les erreurs viendront du taux d’incompréhension et de la marque de la mauvaise volonté dont feront preuve ces médias pour essayer d’en traduire le fonctionnement et le contenu… Double coup de boutoir, non seulement ces médias ne comprennent rien au fonctionnement interne des idées politiques du Parti Socialiste, mais ils les dénaturent en juxtaposant sur ses habitudes un dysfonctionnement injustifié à ses résultats…  

Nombreux seront ceux qui dériveront vers des confusions de ce type, profitant de la fréquentation moyenne des bureaux pour chercher sournoisement à élargir sur un parti qui se meurt, et prétendre à prouver inutilement que ses militants en fuiraient la ligne directrice… Pourtant les résultats de ces motions devraient permettre de faire tourner localement, dans chaque ville et village, les motions arrivées en tête et faire fonctionner ainsi la Démocratie en ce sens de respectabilité des majorités à l’intérieur du Parti sur ses divisions dessinées par le cadastre géographique sous une nouvelle dynamique ; la motion « nationale » ne pourra n’être qu’un échec pour le PS… Vouloir l’appliquer uniformément à l’ensemble du pays serait une usurpation des pouvoirs et des politiques, intrinsèquement… Il faut donc respecter les répartitions des votes au niveau local et non pas en dévier le résultat dans l’espoir de soutenir un Gouvernement ou un Président… Ils se suffisent bien à eux-mêmes… Et puis ils sont bons !… ou un futur qui ferait tout tourner autour du nombril de Cambadélis…

Bizarre quand même pour un candidat qui voudrait devenir 1er secrétaire du Parti PS‬de considérer ses militants ainsi, ce n’est pas leur faire honneur !… se regarder le nombril doit concerner son projet personnel et ne cherche pas à imposer la volonté commune et entière du Parti !… qu’il regarde ses pieds !… Un Ange passe… Ce n’est certainement pas ainsi que les militants auront envie et pourront se faire respecter… Au contraire, vous perdez jusqu’aux sympathisants… Mais  Cambadélis n’a pas à snober ses bases en leur demandant « d’arrêter de se regarder le nombril », parce qu’elles travaillent, ses bases, elles sont au contact jour et nuit pendant que lui, Cambadélis, doit se le gratter son ventre à nombril… Mais peut-être se prend-il pour le nombril du monde ?… Alors on va lui chatouiller la moelle ! Retournes distribuer des tracts : Cambadélis ! PS : virez-le pour non respect envers les bases ! À vouloir demander aux militants d’arrêter de se regarder le nombril, Cambadélis nous balance l’outil favori du PS pour maintenir à distance les bases et protéger la direction de veules convoitises… on se retrouve avec l’expression de Cambadélis comme avec des adultes qui parleraient à des enfants, des mineurs alors que tous les militants sont majeurs !… l’excès de paternalisme promulgué par Cambadélis est affligeant et blessant… Outre-cuisant Cambadélis, ce genre de morale est tout juste bonne à faire fuir 10000 militants de plus, merci de faire avancer le Parti Socialiste (PS) à reculons !

Au-dessus de 50% de participation : ça reste démocratique !

De toutes façons qu’il y ait plusieurs motions ne change rien au fait qu’un Programme sera édifié et montrera que les idées au Parti Socialiste ne fonctionnent pas sur des calculs mais sur des textes écrits et pas comptés… Il pourrait très bien y avoir autant de motions au Parti Socialiste qu’il y aurait de lettres de l’alphabet, ça ne changerait rien… Au contraire, plus il y en aurait et mieux ça pourrait être…

Finalement au PS, on aurait tous dû aller voter au  parce qu’une élection où on ne risque pas de voter pour le Fn est forcément une élection plus intéressante que toutes les autres !

Ump toujours et à jamais !…

Qu’en est-il des républicains ?… républicain lorrain ?… républicains nationalistes ?… républicains nationalistes – fascistes ?… ils sont où les 43 gaullistes de pacotille, fondateurs du RPR ?… Si c’était comme chez Le Pen la « création » ?… je me demande si à l’époque ce n’était pas un petit peu pareil là-bas (?)

Ils sont ‎Républicains de quoi, de qui, de où dans l’Ouest ?…l’Est ‎Républicain ?… le républicain Lorrain ?… le Républicain libéré…

Monsieur Républicain n’est pas d’accord…

il y a des jours où on regrette de ne pas s’appeler Mohamed… Mohamed Républicain, c’est quand même mieux que Maréchal-Philippot !

Tout bénéf’ doivent-ils se dirent à l’UDI et au ‎MoDem qui se boufferont entre eux ensuite quand il n’y aura plus d’‎Ump ni de fn parmi ces Droites ?… Vivement la ‎Libération !… qu’on en finisse avec la ‎Résistance !… qu’on liquide tous ces partis politiques de ‎Droite qui n’arrêtent pas de changer de noms pour augmenter le chahut et le niveau de brutalité de ses discours et vitupérations, vocalement, pourrir les débats et en ressortir avec l’espoir d’en être enfin ennoblis…à l’‎AssembléeNationale, avec ‎Valls et le Gouvernement dans l’Hémicycle

Et puis de toutes façons un parti n’a pas à être créé par des esprits bureaucratiques sous-développés… un parti se FONDE !… Différence totale et primordiale d’un parti qui a été créé (Ump-RPR-UDF-UDI-RPF), fabriqué de toutes pièces (surtout si elles sont en or…) qui prétendent rassembler différents horizons… mais ça c’est du vent !… Mais qu’est-ce qui les intéresse donc autant ces multiples partis qui ont si souvent changé de noms ?… et qui ont d’ailleurs toujours l’intention d’en changer… Un parti qui survit et qui dure est un parti qui garde son nom, qui n’en change pas à toutes les élections pour brouiller les cartes… Ceux qui surgissent du néant historique dont ils n’auraient jamais dû sortir, ne laissent rien présager de beau…

Mais comment ‎Sarkozy définirait-il le ‎Socialisme ?… En deux coups de cuillères à pot ?… car il serait préférable, au préalable, d’en définir les contours avant de vouloir en parler !… Puisqu’il en parle si vulgairement, que ‎sarko s’occupe du choix du nouveau nom de sa mafia : Républicain Lorrain – ‎Républicains nationalistes ou carrément Républicains fascistes ?

Si on demande à Sarkozy de définir le Socialisme, il en est bien incapable et préfère faire dévier l’interview sur du people et le caractériel trouve ainsi François Hollande arrogant ?… « Placide » et « Circonspect » mais pas arrogant !… cette hyperbole langagière risque de lui faire mal au cerveau, à l’étaler ainsi son arrogance à lui, à chacune de ses sorties… à l’entendre dans ses rares extraits (parce que bien évidemment, l’intégralité est indisponible, puisqu’il n’y a rien dedans) on ne sait plus si il aboie ou bêle, jacte ou caquette, henni ou pâli ?

#‎DevoirDeMémoire

Comment évaluer les reproches et les ambitions des Droites

Pourquoi la Justice ne frappe-t-elle pas de telles déviations, hyper dangereuses pour la paix sociale, qui concernent l’utilisation à des tentatives de développement politique d’une partie des cours d’instruction Civique du niveau d’une classe de CM2 alors qu’ils se retrouvent pris en flagrant délit d’une utilisation frauduleuse destinée à se transposer en agitation politique en réunion et dans l’espace public à partir d’une problématique litigieuse qui ne devrait plus en être une ?…

Alors que ces questions – utilisation de données statistiques existantes ou fabriquées à des fins de développement de politiques raciales, jouer du sang dans le discours pour fabriquer une bombe politique – étaient censées être interdites par les Conclusions du tribunal de Nuremberg, elles poursuivent leur néfaste destruction de toute logique républicaine… Il ne faut pas être grand devin pour annoncer ce qu’il risquerait d’y avoir derrière si notre justice de la République ne sévit pas d’urgence sur les manipulations qui sont en cours sous ces procédés qui tentent à nouveau de s’introduire là où le niveau du discours politique aurait tendance à s’affaiblir.

Pris au pied de la lettre ou la main dans le sac, Ciotti a démontré toute l’impuissance de ses prétentions politiques auxquelles il aspirait tant, courant derrière la série de Ménarderies, pour venir rebondir avec ce qui ne devrait constituer dans la réalité qu’un chapitre des cours d’instruction civique de CM2 qui parle aux élèves du Droit du sol et du Sang… Ça devrait s’arrêter là, mais non !… Ciotti n’a pas grandi… Vouloir  faire d’une trace historique (l’appartenance nationale) une bombe politique sujette à envenimer les relations sociales et les discussions civiles en utilisant un terme guerrier et militaire est indigne de notre République car ce n’est pas l’objet d’un débat digne du cosmopolitisme qu’une Démocratie est en droit d’accorder à la pluralité humaine… Si le « sang » et le « sol » voudraient fondre sous la langue de Ciotti comme ils l’ont fait récemment en écho à l’indéfini Ménard, ce n’est certainement pas pour nous rappeler que nous n’habitons pas sur la Banquise – sinon ils n’auraient pas été utilisés avec autant de fièvre -, mais bien pour raviver d’anciennes haines raciales qui dans leur cerveaux n’ont jamais disparus et qui sur le terrain, pourraient même se destiner à accomplir les mêmes ravages que par le passé.

