Comment comparaîtra Salah Abdeslam ?

Il ne faut jamais se réjouir trop rapidement de l’arrestation d’un terroriste – dusse-t-elle être de l’importance de celle d’un Salah Abdeslam ou d’autres à venir – surtout lorsqu’il est dors et déjà établi que les aboutissants et les commanditaires passent obligatoirement par les pays concernés. Non pas seulement  ceux qui se font attaquer par des actions terroristes de grande ampleur, mais aussi ceux d’où viennent daesh et Boko Haram… Comme c’est une Justice Internationale qui va s’abattre sur eux, un Tribunal du type de celui connu par les Conclusions du Tribunal de Nuremberg n’est pas à exclure et l’occasion inavouée d’en réouvrir un jour les Conclusions, à envisager… Autant dire alors que les parties civiles qui vont se constituer appartiendront toutes à la lutte contre le terrorisme… Irak, Syrie, Turquie seront accusés ou défendus selon qu’ils tendent des perches à l’État Islamique ou qu’ils combattent efficacement daesh sur leurs terres…

À ce titre et à plus d’un égard, avant que les extrêmes-droites européennes ne s’emparent de cette affaire et indépendamment du fait que S. Abdeslam veuille collaborer ou non, qu’il veuille se rendre en France ou rester en Belgique pour comparaître ; il serait indispensable et nécessaire que les Musulmans Démocrates et Indépendants Européens déposent une plainte contre le terrorisme… Cette partie civile musulmane pourra très bien s’occuper des questions de radicalité et des dérives sectaires et intégristes qui peuvent conduire à rejoindre les terroristes, interroger les prisonniers, isoler les Mosquées Radicales, renforcer la fraternité humaine musulmane et convaincre, au sortir des plaidoiries, les jeunes tentés par l’aventure vers l’EI, de renoncer à suivre un tel chemin. La « Religion », cette excuse immatérielle et invérifiable qui rend doublement fautif des crimes, des assassinats et des massacres qu’ont pour objectif les organisations terroristes, doit également être clairement posée et définie sur la Table des plaintes qui peuvent concerner ce procès du terrorisme international notamment parce que dans leurs actes d’attentats suicides, ils violent un des principes essentiels qui consiste à ne pas tuer la personne humaine et ensuite on pourra mieux débattre sur le fait de s’interroger ou non sur le principe qu’ils insultent la Mecque et qu’ils ne peuvent faire honneur à Allah comme ils voudraient le prétendre et nous le faire comprendre par ces actes de guerre transposés sur des territoires en « paix ». Dans ce volet « religion » figurerait aussi ce qu’a déjà découvert la Belgique quant aux liaisons possibles entre des membres ayant appartenus à l’armée sous des étiquettes d’extrême-droite qui pourraient fournir des équipes terroristes en armes lourdes ou en explosifs car il est fort possible que nous découvrions le même genre de lien chez-nous en France, à fortiori depuis qu’une équipe française a découverte un Institut catholique rigoriste entrain d’apprendre à des écoliers la fabrication des bombes artisanales dans le but de plastifier des mosquées (!) Clairement planifiée dans leur esprit dans un futur proche, l’exécution n’en paraissait que plus imminente…

Tous ces différents points ne concernent pas directement S. Abdeslam et moins certain encore serait que Salah puisse porter à lui tout seul autant de charges – son avocat croule déjà de travail et n’a pu rendre de compte rendu prévisible qu’à partir du 7 avril -, non, par contre si des parties civiles bien annoncées et formulées se lancent dans les débats des plaidoiries et pour éviter que cela ne finisse par ressembler à une Justice expéditive ou à un procès pour la forme ; nous pourrions gagner en efficacité sur la lutte et la prévention en matière de terrorisme, tout comme la fraternité entre les musulmans et les différents pays européens pourrait s’en sortir solidifiée et renforcée…

terrorisme

Publicités

Les Remparts du Versant « minoritaire »…

« Minoritaires » ?… au sens où Abdullah Öcalan l’utilise pour distinguer la « Nation minoritaire » effective des « Nations majoritaires imaginées »,  afin d’empêcher toute formation de « Dictature », à gauche comme à droite !

Le PCF se sentirait-il imbu d’une mission politique aux Primaires ?

Noël Mamère serait pourtant bien plus représentatif en pourcentage de suffrages électoraux qu’un PCF qui aujourd’hui ne peut plus justifier d’aucun pourcentage et il porterait dans une primaire le programme économiquement sulfureux d’une « Entente écologiste élargie au FRONT_DE_GAUCHE » autour du pôle Eva Joly, de la Confédération Paysanne et de José Bové qui permettrait d’oublier le moins de monde possible en cours de route !