Ces règles, acceptées par tous, co-signées par l’ensemble des Alliées sur la base des Conclusions (Tribunal de Nuremberg), étaient la cause primordiale et nécessaire à toute reconstruction démocratique et républicaine future, le point de départ aux nouvelles ententes humaines. Alors qu’actuellement toutes les craintes sont à redouter du non respect de ces « Conclusions » qui pourtant étaient l’engagement élémentaire à tout bon fonctionnement envisagé dont ils partaient, on peut craindre du pire dans l’air, sans en avoir peur, affronter, abattre et ne plus remettre en question ce qui était censé être accepté d’un jeu de cartes qui ne devait pas être truqué d’avance, renversé pour devenir un atout pour capter les solitudes.

UnMondePourri

Les rounds d’observation se poursuivent à l’Assemblée autour de Réformes qui s’imposent.

ça n’a jamais existé un débat « moins passionné » comme voudrait pouvoir l’espérer NKM‬… dès lors qu’il est question d’‪‎Education‬, d’‪‎Enseignement‬ les conservatismes s’affrontent… le point de vue des uns qui n’est pas ceux des autres cherchent à s’imposer parfois en dehors de toute raison… jusqu’à faire monter le niveau de brutalité des‪ Députés‬ ‪‎Ump‬ ! : Najat Vallaud-Belkacem !

Rien que pour s’opposer aux ménarderies (Ménard‬ – Béziers) tentées pour régenter le système scolaire de l’extérieur, la ‪‎RéformeCollège‬ doit passer et ainsi réformer en profondeur de l’intérieur des enseignements ‬en constante évolution… aussi veiller que tous les enfants soient scolarisés quand ils doivent l’être…

Si tout est refusé, si rien n’avance, si tout reste figé, faudra-t-il s’attendre que l’enseignement de la politique en reste aussi à ce qu’il est depuis 30 ou 50 ans ?… Certains nous avanceront aussi que l’enseignement et l’éducation de la politique sont immuables, immortels et intemporels un peu comme ils essaient de le transposer un peu sur cette réforme promulguée (enfin) ?

pendant 20 ans ils revendiquent une autonomie… maintenant que la Réforme Collège leur l’offre, ils crient à plus d’inégalité… mais cette autonomie est pourtant la garantie de la survie administrative des établissements religieux… donc on peut les supprimer et prendre la part de financement privé « offerte sous couvert de banque vaticane » et l’injecter dans le public… nickel… je comprends pourquoi c’est si contesté tout ça, compliqué parce qu’ainsi est prouvé qu’ils sont tous cons, incapables de la comprendre et de l’appliquer…

ouvrez vos coffres Vallaud, énarque du PS, on va en trouver du pognon pour financer College2016‬ Vive le CombatContreLaFinance‬ ! Vive‪ FrançoisHollande‬ !… vendez vos cabinets conseils type « Dallas », Chicago et ouvrez des écoles, des collèges, des crèches !… Repeignez tout… embauchez plein pot, pas seulement trié sur le volet, il y en a besoin (motion z)… Vous allez en Suisse aujourd’hui ?… ou ce serait plutôt le Luxembourg ?… Y étiez-vous pour Le Pen le week-end de la commémoration du Struthof ?… La discrétion du personnage et le creux des conseils font redouter que l’organisation, la structure et le groupe Vallaud fonctionne comme n’importe quelle autre structure capitaliste… il doit bien y avoir un peu de malversation derrière… et François Hollande, il n’a pas quelqu’un de plus connu ou d’un petit peu plus présent dans les idées pour se faire conseiller ?… C’est Vallaud qui fait la réforme sur la finance…

‪#‎College2016‬  Najat Vallaud-Belkacem

La France manifeste !… Jour de gloire Socialiste !

50% des Français dans les cortèges ou 50% des syndicats ?

les syndicats redeviennent-ils « majoritaires » ?

Souhaitons leur d’avoir des arguments suffisamment recevables pour être appliqués rapidement, des propositions concrètement capables de rentrer dans le cadre qu’offre la Réforme en question puisque la Ministre se propose à tous dialogues pour apporter des améliorations aux discussions en cours, puisqu’ainsi le veut la Démocratie et que certaines questions pourraient être reposées.

Des syndicats qui en sont encore à se demander « ce qu’ils pourraient bien faire ensemble » non seulement c’est des syndicats morts mais c’est à se demander ce qu’ils ont foutu avant !… si vraiment ils ne savent pas quoi faire ensemble, la porte du Ministère est ouverte !

La Réforme doit être acceptée pour faire évoluer le système scolaire dans le bon sens, indifféremment qu’on soit de droite ou de gauche mais bien au-delà, syndiqué ou pas… Hier soir encore, sur un plateau TV, un plaignant remontait même jusqu’à 1957 pour situer ce qu’ils fabriquent de problèmes à partir du système scolaire… L’aisance qu’ont acquis les Politiques pour s’en emparer si facilement, qu’ils montent en ébullition si vite, déconcerte. Sans bondir à vouloir demander « qu’ont-ils fait depuis », enhardi de l’immobilisme conservateur gravé par la loi 1977 qui n’a guère évolué, se précipite à moi l’urgence d’officialiser le plus rapidement possible certaines mises à jour nécessaires aujourd’hui, dont on parle depuis longtemps (1957 ou 1977 au juste ?), mais sur quoi les 10 ans de Droites qui précèdent, n’ont vraiment rien fait d’autre que de maintenir, derrière la barrière, toutes les formes d’avancées proposées et possibles arrivées jusque là ?…

Faut-il modifier ou pas ?… Crier son holà dès qu’il s’agirait de fermer ou d’ouvrir ce qui dérange ?… Faire tourner l’habituel engouement qu’ont suscité à chaque fois finalement ce 1/2 siècle de débats autour de l’Éducation nationale, quasiment pour rien alors ou pas tout à fait, de manière détournée ou derrière des mobilisations de foules, en « privé » ou en « public » pour refuser l’ouverture des avancées possibles, imposer son retrait ou son abstention en ignorant de s’y adjoindre – mais pas n’importe comment – restera toujours le moteur des réformes infructueuses passées…

Faut-il fermer certaines sections ?… mais lesquelles, puisque le mot section est tout simplement remplacé par des « épis » !… Mot, désinformation, fausses rumeurs… Mais pas  tout à fait ?… Ces sections ne disparaîtrons pas semble-t-il ; certains établissements ?… Alors là oui !… Fermeture rapide et immédiate des « instituts privés », « private school or Universities » qui arrachent des enfants mineurs à une scolarité normale et civique pour les offrir comme des anges (enfants de porcelaine) en gage à certaines écoles huppées dont les frais de scolarité s’élèvent même jusqu’à plus de 25000€/an parfois… Et les Sciences de la Terre ? Pourtant devenues si performantes pour nos analyses, se transforment dans la « Droite vocale » comme devant être supprimées ? Le terme est de Najat Vallaud-Belkacem et il est excellent pour qualifier toute l’agitation suffisamment nécessaire à bloquer toute action que cherchent à provoquer les groupes droitiers dans l’Hémicycle depuis trois semaines maintenant… Non mais on nage en plein délire parfois dans les Bancs de l’Assemblée, quand ses représentants abusent des pures tactiques politiciennes !

Pour clore le défilé des détracteurs, se plaignait encore une certaine Fabienne Keller, invitée du Journal de France Culture à la mi-journée, une dernière fois convoquée sur les ondes, venue apporter des éclaircissements sur « ce qui marche », pas vraiment préoccupée par ce qui devrait fonctionner, venue prendre le micro parmi les derniers, avant les Questions Au(x) Gouvernement(s) du jour faisant certainement référence à cette particularité de l’extrême Est alsacien où foisonnent l’apprentissage, très tôt, dans des écoles privées avec des frais de scolarité qui dépassent aujourd’hui l’acception des bases normales mais qui garantissent aux parents, en retour, l’obtention d’une bonne profession, voire des hautes responsabilités… Plurielles ces questions, pour une fois !… 1957 à 1977 et ultérieur, concernant travaux et analyses du système scolaire, les impasses aussi !… Mais revenons aux avancées appartenant à Mme Keller sur ce qui tourne exactement si bien dans ces établissements Mme Keller de l’UDI, maintenant et pour toujours à l’Ump, diluée dans le sarkozysme le plus flou qui pense que Mme la Ministre « dilue » ?… D’ailleurs elle vient d’où Mme Keller de toutes les 3 Droites alsaciennes et françaises ?… C’est la « bismuth » locale qui fait la navette entre la Caisse d’Épargne, le Crédit Mutuel et la BNP, à deux ou trois pas l’une de l’autre ?… Du RPR ou de l’UDF ?… Combien de noms d’étiquette différents faudra-t-il gratter pour anéantir cette Droite qui refuse toute avancée… C’est comme ça, le Monde a changé, etc… Alors comment que ça tourne en Alsace, ce qui marche si bien claironné au micro de France Culture ?… Que 35% de ces élèves mineurs qui partent dans ce genre d’établissements « protégés », arrivés à la majorité, finissent putes de luxe pour alimenter le marché des folles nuits bruxelloises ou strasbourgeoises, ouvrent des hôtels particuliers dans des logements sociaux avec des officiers des stupéfiants épinglés qui pratiqueraient encore ou seraient toujours en retraite mafieuse ; des cercles de prière clandestins ?… 25% dealers de cocaïne, 50% consommateurs ?… 10% armateurs ou fournisseurs d’armement ?… les autres « traders » à IKEA !

En tous cas, toujours est-il que même si la Réforme ne parviendra pas tout de suite à les fermer ces établissements de luxe, aux frais luxueux qui nourrissent le personnel à paradis fiscaux, au moins sera-t-elle obligée de laisser passer les services de la Brigade financière et permettra au Combat contre la finance de franchir le seuil de leur porte, si souvent refusé à de nombreux élèves de qualité. Ou porte claquée au nez directement lorsqu’il s’agissait de simples contrôles administratifs ou fiscaux.

Rien que pour une mise en place effective de ce « passage »,

la Réforme du Collège et des Programmes ne peut être qu’adoptée !

Alexandre Jardin, auteur de « Laissez-nous faire ! » (Ed. Robert Laffont) invité de ‪‎PolitiqueS‬ ‪‎LCP‬ démontre de manière implacable par l’apprentissage de la lecture et des Lettres que l’école doit avant tout être inclusive et non pas excluante… Son association rassemble pas moins de 16000 bénévoles qui initient 400000 élèves aux joies de l’alphabet…

‪‎College2016‬ ‪‎RéformeCollège‬ ‪‎Programmes‬

http://www.lcp.fr/…/170565-francois-bayrou-president-du-mod…

______________________________________

L’esprit et la technique de « contre politique » étalée par pure tactique politicienne par la Droite mérite certaines explications…

Forcément… cette question que représente la manière de faire bouger le système scolaire dépasse largement la simple affiliation « partisane » par identification politique dans des partis répertoriés par la reconnaissance que leur accorde le catalogue historique de la naissance jusqu’à leur mort… les débats ouverts sont une occasion non pas « rêvée » mais suffisamment prudente et rationnelle pour devenir efficace et parvenir à d’autres répartitions budgétaires pour peu que le Combat contre la finance puisse ouvrir quelques coffres… euh, pardon… Portes !

______________________________________________________________________________ LCP‬ – à l’instant – entendu qu’il faut sauver le soldat Najat – ? – c’est insupportable ! Encore un terme militaire, maladroitement transféré, utilisé pour parler de la Réforme par un abruti fini qui n’a toujours rien compris au 1/2 siècle passé à tourner en rond… l’École n’est pas une caserne !… hormis les « instituts privés » où on fabrique, là, pour le coup, de vrais petits soldats capables de préparer des attentats avec en leur possession du matériel adapté, dans la plus simple des traditions du terrorisme d’État… ou prêts à dénoncer « tous les enfants de la République que nous protègerons » comme Mme Taubira l’a mentionné avec une rare émotion prenant la défense de ceux qui sont opprimés !…

Taubira‬ College2016‬

_______________________________________

« L’épreuve du feu » ?… ?… ?…

____________________________

Les discussions démarrent…
Peu importe la date administrative d’inscription au registre du Journal Officiel…
La présence, dans la poursuite du débat, des services de la Garde des Sceaux doit épauler la reconnaissance des questions de Justice qui sont liées aux blocages dans la vie des établissements scolaires… ils ne virent pas que des élèves… aussi des profs… du personnel divers, technique, social… Sarko a tout rasé (!)… Allez les Syndicats… sauvez vos salariés… le Gouvernement vous attend !… Vous êtes majoritaires dans la décision que doit prendre la justice avant tout, là où les droits des élèves et des salariés sont bafoués !
Les Socialistes vous attendent, ils ont toujours été avec vous…

Il faut régler le plus rapidement possible les cas de justice : salaires pas versés, fiches de paye qui trainent dans des cartons… exclusion d’élèves ou de professeurs arbitraires… mutations pour faire craquer… faire travailler un peu partout ne doit pas signifier qu’un salarié ou travailleur social / scolaire soit obligé de faire 3 établissements pour avoir un salaire à peine suffisant… et tous ces multiples exemples que les syndicats en les signalant pourraient multiplier à l’infini mais nous ne sommes pas là pour « faire des listes » mais pour régler explicitement des situations résolubles…
____________________________________________________________________________________

(entendu un « Belkacem-Vallaud (sans le prénom) »… alors les « changements de noms »… si c’est pour prendre un sens contraire sur une Ministre, imaginez pas ce que ça donnerait dans des parties Droites)

Quoi qu’en disent ses détracteurs, le PS restera « placide » et « circonspect » pour son Congrès

______________________

Manuel Valls a été choisi ?

(question relative aux Primaires et son plus petit résultat obtenu pour un candidat, juste devant Baylet qui clôturait la marge des idées que ces Primaires avaient alors accordé aux Socialistes à l’époque)

Non !

Il a été « décidé » !

Un parti décide !… Première chose…

(c’est donc une « reconnaissance »)

________________________________________

Préférez toujours un « Moi Je, Moi Je, Moi Je… Moi Président » à un « La France a besoin de moi« , je suis la France, l’Économie Française est à moi, c’est de moi dont la France a besoin, Paul Bismuth est à moi

________________________________________________

Un « placide » va plus loin qu’un bagarreur

La Politique n’est pas une bagarre !

« Circonspect » ?… c’est encore pire pour ceux qui le contesteraient…

La politique n’est pas une contestation ! ?…

____________________________________________________________________

Souvent présenté comme la porte ouverte à toutes les zizanies à l’intérieur, contrairement à toutes ces fausses apparences – mais après tout, n’existe-t-il pas non plus de fausses sciences, ce qu’Einstein lui-même cherchait à démontrer en provoquant Freud, en correspondance sur ses théories – qui dénaturent l’ « idée », parce qu’habillée par l’extérieur, les Congrès du Parti Socialiste sont pourtant toujours l’affirmation de la cohérence et de la cohésion… Fausses rumeurs déferlantes intoxiquent son existence prétendant que ce parti subirait de nombreux départs, en perdrait de son enthousiasme… Infondées ?… Ce serait paradoxal suite aux deux brillantes semaines passées aux micros de l’Assemblée où, seuls debout, les socialistes ont fièrement répondu aux Droites, portés qu’ils étaient par leur 1er Ministre et la Ministre de l’Éducation, de l’Enseignement et de la Recherche qui n’ont pas manqué de tacts, ni de responsabilités… Qui répond encore aujourd’hui aux Droites ainsi ?… Pas beaucoup de monde, un monde préoccupé par la destruction du Socialisme au lieu de s’intéresser à le sauver… Et pourtant, plus ils sont brillants et inversement leur opposition générale leur fait la sourde oreille, les ignore… Ceux qui n’ont pas forcément cru que le « Changement c’était maintenant » se faciliteront-ils sans doute la tâche en le prenant pour toujours, comme un Courant continu !… Électricité dans l’air nous annonçait-on pour nous tromper de ligne, c’est qu’il en faut plus pour court-circuiter une équipe qui, nous annonçait récemment Sarkozy… « va gagner » !… Si il n’y avait que ça pour lui faire plaisir… Mais quand il est sérieux, il ne s’en rend pas compte !

Toutes motions confondues parlent néanmoins à l’unisson de « dynamiser » le Parti Socialiste à l’intérieur d’un Congrès qui aura certainement suffisamment de matière vivante pour satisfaire à la fois les opulentes colonnes qui y seront consacrées dans les journaux d’une part et les réflexions en progression qui le font avancer et vivre par l’histoire de ses Congrès d’autre part pour que les Droites ne se sentent pas obligées d’en rajouter… Paradoxalement à cet enthousiasme d’animation intellectuelle de la gauche représentative du pouvoir, qu’ils soient « Frondeurs » ou plus « classiques », se heurte l’éternelle déformation médiatique qui vient immédiatement nous parler d’un larron qui voudrait tout « dynamiter » de l’intérieur… À entendre de loin, ça fait un peu un drôle de cocktail explosif pas très sérieux, presque caricatural… Mais à quoi tout cela fera-t-il honneur ?… Un meilleur travail des uns sur les autres ?…

Au contraire, cette différenciation, émotionnelle et motionnelle dirais-je presque, qui fait la spécificité de pas mal de formations politiques de gauche, contrairement aux Trois Droites où s’innovera leur Primaire avec les courants respectifs à ces Trois Droites préexistantes sous trois courants figés à l’intérieur de chacune de ces trois droites pour embellir leur nouveau bouquet – qu’ils ne viennent surtout pas nous en inventer une nouvelle des troisième droite, si changeante, en cours de route – avec une tête dessus, leader, chef, Président – Directeur – Général pas très représentatif, les trois, semant la terreur, parfois cachés en un seul sous le désormais célèbre patronyme de Paul Bismuth qui existait pourtant déjà sous portefeuille giscardien, pas très porteurs de thèses suffisamment solides et étoffées pour imposer leur pronostic… Pour l’embellir, disais-je ! Parce qu’elles semblent un petit peu trop animées par sa même extrême, ces Trois Droites de toujours… puissent-elles, quant à elles, de leur côté, en sortir trois fois plus ridicules en limites absolues (que la notre…) !… À l’Ump tout est neuf et déjà usagé !