Noël Mamère en candidat « unique mais multiple » porteur de tous les courants politiques identifiables aux notions de Collectifs du Front de Gauche sans Empereur ni « Chef de Gouvernement » auto-proclamé au nez et à la barbe des électeurs… Représentant d’une candidature multiple et indépendante, capable d’affronter uniquement des candidatures socialistes sur leur Primaire qui arriveront sur leur terrain, chez-eux, à deux ou trois, quatre ou cinq (?) ; divisés et éparpillés entre leur quatre motions censées au départ représenter à elles toutes seules les Quatre courants qui animent encore la Gauche Française. Problème !… Noël Mamère préfèrerait et appelle à une candidature « Nicolas Hulot » aux primaires socialistes… Et si Hulot le trouvait plus Politique que lui ? !… La réponse et l’avenir des Remparts du versant minoritaire de la Gauche Française se situent entre leur choix !…

Suivre ou ne pas suivre Mélenchon n’est pas la question…

C’est un peu ce que se demanderont toujours les différentes composantes politiques représentantes des Remparts du versant minoritaire de la Gauche Française et à laquelle Lutte Ouvrière a toujours parfaitement répondu… « Nous n’abandonnerons pas nos pourcentages » pour Mélenchon disait Arlette toute directe face aux propositions au moment de les intégrer dans le FRONT_DE_GAUCHE… Ensuite il ne faut pas perdre de vue que chacune de ces formations n’est qu’à elle, deux ou trois fois qu’1 % pour cumuler 4% aux Régionales… Les divisions sont inutiles… La candidature de Jean-Luc Mélenchon constitue un pôle qui n’isole pas mais comme les Instituions sont telles qu’il y en a deux (Élysée et Matignon) dans sa hâte et comme il est le représentant des Collectifs Front de Gauche, il serait presque chef de gouvernement et pas certain que le Conseil Constitutionnel, au regard de la Démocratie, lui garantisse qu’il pourra réaliser toutes les modifications qu’il envisage sans le faire sabrer par la Garde Républicaine au cas où il arriverait à Matignon mais certainement pas au Palais de l’Élysée… N’est pas dit en retour que sa 6emeRépublique s’exprime plus clairement sur ses positions quant à la différenciation de ses positions par rapport à son appartenance à la 4ème ou 5ème Internationale socialiste, socialiste et communiste, socialiste ou communiste ; sa position étant plutôt anarchique sur cette question de clarification, étonnant alors que son programme économique ne puisse se passer de la charnière des possibilités tracées par les résultats des travaux de l’équipe d’Eva Joly qui portaient sur les paradis fiscaux, les modifications et réorientations nécessaires et indispensables au FMI et à l’OMC qui puissent supprimer les résultats catastrophiques auquel nous conduit le capitalisme. Pour cela il n’est pas besoin de République supplémentaire si ce n’est pour faire des suppléants à son Président, un peu comme au PS…

La question « Mélenchon » :

Jean-Luc Mélenchon a posé autant de problème à la Voûte du flanc majoritaire de la Gauche Française, hier, qu’il n’en pose aujourd’hui aux piliers des Remparts du versant minoritaire semblerait-il… Quel pourcentage le Parti de Gauche pour que son candidat se revendique pour tout le Front de Gauche en faisant abstraction de tout ce qui est disponible sur les remparts du versant minoritaire de la Gauche qui devrait s’élargir et s’ouvrir vers une entente écologiste ?… L’heure du Peuple ou le Peuple qui n’est pas à l’heure et ne peut l’être qu’avec Mélenchon seulement, transformé peut-être un peu trop rapidement en parti unique à son nom ?… Peu importe !… Sa montre a dû s’arrêter en cours de route et Mélenchon n’est certainement pas l’horloger du versant minoritaire des Remparts à la Gauche française majoritaire de Gouvernement qui fera toujours obstacle aux solutions avec lesquelles nous ne serons jamais d’accord… À trop insister, Jean-Luc Mélenchon risquerait même de le faire disparaître… en le rendant majoritaire ? !… N’empêche qu’il ferait un chef de Gouvernement exceptionnel avec un bon Chef d’État !

Bémol néanmoins…

Contrairement à d’autres comme Jean-Luc Mélenchon qui défendent l’illusion d’une 6emeRépublique avec ses moutons rouges ou ses libellules vertes qui n’ont jamais pensé un seul instant que la Garde Républicaine lui la sabrerait ipso facto au cas où il gagnerait ; l’unanimité ne semblerait pas de rigueur ou de mise, même si au départ elle ne constitue qu’une rumeur médiatique. L’enjeu à gauche n’est pas autour d’un changement de République – on s’est déjà fait chier dans les 5 précédentes et il vaudrait mieux passer directement au stade de « Démocratie Française » au lieu d’en rester au niveau d’une République, dusse-t-elle paraître plus humaine et conviviale, elle n’en restera pas moins inégalitaire par définition, tiens, tu n’as qu’à regarder la Turquie, c’est bien une République aussi – non, l’enjeu à gauche est la différenciation qui ne peut passer que par la distinction explicite et clarifiée de la position qu’adoptent les formations politiques par rapport à la différence entre la 4ème et la 5ème Internationale qui nous permettrait enfin d’y voir plus clair entre le marxisme et le capitalisme pour avancer plus concrètement vers les changements qui s’imposent !… Encore moins cette solution peut se trouver dans la privatisation des Collectifs « Front_de_Gauche » entreprise par Mélenchon pour sa propre candidature personnelle de JLM2017, voire même « socialiste », puisque des socialistes sembleraient sortir du bois pour le rejoindre pour qu’on n’oublie pas son vrai visage de raclure PS2 ou « Tsipras2 »  ; non !… Finalement ce n’est qu’un socialo Méluche !…