Donc, contrairement aux idées infondées par les oreilles extérieures, les « motions » ne se critiquent pas en dehors du PS et dessinent la personnalité future du parti, sa raison et son équilibre… Différence fondamentale de la situation actuelle des Droites qui courent, chacune des trois, plus ou moins de son côté, après un passé perdu, derrière la restauration de son dernier déchu, dans l’espoir aveugle qu’ils pourraient refaire ce qu’ils ont fait endurer à une économie et une société maintenant qu’ils font tout pour déstabiliser ceux qui « vont gagner », contrairement à nos efforts évolutifs… Entendez les « socialistes » dont Sarkozy craint par-dessous tout, l’arrivée de résultats positifs… Mais Sarkozy, si on lui demandait d’aller voir le diable, il serait capable d’y aller !… C’est bien ce qu’il aura joué pendant quasiment deux semaines pour promouvoir « Républicains » avec son groupe dans quelques coins de France dans une choquante arrogance pour faire froid dans le dos… La hargne insultante d’un perdant qui refuse d’avoir perdu, incapable toujours encore aujourd’hui de faire son propre bilan, préférant développer des faux transferts d’insultes qui lui vont pourtant si bien… Médiocrité, incompétence ; ça vole haut, ça vole bas… « Atteindre le fond » coulent de sa bouche pour réaffirmer ses seules et uniques compétences !… Tel est finalement son bilan lâché à demi-mot puisqu’il semblerait qu’il ne sait que parler comme ça, çà et là… Des autres et de lui !… Sarkozy n’est pas dans la sérénité, il est dans l’inquiétude… le doute l’a envahi… la peur le gagne… Certainement quelque chose qui lui restait à gagner ou en travers du gosier !… Après tout ce qu’il a perdu… L’incertitude sur son avenir le hante… Pour la maison hantée, Pécresse s’en fait toujours l’émissaire, l’aboutissement et Morano, tatouée sur son bras droit plus long que le gauche, l’anéantissement… Quand le pouvoir vous colle à la peau !

Quand vous y pensez ou en parlez de ce Parti Socialiste, n’oubliez jamais dorénavant d’y apposer la marque du Combat contre la finance qui s’inscrit de manière permanente dans l’avenir sur l’économie, la société et en politique ?… Pas partout ?… Y aurait-il nuances à l’Ump ?… S’inventeront-ils des motions imaginaires taillées sur mesure du degré de compréhension qu’ils auront sur le désagréable événement que constitue le Maire de Béziers en tant que « non-inscrit », « Divers-Droite », « sans étiquettes » ou je ne sais quelle autre notion masquée de titres à présenter lors des élections ?… « Droites indépendantes », vu aussi sur une table électorale de l’Alsace des Droites aux multiples extrêmes, si mes souvenirs sont bons !… Iront-ils un jour jusqu’à oser « Droite communiste » ?… peut-être ne se permettront-ils jamais d’aller jusque là sans passer pour fous !… mais « Droites communes » ne germent-elles pas déjà dans leurs cerveaux devenus malades d’avoir si souvent été obligés d’assimiler autant de changements de noms au cours de cette si trouble histoire des Trois Droites Françaises qui retombent toujours sur les mêmes pieds historiques de leurs fondements, souches et racines ?… C’est pour en effacer plus rapidement la référence ultime… Point de non-retour de notre désarroi, je présume !

Le Congrès du Parti Socialiste est aussi l’occasion de parler un peu de Sarkozy et il aurait tort de ne pas y consacrer un petit chapitre, ou lui de s’y inviter, étant donné que ce même Sarkozy passe son temps à se persuader que c’est de lui que la France a besoin en détruisant tous les efforts du Gouvernement. Par contre, on ne l’entend pas trop parler de l’avenir qu’il devrait être censé proposer personnellement, ni en qui ou sur quoi pourrait gagner sa nouvelle politique si ce n’est celle de son intime conviction et encore moins animé d’une quelconque prétention, que ses chiffres à lui seraient meilleurs alors qu’il oublie toujours de les citer en exemple, honteux qu’il est de les cacher au fond de sa poche probablement ou de celle d’un autre qui tombera pour lui dans le pire des cas… Comme vous le constatez, le climat et l’ambiance sont sanguinaires dans les Droites. Et son prétendu centre aura bien du mal à s’en extirper… Oui, mais enfin, tous les électeurs ne sont pas comptables !… Ce qui ne les empêche pourtant pas d’avoir de la matière grise pour oser évaluer qui briguera le pouvoir autrement que sous la valeur quantique du chiffre… Il ne faut pas confondre le pays avec une école de commerce privée tout de même !… Budgétairement, seront-ils toujours devant comme voudrait nous le démontrer l’épaisseur des factures et des fractures qu’ils laissent derrière eux ?

CongresPS-la-motion-C-met-en-avant-le-soutien-de-Lucienne-du-Petit-Journal

CongresPS-la-motion-C-met-en-avant-le-soutien-de-Lucienne-du-Petit-Journal  /

@osons2015

Verdict vendredi pour le choix de « Républicains » (?) !

dessin de Schvartz

Au début, lorsque l’idée fut lancée, hormis le fait que nous ne somme pas de Droite et que nous nous apprêtions à rester sur nos gardes face à l’annonce impromptue du désir de la formation politique de Nicolas Sarkozy, perdante des élections Présidentielles de 2012, l’Ump, de vouloir changer de nom ; nous n’étions guère intrigués mis à part qu’à priori, il n’y a pas de raisons apparentes pour que ce changement d’appellation ait lieu, encore moins qu’il puisse se faire juridiquement… Car à y regarder de près, dans l’histoire politique de l’apparition de nouveaux noms de partis, ceux-ci se réfèrent toujours à l’ajout d’une formation qui veut venir épauler une autre, plus grande ou plus inspirée qui, pour marquer cette unification, accepte le changement de nom pour des motifs de regroupement… C’était le cas du Parti Socialiste regroupant avec Jaurès pas moins de sept formations socialistes et républicaines pour devenir une force politique plus cohérente et améliorer aussi ses performances électorales… Ou une autre possibilité encore, situation plus douloureuse et plus rare, la minorité d’un groupe désirant quitter une formation existante pour en fonder une autre… Cas du Front de Gauche où Mélenchon quitte le PS « seul » mais fonde quand même le Parti de Gauche ou celui de la naissance de la LCR (NPA) ou/et de Lutte Ouvrière… Hors chez Sarkozy, il n’en est rien, pas de raisons suffisamment concrètes et argumentées qui nécessiteraient le changement du nom de ce parti si ce n’est une sorte d’aliénation ou d’égocentrisme à vouloir tout ramener à soi en politique dont nous reparlerons plus bas, un manque de modestie, la sournoise insinuation qu’on serait un grand de ce monde rien qu’en changeant le nom… Remarquez ici que Paul Bismuth court depuis Giscard alors Nicolas Sarkozy n’est certainement pas prêt de se demander qui c’est qui va l’arrêter… Mais concrètement, il n’y a pas de nouvelle mouvance politique sur le papier qui viendrait s’ajouter à celles existant déjà au départ de la création de l’Ump qui pourrait justifier la nécessité de ce changement de nom demandé… Que le-dit Sarkozy, fasse meeting sur meeting à travers la France, pendant une quinzaine de jours pour expliquer la nécessité d’opter pour cette formule de « Républicains », toute aussi irritante que vague, indéfinie et floue, ne regarde que lui pour paraître aux yeux de tous, suffisamment suspicieuse pour qu’elle ne mette la puce à l’oreille et n’éveille quelques méfiances bien plus graves de conséquences que la malveillance dont il fait preuve en y commentant, vulgairement aussi, les travaux du Gouvernement comme on ferait des blagues sur les femmes qu’on n’aime pas, les hommes qu’on mésestime…

« Républicains » tout seul, ça ne va pas et la requête fera jurisprudence vendredi… « Républicains et républicaines » alors, à la limite, car la réduction masculine de ce terme universel est déjà suffisamment litigieuse et lourde d’une gravité intrinsèque et flagrante au plan juridique pour ne pas trop s’étendre prématurément dessus… Ou bien « Républicain » au singulier pourrait être suggéré car cette formation politique ne regarde que ceux qui courent derrière elle depuis l’Ump et pas l’ensemble des Français… Et ce n’est pas parce qu’on n’est pas dans ce parti qu’on serait moins, ou pas du tout, Républicain !… C’est comme si un candidat s’avançait au pupitre en se présentant comme étant « le Monde », un peu comme le roi Soleil… « La France est à moi, je suis la France »… Mais quel mépris pour les électeurs qui, pour s’en sortir, n’ont plus qu’à s’imaginer qu’ils devraient faire comme lui et adhérer à son projet (?) Ce n’est peut-être pas directement du racolage mais la démarche est insidieuse contrairement à la vocation rassembleuse qu’elle prétendrait mettre en avant au départ… Une entreprise – et l’Ump en était une avec son Président Directeur Général Unique – lorsqu’elle change de nom pour refondre une nouvelle société, c’est généralement après avoir déposé son bilan, après une liquidation judiciaire ou pour effacer des fausses factures, des financements illégaux ou masquer ses trafics d’influence…

Alors « Républicains » ?… De quoi en retourne-t-il ?… S’agit-il d’une malversation idéologique ou d’une malhonnêteté envers la diversité ?… Est-ce la pertinence de l’illusion de pouvoir se prétendre républicain pour tous, rien parce que son parti s’appellerait ainsi ?… C’est déjà presque enjamber une barrière que peu d’hommes politiques osent franchir pour imposer directement, après se les être appropriés tous ces Républicains qu’il espère si rapidement mettre dans sa poche, une Dictature Républicaine à l’ensemble des Français dans l’espoir inavoué qu’aucune requête ne serait déposée, que personne ne dirait, ni ne verrait rien venir derrière cette plurielle et universelle demande de validation républicaine de la nouvelle présentation du groupe Sarkozy ?… Pour qu’au bout, tout le monde accepte sans sourciller, ni rechigner, l’identification républicaine sous la baguette, le fouet et la houlette de Sarkozy ; peut-être un peu moins sous l’effet d’un cerveau bienveillant et brillant. Du RPR de Chirac ou de l’UDF de Giscard aux « Ripouxblicains » à venir ou autre chose d’aussi inconcevable, on a beau changer trois fois de nom en cours de route on n’en est pas pour autant plus performant… Et de me souvenir de trois droites d’avant la guerre qui n’ont pas beaucoup changé aujourd’hui… Si ce n’est d’avoir changé de multiples fois de nom !

Diabolique et machiavélique en était sûrement la démarche mais probablement irrecevable en sera la demande juridique !

Todd E. en rajoute une couche…

Todd : le PS responsable de la mort de la République (?)

http://www.atlantico.fr/decryptage/e-todd-livre-est-aussi-revelation-role-ps-dans-destruction-republique-qui-est-charlie-2146250.html

Comment osez-vous mettre le #PS #PartiSocialiste en avant dans des phénomènes politiques qui ne le concernent pas, qui sont indépendants de sa volonté… à savoir l’émergence aux quatre coins de l’Europe, sur ces 30 dernières années, pour ne pas dire depuis plus d’1/2 siècle, de la réapparition de partis politiques d’extrême-droite sous forme de résurgences d’organisations nationalistes, de groupuscules néo-nazis et ceci dans l’absolu silence et l’irrespect le plus total des « conclusions » du Tribunal de Nuremberg… Celui-ci ne mettait-il pas en garde les futures démocraties et républiques contre les résurgences de politiques raciales, d’utilisation chiffrée de données statistiques relatives aux répartitions ethniques à des fins politiques ?… Ce Tribunal de Nuremberg, loin de clore un débat se voulait, au contraire, ouvrir une porte sur l’avenir et non pas enfouir toutes ces thèses (résumées dans les « conclusions ») d’un revers de manche comme si on s’en débarrassait et qu’il n’y aurait même plus à y penser alors que tant d’hommes politiques cherchent à nouveau à s’y identifier… Beaucoup de choses sont abordées dans ces « conclusions » et mettent en garde nos chefs d’États contemporains et leur demandait expressément de continuellement se projeter dans cet avenir incertain que nous réserverait l’éventuelle mais désormais confirmée, la très nette tendance politique générale vers laquelle se dirige ce continent sur ses droites dures, devenues si extrêmes comme par enchantement… Les politiques raciales, le droit à l’existence des Nomades et des Homosexuels, la stigmatisation et la ségrégation d’un groupe de population chassé par un autre n’auraient jamais dû autant remplir les colonnes des journaux sous cette forme, sans critiques sévères au préalable de l’utilisation de ces notions ; sans les restituer par rapport aux « Conclusions » énoncées plus haut… À y regarder de près, on pourrait aussi se demander si à l’avenir, il ne faudrait pas exiger pour toutes thèses universitaires, qu’un comité de sages étudient les travaux pour y apposer le tampon « en accord avec les Conclusions du Tribunal de Nuremberg »… mais cela risquerait de faire disparaître 2/3 des travaux…

C’est donc la Justice la première responsable des points de vue mortifères que nous laisse l’opposition ce week-end (« poids mort » pour Sarkozy devenu « neurone » mort et Ciotti avec le sang, le sol, le Droit… Todd : le PS pourrait-il contribuer à la « mort » de la République ?) et non pas une formation politique spécifique qu’il faudrait absolument détruire par tous les moyens ; et beaucoup de personnalités politiques élues se voir ré-ouvrir (pour un combat mondial) les portes de ce tribunal qui n’excluait pas, lui-même dans ses « Conclusions », de reprendre du service si un jour les conditions le nécessitaient via une structure similaire, genre Tribunal Pénal International ou un Tribunal militaire adéquat, pour s’en expliquer devant la Barre (!)

Indépendamment du fait qu’on soit de gauche ou pas, et bien au-delà, il s’agit quand même d’un principe de logique républicaine primordial que d’exiger, sans aucunes conditions de négociations, le respect des « Conclusions » du Tribunal de Nuremberg qui ne doivent pas servir et être là pour nourrir des débats prétendus inutiles d’avance… C’est la moindre des choses que tous les citoyens sont en droit de demander à leurs partis et représentants élus : de s’en tenir au respect de ces « Conclusions » (du Tribunal de Nuremberg) et non l’inverse, à moins que leurs aïeux n’appartenaient, en quantité bien plus considérable que ce qui était jusque là présentée, à ces droites animées par une extrême fasciste-nazie qui étaient jugées au Tribunal de Nuremberg et sur lesquelles ils auraient juré « fidélité » par « erreur de jeunesse » (?)…

Ces Républiques ou Démocraties, populaires ou universelles des Droits Humains se mettent ainsi elles-mêmes en danger en n’appliquant pas des règles élémentaires de fonctionnement, signées pourtant par tous les Alliés, comme le sont principalement celles des « Conclusions » de ce Tribunal de Nuremberg…

NurembergJudgment

http://www.amazon.com/Judgment-at-Nuremberg-Abby-Mann/dp/0573627894

Ciotti suit… droit du sang etc…

Limite…

Limite intrusion à un sous chapitre d’une politique raciale trop connue, sévèrement condamnée par les « conclusions » du Tribunal de Nuremberg qui, loin de se clore, voulait ouvrir une porte sur l’avenir et prévenir les futures démocraties (Républiques) que toute intrusion d’allusions aux politiques raciales (suprématie sanguine, statistiques raciales) se devaient d’être sévèrement réprimées et poursuivies par la Justice des États qui en seraient la proie, dépassés ou ne faisant pas suffisamment attention que de tels développements sur des bases ethniques devaient être interdits, qui ne pouvaient être acceptés… ceci en toute logique républicaine et démocratique et non pas qu’on soit de gauche sous forme de partis ou d’organisations lorsqu’on critique ce genre de résurgences ; encore moins à droite lorsque ce serait pour les en excuser, les soutenir.

http://www.lepoint.fr/politique/nationalite-francaise-ciotti-veut-un-retour-au-droit-du-sang-13-05-2015-1928297_20.php

CES DÉCLARATIONS SONT CONTRAIRES AUX CONCLUSIONS DU TRIBUNAL DE NUREMBERG… LES SEULES APTES À LÉGIFÉRER SUR DES DÉTOURNEMENTS MALVEILLANTS DE DONNÉES SANGUINES, RACIALES ET NATIONALISTES À DES FINALITÉS POLITIQUES MALVEILLANTES DESTINÉES À PROMOUVOIR DES ACTES DE SÉGRÉGATION, DE REJET, DE RACISME NATIONAL… OU À JOUER DES CRISES MIGRATOIRES…

les pactes sanguinaires nous ramènent aux temps des Rois Maudits !… si c’est pour faire voter les vampires… C’est du Hitler dans le texte ?…

Encore un qui ne tient pas compte des « conclusions » du Tribunal de Nuremberg…

Toujours est-il que voici enfin posées les raisons du malaise politique européen actuel :
Le « non respect » des Conclusions du Tribunal de Nuremberg… Sur lequel se sont développés extrêmes-droites et partis nationalistes dans toute l’Europe, ces 40 dernières années, au mépris de ces conclusions du Tribunal de Nuremberg : sang et race n’ont rien à faire en politique sous peine de se voire appliquer des principes de Justice relatifs aux faits et actes de ces partis politiques qui auraient oser usurper les « Conclusions » du Tribunal de Nuremberg :
« Pas de sang, ni de races en Politique‬ » sous peine de se voir trainer en Justice pour « non respect des Conclusions du Tribunal de Nuremberg » !

J’AI SENTI PASSER LA PAIX À NUREMBERG :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Proc%C3%A8s_de_Nuremberg

http://www.roberthjackson.org/the-man/speeches-articles/speeches/speeches-related-to-robert-h-jackson/the-influence-of-the-nuremberg-trial-on-international-criminal-law/

http://avalon.law.yale.edu/imt/v1-28.asp

Ménard se contredit dans sa défense…

(http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/05/06/comment-robert-menard-se-contredit-dans-sa-defense_4628597_4355770.html)

 -12-4-milliards-

« Tiens Ménard !… pour tes statistiques…

________________________

Pour compter, on utilise des chiffres, des nombres, des numéros – te dirais un Arabe – et pas des prénoms d’enfants pour faire du chiffre et alimenter indirectement et plus ou moins volontairement et consciemment, le détournement de résultats statistiques pour le développement de votre politique raciale Mr Ménard de Béziers… Vous savez ce que ça coûte le développement de politiques raciales surajouté du détournement des résultats statistiques à de telles fins, au Tribunal de Nuremberg, Mr Ménard, Maire de Béziers ?… Après c’est vous qui avez voulu devenir « Maire » de cette ville pour y agiter ce genre de politique tout juste bonne à égratigner, dans un premier temps, puis de révulser, nos principes républicains. Alors il en est où Ménard avec ses statistiques personnelles ?… L’administration de la ville les établissait-elle pour lui, sans qu’il s’en rende compte ?… Où bien se les fabriquait-il lui-même, sans rien dire à personne pour les offrir à la France ?… Attention à ce que tu vas répondre Ménard… Parce que si c’est pas la ville à ta demande et que c’est toi tout seul dans ton coin qui a décidé ça, c’est encore pire et ça risque de compter double au tribunal de Nuremberg qui n’a pas été ouvert à l’époque pour que des esprits malveillants comme le tien vienne recommencer plus d’un demi siècle plus tard… Comme quoi, Maire Ménard, vous faites plus que mériter votre qualification de « nazillon » !