La co-présidence des Remparts du Versant minoritaire de la Gauche Française :

Contrairement à tout ce que pense la plupart des militants et des conseillers politiques actuels, ce n’est pas sur des noms de personnes ou des personnalités qu’on dresse une co-présidence mais sur des partis politiques… L’inverse, proposé par Mélenchon d’une façon plus ou moins inconsciente ou préméditées de sa personne autour d’une seule personnalisation de plusieurs courants politiques par souci d’hégémonie politique, dénature la qualité et le niveau du débat politique , ne peut que conduire à la désertion des électeurs qui ne pourront jamais s’y retrouver sur un seul parti. Ce n’est qu’en choisissant autour d’une Nathalie Arthaud ou/et d’un Philippe Poutou que nous retrouverons le haut niveau des débats politiques de mai 68 tout comme Alain Krivine et Arlette Laguiller furent capables de s’y retrouver avant que la politique d’aujourd’hui ne sombre à nouveau dans le manque de reconnaissance absolu, voulu et programmé, de la 4ème Internationale Ouvrière et des résolutions possibles quelle véhicule en possibilités autour des questions économiques liées au marxisme. Les militants et sympathisants de Krivine et Laguiller n’étonneraient personne si ils finissaient par découvrir aujourd’hui avec Nathalie Arthaud (n_arthaudet PhilippePoutou que la candidature auto-spontanée de Mélenchon, dissimulée par le couvert Front de Gauche derrière son « Parti de Gauche », n’est réellement qu’une amputation historique des combats politiques que nous ne sépareront jamais de la différenciation du marxisme d’avec les théories expansionnistes capitalistes mafieuses ainsi que l’usurpation effective, réelle et matérielle, des accords de la 4ème Internationale, transformés sous les besoins d’un dictateur, en 5ème internationale nationaliste d’extrême-droite.

Si il avait existé une cohérence démocratique et une logique de la mathématique politique du 1/50ème démocratique dans les Remparts du versant minoritaire de la Gauche Française, Jean-Luc Mélenchon n’aurait jamais eu le « droit » ni la capacité d’émerger en tant qu’irréprochable personnalité politique qui en oublierait presque les autres, et encore moins d’arriver à prendre l’ensemble des « collectifs citoyens » pour sa tronche et sa poche, à moins qu’il ne veuille tous se les prendre sur le coin de la gueule ! ?… Comment il la paye la redevance politique le méchant con ?… Où considère-t-il la rétroactivité des efforts communs engagés par les Collectifs des Fronts de Gauche ?… Se votent-ils entre cadres et chefaillons qui prétendent parler au nom d’une base connectée mais usurpée ?…

Les farces et attrapes de Méchant-Con… Je n’en veux pas !

Ses irréelles propagandes ?… On n’en veut pas !…

Les libellules vertes et les moutons rouges de Méchancon, on n’en veut pas !

L’auto-proclamation individualiste-socialiste de la candidature de Mélenchon ?… On n’en veut pas !

____________

Photo :

c’est celle que j’ai pu choisir pour faire obstacle à la voute du flanc majoritaire de la gauche de gouvernement, non pas sous l’usurpation et l’émulation d’une dictature directionnelle prônée par le Mélenchon, vanté « Chef de Gouvernement » auto-proclamé des « Collectifs Front de Gauche » ; mais dans la distinction, en ce qui me concerne, d’une différenciation effective entre la 4ème et la 5ème Internationale ; saloperie de communistes « étatiques » et « étatistes » qui se vendent au Pouvoir pour même pas 1%…

Murs de contrefort massifs

Cette chapelle du 12e siècle semble n’exister rien que pour ses contreforts. Ils sont particulièrement massifs sur le côte nord. C’est un bel exemple d’édifice roman provençal. Elle est située sur le site d’un ancien monastère: un premier monastère y avait été élevé au 6e siècle sur l’emplacement d’une villa gallo-romaine, avant d’être dévasté par les Sarrasins au 8e siècle, puis reconstruit au 9e siècle.

« Erdogan veut en finir avec la ‎Démocratie » (!)

Ce n’est pas étonnant… depuis le temps qu’elle le poursuit la Démocratie ou devrait le poursuivre depuis bien longtemps en Turquie… Mais là aussi c’est pas étonnant puisque tant que les Chartes des OTAN et ONU ne seront pas éclairées des Tables des Conclusions du Tribunal de Nuremberg, ces Institutions internationales ne resteront toujours que des approximations de ce qu’elles prétendraient encore défendre… Et tout ça, à cause de quel aveuglement si ce n’est celui du volet Économique de ces mêmes Conclusions !… Ensuite ce n’est qu’une excroissance et une hyperbole de l’usurpation des Conclusions du Tribunal de Nuremberg qui nourrissent les nationalismes et les extrêmes-droites mondiales qui y conduisent pour sombrer dans la relance des guerres capitalistes liées par daesh et quelques États intégristes.