Non mais !… C’est quand même un comble de constater que mr Ménard, de sa propre initiative, en furet ou en vieux renard qu’il est, s’approprie en douce des listes de quelques classes pour regarder dans son intimité aveugle les prénoms des enfants qui s’y trouvent… Pour sa défense ultime, puisqu’il semblerait s’en jouer, il pourra toujours hurler aux oreilles de ses intéressés, qu’il n’a pas que regardé les prénoms (?)… les noms de familles aussi… À bien y réfléchir, si il faut que la France remonte au Tribunal de Nuremberg pour essayer de trouver une solution et une réponse à quoi faire avec des provocateurs pareils… Pire il est, Ménard qui croyait être peinard, si il s’est fabriqué tout seul ce genre de déduction parce qu’il falsifie la donnée statistique rien qu’en essayant de l’inventer et puis en plus, on ne va pas les fermer, les instituts de statistiques, parce que Ménard aurait encore fait des siennes, encore moins donner à sa politique une quelconque validité autre que celle qui l’aura fait élire par sa mafia d’extrême-droite.

Aussi, le pragmatisme de Ménard le renvoie au Tribunal de Nuremberg qui spécifiait bien dans sa conclusion qu’il faudrait sévir sur toutes personnes susceptible de développer des politiques raciales… le Tribunal de Nuremberg ne prétendait pas fermer ses portes avec la clôture des verdicts mais ouvrir une porte sur l’avenir des Démocraties…

Ménard

Réforme des Collèges et du Primaire bouscule l’École et les Bancs de l’Assemblée

Cette réforme permet enfin de sortir des blocages qui affectaient le système scolaire et le paralysait depuis 1977 et ce Collège Unique que d’un évoquait même comme à y revenir (!) dans la version « rétro » de Le Maire qui fignole encore sa copie… À y regarder sur trois décennies, il semblerait que cette « Réforme« , qui fait tant de foin ressemble plus à une « mise à jour » du cadre logique de l’Enseignement qu’à un thème de polémique comme il l’a toujours été chaque fois qu’un Devaquet, un Ferry s’y attachaient… Appelée à s’étoffer, évolutive et inclusive, la réforme ouvre la porte sur l’avenir… ceux qui voteront contre à l’#‎AssembléeNationale la fermeront !

*******

Mr. ELKABBACH accueille Madame la Ministre de l’Éducation, de l’Enseignement et de la Recherche d’une sordide manière :

« vous êtes accusée d’avoir mis le feu » à l’École avec la ‪‎RéformeCollège College2016‬ et des Programmes scolaires… lui lance-t-il d’entrée de jeu, en pleine figure (?)… ‪‎ELKKABACH‬ !… je ne sais pas, lui certainement non plus, si il fait allusion à la chanson de Johnny Halliday « Allumez le feu », auquel cas c’est tout bénit pour la Ministre ou si il métaphorise des feus de banlieue dont il aurait encore une plus sinistre nostalgie… Faits gaffe aux MOTS, Elkabbach !… c’était sur itélé, en attendant le 1er Ministre, Manuel Valls aux Matinales de France Culture le lendemain…

ImportanceDesMots‬‪ ‎Enthousiasme‬

____________

Au tour de William Marx (historien de la Littérature, Professeur à l’Université Paris-Ouest – Nanterre- La défense) de venir saboter la Réforme des Collèges sur France Culture ce dimanche en début d’après-midi…

http://www.franceculture.fr/emission-secret-professionnel-le-secret-professionnel-de-la-reforme-de-l-enseignement-du-latin-et-du

Ahahah… L’apprentissage du Latin et du Grec version 18ème siècle dans la bouche de William Marx… ou l’enseignement du Latin et du Grec adapté aux nouvelles technologies ?… néni !… pas mot… Merci à lui d’avoir rappelé les plantages de Luc Ferry lui-même… rien non plus sur la nécessité à maintenir un enseignement lourd pour tous mais qui ne concerne que 10 ou 15% d’élèves… alors que par voie de spécialisation, ces 10% arriveront aux mêmes résultats (ou 4% seulement) et embêteront un petit peu moins les autres qui ne « choisissent » pas le Latin ou le Grec.

____________

Il n’y a pas que Bruno Le Maire qui déprécie La Ministre…

http://www.lejdd.fr/Politique/Reforme-du-college-Najat-Vallaud-Belkacem-premier-faux-pas-732498

Au pays de 3 Droites animées par sa même extrême, Dominique de Montvalon (Rédacteur en chef au Journal du Dimanche), c’est pas sûr qu’il n’y ait pas plus d’ultras que vous n’osiez l’entendre… parfois ça se traduit par du simple conservatisme mué par la peur d’évoluer, de modifier une machine à sélectionner, à nourrir la ségrégation, à mettre sur la touche, parfois à détruire (profs sadiques, harcèlements sur les enfants qu’un prof ne peut pas encadrer ou sentir, je ne sais plus très bien comment qu’ils s’expriment dans leurs formules pires que la caricature car si proches de politiques raciales d’un autre temps… http://www.dailymotion.com/video/x2gkhig_agir-contre-le-harcelement-a-l-ecole-najat-vallaud-belkacem-invitee-d-itele_news )

Si la cause féministe et les Droits des Femmes sont de la langue de bois… c’est vous que ça regarde… n’en faites pas une généralité svp, sous peine de vous faire traiter de machiste…

Le Collège unique (1977) doit rendre officielle les modifications en cours et d’avenir… c’est ce que propose un texte de loi qui est plus une « mise à jour » de ce qui a cours actuellement dans l’Éducation qu’un chamboulement où tout serait supprimé et où les vieilles peurs, pas toujours justifiées, resurgissent des chapeaux de ceux qui n’ont pas dû en retenir grand chose du système scolaire pour ne se souvenir que d’un grand vide aujourd’hui, ce qui leur appartient !

____________

LCP / PARLEMENTAIR )

Les sous-entendus et les attaques de sarko sur la Ministre de l’éducation la veille prouvent que Sarkozy se la joue Franco !

C’est bien d’entendre la veille parler Sarkozy, en meeting dans les Bois, de l’école… ça le change de son JihadismeFinancier notre roi de la finance !

Autour de MobilisationEcole, les Droites françaises étalent leur conservatisme royaliste… épargneront-ils l’AssembléeNationale pouvait-on se demander aux QAG (Questions Au Gouvernement) du jour (mardi 12 mai 2015) ?

Les Droites françaises ont-elle peur de perdre de leur conservatisme pédagogique hérité des trois souches politiques qui les ont fondées pour que Sarkozy s’agite ainsi ?… les pauvres élèves, si il fallait contenter tout le monde, à les entendre, les enfants en seraient à 15h de cours par jour !

FranckReynier (UDI) passe directement de l’école aux collectivités locales, en oublierait presque la partie « privée » qui concerne l’Éducation qui elle n’a plus rien à voir avec les financements publics… Sans doute est-ce vers là que sa conception personnelle sur le système scolaire voudrait aboutir et tendre ?… Exploiter financièrement à outrance l’enseignement des enfants de la République ?… c’est pas ça qui va sauver les Lumières ! Lorsqu’on a constaté la pédagogie financière d’un Sarkozy, on est en droit de s’interroger sur ce que cela pourrait donner transposé sur nos écoles… comme c’est rapide, ce goût avéré pour la privatisation des bâtiments scolaires… La France devrait réquisitionner leurs coffres avant que leur argent bloqué ne finisse par tout dégrader…

najat_belkacem_afp9_0

http://www.dailymotion.com/video/x2pyhwk_college2016-pour-mieux-accompagner-les-eleves-leur-permettre-de-mieux-apprendre-les-fondamentaux_news

____________

Les Députés de Sarkozy entament une grève de la loyauté dans l’Hémicycle

C’est époustouflant, inquiétant de voir un Sarkozy sautiller sur lui-même au pavillon sous Bois dans les quelques extraits de son meeting diffusés par BFMTV… Spasmodiques vociférations n’insufflant que sottises à ses partenaires politiques de toutes ces critiques qui veulent maintenir notre système scolaire dans son passé, tel que les Droites l’ont connu lorsqu’elles l’on rencontré dans leur existence, si tant est qu’elles l’ont un jour rencontré ailleurs que dans ses pires versions « privées » de l’école de la République ; private house of school & Church school pendues aux lèvres de ceux qui n’ont rien osé faire quand ils l’auraient pu, alors qu’ils étaient au pouvoir, par crainte de se voir refuser avec pour unique matrice, cette ligne idéologique, qui viserait à injecter sous la forme de financements occultes, de nouvelles fondations pour nos bâtiments scolaires… Pour se l’approprier la République ?… En insultant ses représentants actuels d’inexpérimentés ou de médiocres dans leur projet de rééquilibrage destiné à moderniser l’Enseignement ?… Elle est où votre copie Mr Le Maire, il n’y a rien dedans ?… Vitupérant une table ronde à laquelle il a toujours refusé de participer !

Estimant leurs chérubins privatisés d’avance puisqu’étant nés dans le secteur « privé »… Donc « privée » se doit d’être leur éducation, quitte à les cloisonner derrière d’épais murs de pierre, loin et à l’abri de l’école républicaine… Tout d’un coup, contrairement à leur consentement de départ qui les associait quasi unanimement à l’urgence qu’il y avait à moderniser le système scolaire, les voici houspillant chaque modification, toutes proposition, narguant la République par une vulgaire tactique purement politicienne dans une ronde qui ferait presque tourner tout le monde en rond si le 1er Ministre ne venait remettre en place, lui-même au micro, leurs attaques portées contre sa Ministre de l’Éducation, de l’Enseignement et de la Recherche qui leur demande à tous de s’informer tout d’abord sur les résultats des propositions envisagées par les groupes de travail des représentants du Corps enseignant qui travaillent depuis de longues heures sur la question.

Bruno Le Maire est très contradictoire en lui-même… qu’il parle de « Collège unique » remonte à une appellation administrative qui remonte à 1977 et depuis il y a eu de nombreuses modifications et transformations dans le système scolaire que la loi de Mme Najat Vallaud-Belkacem devraient enfin officialiser… Le conservatisme intellectuel de Bruno Le Maire est affligeant à ce niveau de la réflexion et du jugement qu’il se permet entre une la palissade (« mettre fin au collège unique » ; ce qui de toutes façons est déjà fait à moitié) et un mensonge grossier (clamer le non respect de la diversité alors qu’il suggèrerait de carrément supprimer la 2nd langue (? ? ?)… Et puis Le Maire ne regarde rien de tous les travaux de modification qui ont été réalisés dans les systèmes scolaires européens… Plus sincèrement, mais pour lui cela doit être impossible à exprimer plus clairement, il recherche une école sélective, trieuse, qui puisse claironner à l’opinion publique qu’il y  a trop de ceci ou trop de cela dans nos classes… eux n’ont pas dû en retenir grand chose pour en trouver le contenu aussi vide aujourd’hui où rien n’a encore été fait pour moderniser l’enseignement scolaire pour éviter et limiter les échecs scolaires…

LeMaire n’a guère évolué dans les débats, figé autour de la conception CollègeUnique (1977) qu’il semble tant chérir mais qu’il n’a guère fait évoluer avec Chirac et Sarkozy pendant 10ans.. Faible dans l’argumentaire aux micros de l’Hémicycle, sa fable conservatrice n’a fait fuir personne et ne les a pas rendu plus intelligent, remontant même jusqu’à 1957 pour alimenter leur analyse discursive pour finalement ne démontrer que l’incapacité qu’ont ces 3 Droites à convaincre les Murs de l’AssembléeNationale à propos de College2016 !

____________

J’entends ce matin, une fois de plus effaré, que des professeurs redoutent qu’il y aurait moins d’élèves qui apprendraient l’Allemand… et bien ?… sans doute, qu’inversement, il y aura un peu plus d’élèves qui apprendront l’Espagnol ou le Grec, tenez… je suis sûr qu’Alexis Tsipras est un excellent professeur ! Reproche incompréhensible qui ne tient compte d’aucune évolution mais fige l’enseignement des langues dans une sorte de congélation utilitaire… entendez qu’il y a 20 et 30 ans, l’Allemand était majoritairement enseigné à égalité quasiment avec l’Anglais, l’Italien et l’Espagnol fermaient la marge comme seconde langue… Hors, il se trouve qu’avec l’évolution de la mondialisation et l’extension des échanges économiques, de nouvelles langues ont commencé à faire partie des enseignements scolaires… M’enfin, c’est quand même pas sorcier ou écrit en Chinois – ça aussi ça s’enseigne – de comprendre cela… et comme il faut choisir, un élève ne peut accumuler jusqu’à 4 langues avant de pouvoir enfin apprendre le Japonais ou le Tunisien, ni être obligé de faire 30 ou 50 km pour se rendre dans la ville la plus proche de son district qui possède en ses murs un établissement scolaire qui enseigne la langue choisie… Donc il est absolument logique que l’Allemand à la longue, pour ne pas dire à l’usure, finira par ne plus intéresser autant d’élèves que par le passé… ça aussi ça fait partie intégrante de l’évolution de l’enseignement mais cela ne veut pas forcément dire que dans l’ensemble, les élèves apprendraient moins de langues vivantes que par le passé, bien au contraire… Contrairement à ce que par d’habiles joutes rhétoriques, voudraient nous faire croire des esprits éclairés, intellectuels de l’opposition, polémistes professionnels, le renier serait absurde et retomber dans des critiques qui font tourner en rond et que Manuel Valls a violemment dénoncé dans l’Hémicycle comme étant conservatrices !

http://www.franceculture.fr/emission-les-matins-l’invitee-politique-de-la-semaine-la-reforme-du-college-en-question-2015-05-13

____________

Accusée par l’opposition de notamment « choisir le nivellement par le bas », la réforme du collège est la cible de nombreuses critiques. Invité de « Ça Vous Regarde », Guy Geoffroy (UMP) estime que c’est ‘ »en créant de l’excellence au profit d’un certain nombre d’élèves, que l’on booste tout le monde vers le haut » >> http://bit.ly/1K5Q1lg

L’élitisme et bien d’autres différenciations existaient déjà rien que par les différenciations géographiques de certains College2016 qui n’appartiennent pas aux zones riches… en reprochant un nivellement par le bas vous ne faites qu’accentuer les inégalités et vous vous mettez contre la vocation de l’école qui est d’assurer l’égalité au lieu de continuer d’y propager, en l’intensifiant, le creuset des classes sociales… allez faire comprendre l’excellence pour un plus grand nombre à un Ump qui ne verra jamais plus loin que les trois marches du podium… il est bien pour un élitisme limité qui risque de booster sa formation politique sans nom vers le bas. Le reproche formulé par GuyGeoffrey est contraire au principe premier qui est dorénavant de limiter le décrochage scolaire auquel ne semble pas s’intéresser l’Ump… et puis l’élitisme et l’excellence se suffisent par les examens et les titres qu’ils donnent, non pas pour mettre la pression dans la tête des élèves pour les écarter de l’école et rendre des gosses plus intelligents que d’autres parce qu’un certain nombre de leurs petits camarades auraient été supprimés de l’école, jugés trop mauvais…

____________

Le niveau en maths des collégiens français baisse (RTL)

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/le-niveau-en-maths-des-collegiens-francais-baisse-7778389616

Quand on recrute des profs de CAPES avec 7/20 de moyenne… mais l’opposition est encore plus en baisse dans la tentative de désinformation qu’elle entreprend sur la ‪‎RéformeCollège‬ College2016‬… fausses déclarations se multiplient, conservatisme étalé, réactionnaires aux contresens ahurissants s’y donnent à coeur joie…

____________________________

L’école n’est pas au service des associations catholiques qui se revendiquent encore comme telles ailleurs que sous le masque de l’intégrisme qu’elles couvent ainsi… ses « mind house » privées ne lui suffisent-elles pas à l’église catholique ?… Elle n’arrive plus à coloniser à l’étranger alors elle se rabat sur nos territoires, profitant des soufflent et des vents nationalistes qui couvent aux sons de ses cloches ?

Tournants géopolitiques

Les Droits Humains présentés aux Amériques économiques…

Un demi siècle d’embargo castriste à surmonter ! Que vient faire la France là-dedans ?… cacher un demi siècle d’économie droitière étatsuniste et outrancière pour ne pas dire colonialiste ?

À l’Université de la Havane, en tant que membre fondateur de l’Union Européenne, lieu de culture, de savoir, de partage et de diffusion, François Hollande insiste sur la nécessité de lever cet « embargo qui a tant nui aux échanges universitaires » dans le but de réunir toutes les conditions requises pour que Cuba puisse participer pleinement aux échanges et situe les Caraïbes parmi les « acteurs majeurs du XXIème siècle »

Solidifier la paix en Colombie…

Mettre au service de ces nouveaux partenaires nos structures humanitaires comme par exemple Amnesty Internationale pour améliorer la prévention des risques liés à la Santé car « nous n’en avons pas fini des épidémies »

Promouvoir le pluralisme linguistique pour faire rayonner les espaces francophones…

En partant d’une coopération locale (Antilles) ouverte vers le Continent américain (Cuba + Amérique du Sud), François Hollande nous positionne comme tremplin et socle pour mieux affronter les géopolitiques encore tourmentées dans certaines régions.

Che – money ?