Des « terroristes intellectuels » il doit y en avoir chez les antimilitaristes ou dans les fanzines gauchistes de révolutionnaires sanguinaires, certes, mais ils n’en sont pas au stade avancé de développement des atrocités de l’armée officielle d’Erdogan qui lui, par contre, sera tôt ou tard redevable de crimes contre l’humanité, à considérer une bonne fois pour toutes que les Kurdes puissent être acceptés en tant qu’Humain(-e) par l’idéologie conservatrice islamiste « économique » des objectifs bien qu’inavoués de la direction idéologique de l’AKP, n’en restent pas moins condamnables par l’ONU (l’OTAN moins) et à fortiori normalement, aussi par les Conclusions du Tribunal de Nuremberg !…

Logiquement !

Moins logique est l’insistance avec laquelle les mouvements kurdes européens dénoncent régulièrement le manque d’engagement de l’Union européenne ou mettent en garde face au silence juridique des Institutions de l’Union pour ce qui se passe dans les multiples villages et quartiers de villes plus grandes où le comportement de l’armée aux ordres de l’AKP d’Erdogan agit de manière démesurée, en massacrant des populations civiles – la plupart du temps sans défense – avec des opérations militaires effectuées jusqu’ici qui permettent d’assassiner comme bon lui semble et de frapper où il veut. Pourquoi alors ?… Sans doute pour des raisons économiques liées à l’irrésolution de la question économique internationale déposée sur la Table des Conclusions du Tribunal de Nuremberg par le volet « Rideau de Fer » ainsi que par le manque de distinction – toujours irrésolus eux aussi – des différents entre les notions et les clarifications possibles par rapport aux choix d’une 4eme ou d’une 5eme Internationale ?

(marxisme‬ ou capitalisme‬ ?…)

TurquieLégislatives2015

Ce n’est pas le Front de Gauche qu’il faut supprimer dans les Urnes, c’est Mélenchon !

À trop hâtivement faire croire que le Front de Gauche était mort en auto-proclamant tout aussi précipitamment la candidature de Jean-Luc Mélenchon à la‪ ‎Présidentielle2017‬, celui-ci se retrouve dorénavant pris en étau entre les candidatures de Philippe Poutou et de Nathalie Arthaud… Jean-Luc Mélenchon pris en étau, entre « montre tout » ou « fait tout », non pas le cul entre deux chaises, si ce n’est le sien, éternellement posé entre la voute du flanc majoritaire de la Gauche française et les remparts du versant minoritaire ; celui de son trône qui prétendrait à lui tout seul assumer à la fois les fonctions de Député européen, de Chef de Gouvernement et de Président sans jamais rien partager ou discuter !… Qu’il aille les vendre ailleurs désormais ses charmes Mélenchon maintenant que Nathalie Arthaud et Philippe Poutou sont candidats et porteront fièrement les couleurs de Lutte Ouvrière et du Nouveau Parti Anticapitaliste !… Au moins en votant pour Nathalie Arthaud et/ou Philippe Poutou, au premier tour devenu si fatidique au nom dont on ne sait plus très bien quelle incompréhension – si ce n’est celle d’une certaine falsification de la conscience historique de la Gauche -, nous aurons la certitude et la garantie de voter « Öcalan » ! 

Une semaine se terminait donc sur la candidature de Nathalie Arthaud (@n_arthaud), une autre commence sur celle de PhilippePoutou !… Voilà de quoi donner des sueurs froides, des frissons et la chaire de poule à un Mélenchon qui doit être tout étonné de constater que les Collectifs « Fronts de Gauche » n’ont pas levé le pieds, ni baissées les revendications et continuent de fonctionner pas si mal que ça !… Ha – ha !… Il ne faut jamais donner la caisse à Mélenchon !… Consterné d’une telle hégémonie, Mélenchon s’apercevra peut-être que s’il est une constance qui ne peut disparaître à gauche, c’est bien celle de la conscience historique !… Pas celle d’un candidat hypothétique qui claque la porte de la voute du flanc majoritaire – certes, sa carrière est faite – pour aller enquiquiner les remparts du versant minoritaire pour au bout ne retrouver plus aucun pourcentage effectif des forces qui le constituent… Piochant un paquet d’électeurs au NPA, un autre à Lutte Ouvrière, tout en comblant avec des écologistes et le communisme d’État ; à chacune de ses étapes, ce Parti de Gauche, co-fondé et co-présidé par Martine Billard et Jean-Luc Mélenchon, a été incapable du haut de ses vues et de sa direction impériale du Front de Gauche – le croyait-il -, d’accroître d’une manière suffisamment effective et significative la quantité de militants des autres partis qui constituent le Front de Gauche… Bien au contraire, ne chercherait-il pas plutôt à les faire disparaître ?… Ne vaut-il pas mieux alors accorder sa confiance, en tant qu’électeurs, à une formation politique qui peut justifier concrètement de 1,5% de suffrages au 1er tour des Régionales2015 – ce que n’est même plus capable de faire un PCF, divisé entre le flanc majoritaire toujours et des notions révolutionnaires qu’il prétendrait raviver ou oublier -, au lieu de tenter de se rallier à deux ou trois partis qui eux, ne peuvent justifier d’aucun suffrage puisque le leur « réuni », correspond à une addition des voix du Parti de Gauche, du Parti Communiste Français et de « Ensemble – Front de Gauche » ; trois formations politiques bien distinctes qui ne peuvent, chacune prise individuellement, justifier d’aucun pourcentage concret puisque leur 4% de ce 1er tour des Régionales doivent donc se diviser par 3 et retomber encore plus bas qu’un parti comme Lutte Ouvrière dont le résultat est bien là, contrairement à eux, grâce à leurs militants essentiellement, mais aussi peut-être dans leur volonté à ne jamais abandonner leur potentiel électoral, mesuré en suffrages par des pourcentages, à un regroupement comme le fut celui du Front de Gauche à son époque. Il ne manquerait plus qu’alors Pierre Laurent (@plaurent_pcf) dépose également sa candidature pour que nous soyons au complet !… Sans doute au cas où Mélenchon gagnerait les élections pour qu’il puisse défendre encore éventuellement une place de 1er Ministre ? !

Mais c’est quoi une candidature « commune », des « convergences » ?… La dictature directionnelle d’un Jean-Luc Mélenchon sur l’effort collectif du Front_de_Gauche ?… Des Poutou ou Arthaud bien plus autonomes et indépendant par rapport aux transformations de la conscience historique que le Parti de Gauche et le PCF ne le sont depuis toujours et n’essayent d’imposer aux remparts du versant minoritaire de la Gauche Française depuis qu’ils s’en légitiment l’Empereur ?… Et puis n’oublions jamais d’où vient ce Jean-Luc Mélenchon si ce n’est de la voute du flanc majoritaire de la gauche de gouvernement socialiste et PRG ?… Est-il fier de ces socialos qui le rallient aujourd’hui à l’impromptu, au reniement de leur propre conscience historique ?… A-t-il mesuré à quel point sa 6emeRépublique, le Conseil Constitutionnel et la Garde Républicaine lui la jettent déjà à la poubelle avant même qu’elle ne soit promulguée ?…

Jean-Luc Mélenchon peut-il comprendre que le combat politique ne se joue pas dans la privatisation des Collectifs « Front de Gauche » pour sa propre candidature personnelle, voire même « socialiste » puisque des socialistes sembleraient sortir du bois pour le rejoindre ; non !… Ce combat politique ce n’est certainement pas la 6ème République mais la différenciation qui ne peut passer que par la distinction explicite et clarifiée de la position qu’adoptent les formations politiques par rapport à la différence entre la 4ème et la 5ème Internationale !…

npa

Questions sur les responsables des attentats d’Ankara désignées par Erdogan

Un nouvel attentat meurtrier frappait Ankara dimanche dernier, au même endroit que le précédent, aux abords des quartiers militaires… Hormis la vague d’arrestation et la logique répressive encourues, bien plus curieuse encore est la spirale revendicative des attentats qui, si de silencieuse pouvait être, marquerait une bonne fois pour toute l’occasion inespérée de retourner Erdogan comme une crêpe…

1 – Deux fois de suite les attentats d’Ankara ne concernent pas le PKK mais sont revendiqués par TAC.

2 – Cela n’en dénote pas moins que des attaques militaires, ultimes et compréhensibles, visent directement l’armée de l’AKP d’Erdogan qui terrorise les peuplades kurdes sur le sol Turc, Syrien et Irakien… Attaques militaires qu’a d’ailleurs rapidement transformées Erdogan en actes terroristes sans préciser que c’était l’enclave militaire qui était visée… En passant, Erdogan recrute jusque dans le Xin Jiang Chinois stocké dans la poche de la cuvette de Dzongarie pour alimenter son daesh sporadique, adjoint éminent du Qatar, du Yémen et de l’Arabie Saoudite…

3 – Pourquoi ce qui ne pourrait fonctionner dans un sens, marcherait dans l’autre au niveau de la frontière Turco-Syrienne ?… Pourquoi la martyre pré-nommée par TAC aurait combattu dans le Rojava pour finalement passer la frontière sévèrement gardée et se rendre ensuite tranquillement à Ankara ?… Il y a quelque chose d’incohérent dans ce parcours… Ou alors est-elle passée par un Damas – Kaboul pour finir sur un Kaboul – Ankara, via Paris, je présume !… Peut-être ses papiers qui transitent et se baladent à sa place (?)

4 – Le PKK peut légitimement contester son implication dans les deux attentats d’Ankara mais il peut aussi douter de l’identité des responsables désignées par Erdogan hâtivement – comme à l’emporte pièce -, sans forcément vouloir rendre TAC et Erdogan complices de terrorisme, surtout aux vues d’un brasier dont personne ne pouvait s’approcher et près duquel, aucune instance judiciaire internationale n’a probablement dû pouvoir confirmer de visu les résultats annoncés par l’enquête de l’équipe d’Erdogan. Mais Erdogan n’est pas le chef d’orchestre ou alors uniquement celui du terrorisme à grande échelle.