La couverture pour ce jour, maladroite, éditée par Libération qui a déguisé François Hollande en Che Guevara, si elle a eu le mérite de faire rire le Président lui-même, n’en dévoile pas moins une notion guerrière qui n’a plus lieu d’être dans cette page que veut tourner François Hollande, une sorte de junte fasciste rampante qui donnait une réponse mafieuse aux embargos prononcés contre les soulèvements révolutionnaires…

Permettre aux alternatives écologiques de s’implanter là-bas (voiture électrique, agriculture bio, éoliennes, photovoltaïque), inscrire le développement durable comme matrice économique, poursuivre la révolution sociale amorcée par l’abolition de l’esclavagisme…

Renforcer le développement de l’infrastructure des services de Transport, de l’Habitat.

Contribuer à définir une Agriculture qui soit en harmonie avec les lois écologiques et non pas seulement la représentation d’une élite que représenteraient les seuls Pernod Ricard – Co-leader mondial du secteur des Vins & Spiritueux, ça les changera du rhum, il parait que ça rend fou le rhum et puis nos bouilleurs de cru seront à l’honneur et ne se réfugieront plus dans la doublure de la veste des Le Pen – ou l’Hôtellerie, le tourisme… L’occasion à mon avis d’oser supposer que nos camarades Antillais profitent de l’occasion pour fonder la naissance d’un Syndicat des Personnels Hôteliers (qui n’existe toujours pas en France) et pourquoi pas aussi Hospitaliers sans étiquettes pour entendre et notifier ce qui pourrait relever de dysfonctionnements administratifs qui pourraient se révéler entre la métropole et les Régions d’Outre-mer… tant au niveau des embauches que de l’exploitation de ce personnel soumis aux pressions de différentes formes de chantage aux extras jamais déclarés qui déstabilisent les salariés par rapport, non pas seulement aux yeux du Fisc, mais aussi dans ceux du Droit du Travail.

Un rééquilibrage dans les échanges, une redéfinition de la prolongation des marchés économiques, l’auscultation des grilles spéculatives de l’ancienne Caraïbe de la corruption, François Hollande fonce droit dans les coffres !

Si François Hollande insiste autant sur le présent et l’avenir des îles Caraïbes, c’est qu’il est résolument tourné vers le futur, n’oubliant pas le passé qui ne peut plus faire autorité économique aujourd’hui…

« La Martinique ne me demande rien, elle exige tout ! » avait-il lancé dans son discours aux élus de l’Île à Fort-de-France pour renouer toute la confiance que lui accorde la population et la métropole en retour qui lui intensifie sa reconnaissance, non pas pour que les États insulaires qu’il visite servent le continent Américain mais pour qu’ils y tiennent une place à part entière. S’enclenche alors immédiatement une visite d’Obama qui ne serait pas exclue, l’année prochaine, à Cuba…

Aux termes d’ethnies, de races ou de peuple, François Hollande préfère nettement la multiplicité, concrétisant à merveille ce que peut comprendre l’idée de cosmopolitisme dans le monde !

memorialACTe

les photos montrent un ‪‎PrésidentHollande‬ marchand la tête haute et d’un pas décidé aux Caraïbes‬

__________________________

Ump : rayon farces et attrapes…

Alors que la cohésion nationale devrait soutenir l’avenir des Caraïbes avec François Hollande, l’opposition donne plus l’impression de chercher à agiter les fantômes des Macoute et des Baby Doc que de se lancer dans l’ouverture économique du XXième siècle en Amérique du Sud.

S’obstiner ainsi pertinemment, du côté de l’Ump‬, à ramener systématiquement les ‪‎Caraïbes‬ d’aujourd’hui et de l’avenir à ce qu’elles étaient hier (Fidel Castro) relève là, carrément, d’une indécence ‪‎politique‬ inimaginable !… voire d’un terrorisme d’État insoupçonnable… les 3 Droites‬ françaises feraient bien aussi d’y « réfléchir à deux fois » (ou tourner 7 fois leur langue dans leur bouche) au lieu de prouver tout le temps qu’elles sont contraires aux moteurs de l’histoire…

Préférant les juntes militaires aux libertés humaines…‪‎SébastienHuyghe‬ porte parole Ump reproche à‪ ‎Mélenchon‬ un hommage que politiquement ce même Huyghe est incapable de comprendre, préférant le passé à l’avenir de la Caraïbe à venir…

____________________________

Question qui fait tourner la polémique en boursouflure…

Faut-il absolument chercher à prendre l’acquittement annoncé d’une dette pour une promesse non-tenue alors qu’elle se concrétise en partenariat économique, ouverture de marchés, développement des échanges et renaissance diplomatique ?… il ne s’en est jamais caché, insistant sur le poids moral mais pas financier… demandez donc au Combat contre la finance sous quelle forme cet acquittement se fera… si c’est remonter à l’or du règne de Charles X pour démarrer les remboursements qui seraient toujours effectifs pour agiter la polémique, il faudrait fermer tout ça tout de suite !

___________________________________________________________________________________

Esclavagisme (Taubira)

Financièrement, les allocations versées par la France atterriraient dans la poche des propriétaires d’esclaves et non pas aux descendants de ces esclaves en question ?… ce en quoi il est quand même plus logique d’annuler cette « dette » qui, une fois arrivée aux Antilles, se transformerait en subventions pour marchands d’esclaves, du moins aux descendants des propriétaires de la main d’oeuvre humaine exploitée à l’époque… Après, arriver à faire reconnaître administrativement qu’on est un « descendant d’esclave » ne devait pas être toujours évident, voire quasiment impossible et certainement plus rarement, de transférer correctement les sommes consacrées aux personnes réellement concernées… Critique acérée au passage de notre propre système administratif quand il est transféré maladroitement de la métropole vers ces Antilles françaises… comme étaient d’ailleurs aussi promis de bons salaires aux personnes qui répondraient aux offres d’emploi concernant des postes à pourvoir mais qui dans les faits s’avéraient finalement être occupés par des employés… venant de la métropole (étaient-ils à l’avance « réservés ») et non pas par les autochtones à qui ils étaient pourtant annoncés et pour qui ils étaient présentés et destinés… bien emballés mais présentés quand même !… Les Hautes Terres et les Terres d’En-Bas, aux Antilles, on connait… Ça doit certainement relever des traces résiduelles du système Sarkozy mis en place pendant 5 ans laissé aux malveillances de sa « France du haut et du bas » transférées jusqu’aux Antilles !

_______________________________________________________________________________

ToddPétain Valls

Autour de Pétain fourmille une flopée de groupes fascistes dans cette France, auxquels je ne pense pas que Manuel Valls ait pu appartenir un seul instant… Par contre aux Droites qui s’identifient toujours encore à ces pères-là, on ne peut pas dire que ce soit le cas !… et pour Manuel ça fait un peu lourd à porter… surtout venant de la part de ces droitiers appartenant au moins à l’une des trois souches fondamentales de son existence qui remonte à son ère fasciste d’avant la seconde Guerre mondiale !

__________________________________

Joues Franco Sarko !

La République a-t-elle besoin d’un pitre pour laisser Sarkozy partir en croisade pendant 15 jours au travers de la France pour tenter de prouver, à qui veut bien l’entendre, le bien fondé de sa décision de rebaptiser l’emblème « Ump » de sa défaite de 2012 en « Républicains » uniques ?… Si les critiques qui s’empressent de l’identifier plus à Franco qu’à un esprit démocrate, suivent chaque évènement selon le principe de la rectitude de la loi Renseignement, ainsi, devrait alors inévitablement sortir une facture chiffrée de chacune de ses prestations sous de nouvelles exactitudes… Augmentant ainsi aussi, inversement à sa motivation de départ, son degré de corruption qui semblerait déjà avoir atteint un niveau suffisamment haut pour qu’il puisse lui enlever cette foutue idée de l’esprit qui le pousse à croire qu’il serait innatteignable ?… L’argumentaire risque d’y être de plus en plus ridicule… Il en devient presque teigneux de ne pas comprendre pourquoi il ne comble plus l’audimat comme par le passé, définitivement révolu, où il régnait sur une France aveuglée par son carnet de chèques qui ne faisait que prouver l’évaluation chiffrée de son incapacité… Et pourtant, il était de bonne volonté, continuera-t-il de nous claironner dans les oreilles pendant deux longues semaines, avant de disparaître définitivement !… Il va éructer à la tribune pendant deux semaines et combler les tristes soirées de BFMTV en trépignant sur ses talonnettes que c’est de lui que la France a besoin… Que son retour est devenu nécessaire et incontournable… mais le Juge lui répond que « la France ne lui fera pas de réduction sur les Rolex » !… Quel front, quel sourire, quelle gestuelle quand même me dis-je, le voyant frétiller d’une impatience déclamatoire s’étalant sur le petit écran… Il est « Franco Républicain », il n’y a plus de doute possible, ce n’était donc pas un mauvais rêve… Remarquez, c’est peut-être mieux que le parti franco-nationaliste français ?… Dans la geste c’est pareil, il n’y que le discours qui varie si peu qu’on pourrait les confondre… mais tout mène à la confusion lorsque trois droites animées par sa même extrême se rencontrent… Et tout ça, à la solde de toute la République pour eux !… Rien qu’à eux et à eux tous seuls… Jamais un seul instant nous n’aurions soupçonné Nicolas Sarkozy capable de se faire surprendre ainsi à jouer autant à s’identifier à Franco avec ses Républicains !… Si il se sent imbu d’une mission historique à ce niveau là, laissons-le rêver encore un peu… pendant deux longues semaines…

SarkoConvuls