5 – Dans la mesure où, à deux reprises, des forces YPS sont tombées dans des embuscades autour de Kobanê dans des petits villages et finirent assassinées (certains corps ont été brûlés) pour finalement constater que leurs papiers d’identités avaient été dérobés par l’assaillant daesh ; il y aura toujours fort à douter que l’identité exacte des responsables des attentats qui se poursuivraient, corresponde réellement aux noms concernés désignés par Erdogan et ses rapides enquêtes sans preuves. Soit ces identités des combattantes YPG – YPJ furent vendus par des membres du gang jihadiste de daesh à Erdogan ; soit elles serviront pour infiltrer, sous de fausses identités kurdes, les bases du Rojava, qui est quand même en première ligne des menaces directes de l’État Islamique terroriste. Ces usurpations probables de fausses identités ne concernent pas plus d’une dizaine de pièces d’identité dérobées par daesh sur les cadavres de leur rapt ; tout au plus une vingtaine sur l’ensemble de la période (deux ans, deux ans 1/2) qui mît toujours les villages du Rojava, à la périphérie de Kobanê, à l’épreuve des assauts de daesh, là où a toujours aussi aimé Erdogan frapper les Kurdes de Syrie par l’intermédiaire de son soutien à l’État Islamique.

Öcalan

Crise interne chez « les Verts » ou dans « Europe Écologie » ?

EcoloAnarutrement dit… 

Contrairement aux apparences, la charnière décisionnelle de l’avenir politique ne se situerait pas seulement et uniquement du côté de la déclaration de candidature spontanée et évidente de Jean-Luc Mélenchon dans sa manière affirmée de garder la notion de « Collectifs du Front de Gauche » présente à tous les esprits qui concrétiserait par une victoire politique une Union écologiste élargie au Front de Gauche du regroupement de tous les Remparts de ce versant minoritaire qui s’opposent à la voute du flanc majoritaire ; non, la continuation ou la rupture ne viendra et ne peut venir que du chois des Écologistes !… Feront-ils le pas d’abandonner les arguments du libéralisme vert pour s’orienter vers une écologie financière différente qui permettrait de réorienter les objectifs du FMI et de l’OCDE ?… Sachant bien que les dirigeants des formations politiques et les électeurs sont deux choses totalement différentes dont les résultats engrangés ne correspondent, de loin, jamais aux espoirs et aux souhaits des uns et des autres… Les uns, carriéristes, aspirant à rejoindre la spirale du flanc majoritaire dans le but de gouverner devant ; les autres, obstinés à défendre les Remparts du versant minoritaire de la Gauche Française, ne démordront jamais qu’il reste toujours possible d’inverser le sens de la direction de la Gauche, non pas par nécessité économique pour flatter le capitalisme mais plus par urgence écologique et financière nécessitant une reconsidération des théories marxistes et humaines… Mais même ça, les plus endurcis vous diront que Karl Marx fut l’un des premiers écologistes réel !

______________________

Cohn-Bendit sur Mélenchon :

« Ce mec, il écrit son blog, il prend le fric et il se taille. Il s’en fout de l’Europe, il est contre. Cela ne l’intéresse pas. Lui, il veut être président de la République. »

( http://www.francetvinfo.fr/politique/video-cohn-bendit-attaque-jean-luc-melenchon-et-marine-le-pen-sur-leur-assiduite-au-parlement-europeen_1355419.html )

Avant de prendre la mouche ainsi, Daniel Cohn-Bendit ferait mieux de s’interroger et de différencier ce qui dans EELV différencie un flanc majoritaire de son appartenance aux Remparts du versant minoritaire… Autrement dit, qui d’EELV accompagnait les « Faucheurs volontaires » de la Confédération Paysanne des José Bové et Noël Mamère ?… Certainement pas les libéraux farouchement défendus par Cohn-Bendit, Jean-Vincent Placé et Emmanuelle Cosse, voire sans doute aussi Cécile Duflot, pas parce qu’elle prétendrait rejoindre Jean-Luc Mélenchon, mais aux vues de sa carrière, elle aussi « gouvernementale » par l’intermédiaire de la voute du flanc majoritaire de la Gauche Française sous obédience socialiste PS + PRG !

JLM2017‬

__________________________________

EÉLV – Les Verts ou Europe Écologie – virent Emmanuelle Cosse ?…

( http://www.franceinfo.fr/actu/politique/article/emmanuelle-cosse-viree-d-eevl-773393 )

Complètement ridicule que la direction devenue aujourd’hui hétérogène d’EELV cherche des bouc-émissaire face à ses faibles pourcentages électoraux… 6,5% aux Régionales2015, il n’y a vraiment pas de quoi pavoiser… Ce n’est pas en virant des têtes que d’autres auront envie d’y venir chez les écologistes qui se sabrent entre eux, galvanisés et ébréchés qu’ils sont sans doute à l’approche de la Présidentielle2017… Au lieu de se diviser, ils feraient mieux de reconsidérer leur différenciation effective d’avec les Cécile Duflot, Jean-Vincent Placé et Daniel Cohn-Bendit qui n’ont pas fait partie des « faucheurs volontaire » contrairement aux Noël Mamère et José Bové avec la Confédération Paysanne ; de même qu’Eva Joly n’a pas les mêmes objectifs néo-libéraux ou encore trop attachés au libéralisme européen comme le seraient, nous tait-on croire, ces écologistes désireux de partager le pouvoir avec les socialistes… Ce en quoi, cela n’empêche pas EELV d’être pourtant un « grand parti politique » du moment qu’il devrait pouvoir à chaque élection propulser à la fois un candidat sur la voute du flanc majoritaire et un candidat sur les Remparts du versant minoritaire !

__________________________

EcoloAnar

PCF & Front(-s) de Gauche !… Mélenchon ?

Le JDD met en polémique la manière dont Mélenchon enterrerait le Front de Gauche d’où il provient… Nul doute que si Mélenchon persévère, qu’il écope du ralliement de toutes les autres formations politiques – hors « parti de gauche de Mr Mélenchon » – au candidat d’une Union écologiste élargie au Front de Gauche qui partirait dans une ‪‎primaire‬ pour battre des socialistes qui de toutes façons s’y présenteront divisés et éparpillés (!)

http://www.lejdd.fr/Politique/Entre-Melenchon-et-le-Front-de-gauche-la-rupture-est-totale-776543

 

Suivre ou ne pas suivre Mélenchon n’est pas la question…
C’est un peu ce que se demanderont toujours les différentes composantes politiques représentantes des Remparts du versant minoritaire de la Gauche Française et à laquelle Lutte Ouvrière a toujours parfaitement répondu… « Nous n’abandonnerons pas nos pourcentages pour Mélenchon » disait Arlette, toute directe face aux « propositions », au moment de les intégrer dans le ‪‎FRONT_DE_GAUCHE‬… Ensuite il ne faut pas perdre de vue que chacune de ces formations n’est qu’à elle, deux ou trois fois qu’1 % pour cumuler 4% aux Régionales… Les divisions sont inutiles… La candidature de Jean-Luc Mélenchon constitue un pôle qui n’isole pas mais comme les Institutions sont telles qu’il y en a deux (Élysée et Matignon), dans sa hâte – et comme il est le représentant des Collectifs Front de Gauche -, il serait presque chef de gouvernement et pas certain que le Conseil Constitutionnel, au regard de la ‪‎Démocratie‬, lui garantisse qu’il pourra réaliser toutes les modifications qu’il envisage sans le faire sabrer par la Garde Républicaine,  au cas où il arriverait à Matignon mais certainement pas au Palais de l’Élysée… N’est pas dit en retour que sa 6ème République, il devrait se la mettre dans son pantalon comme une mauvaise chanson !… Mais cette candidature spontanée qui voudrait dépasser les rivalités politiques est d’une stabilité évidente et n’empêche pas de développer, d’un autre côté, et soutenir une candidature pour des primaires‬, suffisamment développée et intéressante en matière de modifications économiques pour un candidat d’une Union écologiste élargie aux Front(-s) de Gauche, si possibilité qu’il puisse y en avoir plusieurs de « ces Fronts »… Du moins, en existera-t-il toujours autant que n’existent de formations politiques qui l’animent à 3 ou 4 fois 1% chacune…

Jean-Luc Mélenchon‬ a posé autant de problème à la voûte majoritaire hier qu’il n’en pose aujourd’hui aux piliers du versant minoritaire… Quel pourcentage le Parti de Gauche ?… L’heure du Peuple ou le Peuple qui n’est pas à l’heure ?… Peu importe !… Sa montre a dû s’arrêter en cours de route et Mélenchon n’est certainement pas l’horloger du versant minoritaire de la Gauche française… À trop insister, Jean-Luc Mélenchon risquerait même de le faire disparaître… en le rendant majoritaire ? !… Il ferait un chef de Gouvernement exceptionnel avec un bon chef d’État !

Mais ne vous inquiétez pas trop, tout cela est amené à s’additionner et non pas à se soustraire sinon ce serait faire chemin inverse de la notion de départ du FRONT_DE_GAUCHE… Personne ne daigne cautionner un empereur des remparts du versant minoritaire de la Gauche Française… N’oubliez jamais dans vos décisions les résultats de ces ‪‎Régionales2015‬ qui fit remporter à ce versant « minoritaire » 12% des suffrages au 1er tour, droites et gauches confondues avec 4% pour le ‪‎FdG‬, 1,5% à Lutte Ouvrière et 6,5% aux écologistes ; résultat ô combien important qui devrait ordonner les nominations de candidats au lieu de laisser les leaders des petites formations politiques comme le Parti de Gauche ‪‎LePG‬ et le ‪‎PCF‬ à guère plus de 1 ou 2% – autrement dit, des partis sans pourcentages -, dicter aux militants les conduites à tenir, encore moins ordonner aux électeurs de les choisir…

C’est ça !… Rejoignez donc l’Empereur des Remparts du versant minoritaire de la gauche française !… C’est pourtant totalement contraire aux principes de départ du FRONT_DE_GAUCHE‬ qui se destinait normalement à l’addition de toutes les composantes et non pas à une telle division dans l’éparpillement… Logiquement nous devrions nous orienter vers une Union écologiste élargie au Front de Gauche au lieu de prétendre marcher derrière un candidat unique JLM2017‬ qui prétendrait y arriver avec les partis sans pourcentages qu’il a bâti (?) pour les faire disparaître… Attention !… La voûte majoritaire de la gauche française, de Gouvernement, a eu autant de problèmes en son temps lorsqu’elle avait Jean-Luc Mélenchon en son flanc que les Remparts du versant minoritaire n’en ont aujourd’hui !

 

EnsembleAlternative

Pour Rouillan (Action Directe « France »), les responsables des attentats de Paris se seraient « battus avec courage » (sic)

Rien ne peut légitimer les actes du gang jihadiste terroriste de daesh, ni en France, ni ailleurs, ni le courage ou la fierté ; pas même dans la Chine du nord-Ouest, Province du XinJiang, aux contreforts de l’Altaï, dans la cuvette de Dzongarie où ils en stockent actuellement… Alors prétendre qu’ils se seraient battus courageusement, c’est presque vouloir le faire avec eux et oublier la mémoire des victimes qu’ils laissent sur leur chemin un petit peu trop rapidement.

Si comme le dit Rouillan, les terroristes de daesh ont pu agir et se battre « courageusement » ; tout d’un coup se retrouvent alors abandonnés les massacres, les viols et les enlèvements pour le sérail de ces affreux assassins auxquels Rouillan semblerait chercher des excuses pour ne pas dire tendre les mains… Utiliser en second ressort le contexte capitaliste pour permettre à Rouillan de retomber sur les pieds pourris d’Action Directe et sa lutte meurtrière contre le capitalisme, il y a à peine moins d’1/2 siècle, est encore plus aberrant et laisse rapidement entrevoir la carne des gauchistes terroristes qui rêveraient d’utiliser daesh pour parvenir à leurs fins dites « révolutionnaires »… Alors Rouillan rêverait-il d’élargir son enseignement d’antan à plus larges échelles, dussent-elles être la plus méchanconesque de toutes… Rêve-t-il d’étendre et de répandre la lutte armée sous prétexte que la période y serait favorable ?… Non Rouillan !… Non !… Le monde a évolué et y parviendra sans Rouillan mais avec la Démocratie et pas le terrorisme : 

Cessez-le-Feu !… Cessez-le-Feu !… Cessez-le-Feu !…

Batusana !… Batusana !… Batusana !…

Hô Chi Minh !… Hô Chi Minh !… Hô Chi Minh !…

Leclerc !… Leclerc !… Leclerc !… 

Et ce n’est pas pour faire les « démissionnaires » !…

Mais de là à ouvrir une enquête pour « apologie du terrorisme » c’est ne pas comprendre qu’au final, Rouillan puisse trouver tout aussi absurde la guerre que mène daesh que celle poursuivie par les États en Nation-colonialiste… Ainsi qu’en ce qui concerne les questions de fond du capitalisme qui n’ont toujours pas été réglées ; ce sur quoi on ne peut lui donner tort, étant donné que le volet économique lié au Rideau de Fer, gisant encore à vif sur la Table des Conclusions du Tribunal de Nuremberg en cette part inexpliquée mais quand même extorquée au marxisme qui a permis à ce même capitalisme de devenir si puissant, n’a toujours pas été résolu… Mais l’est-il réellement, si puissant, l’État capitaliste dans sa globalité quand tant de prisonniers politiques croupissent encore dans ses geôles, un peu partout sur la planète ?

Quant à l’aspect que tente de rappeler Rouillan sur une extrême gauche qui se chercherait une armée pour ses luttes, on ne peut s’empêcher d’y voir certainement une sorte d’appel d’offre et l’État, du point de vue de la jurisprudence, ne pourra y rester indifférent ; mais ne le rabaissez pas au statut de gangster là où il y aurait encore un petit peu de cause intellectuelle à défendre !…

Décevant Rouillan, ne pouvant s’empêcher de reprendre la logique de l’agitation des neurones ?… Néanmoins méritant sur les questionnements qu’il impose par nécessité et urgence !…

Mais c’est bien peu de chose par rapport à d’autres questionnements, bien plus traumatisants… me rappelant ici subitement, lamentablement, l’interlocuteur un peu grande gueule de l’OCL67 (Organisation Communiste Libertaire du Bas-Rhin – OCL Strasbourg) qui se réjouissait, tout aussi lamentablement, des assassinats prémédités des journalistes de Charlie Hebdo, tout hilare de réjouissance, en profitant une dernière fois pour les insulter et les cataloguer de journalistes rives gauche et bobos, vite piétinés lorsqu’il dit que ce sera « bien fait pour eux si ils se font buter », un an avant la réalisation de l’attentat lors d’une des dernières réunions de l’OCL (Alsace – 67) à laquelle j’ai participé, venu pour leur demander ce qu’ils pensaient justement de ces menaces de mort qui planaient toujours sur la tête des journalistes de Charlie Hebdo et ce qu’ils pensaient aussi des Conclusions du Tribunal de Nuremberg, persuadé que je le suis toujours, que la clé de la libération d’Öcalan s’y trouve probablement ; surenchéri à la corde par sa secrétaire particulière qui ajoutera immédiatement après lui, un peu rougissante, non sans timidité que de toutes façons leurs dessins ne faisaient plus rire personne (sic). Heureusement qu’un quatrième Camarade, présent aussi à cette réunion parvint à les calmer en précisant que dans ‪‎CharlieHebdo‬, il y avait quand même des articles de fond qui pouvaient être intéressant et que « les dessins des caricaturistes n’étaient pas forcément destinés à faire rire mais plus souvent à faire réfléchir »… Consignes, sous ordres ?… J’en étais pour ma boîte de pharmacie à avaler pour éloigner leurs élucubrations… Toujours est-il que pour moi cette question saugrenue n’est toujours pas élucidée et bien sûr, ne donnent plus signes de vie les gauchistes terroristes potes avec Rouillan qu’ils défendent à maintes reprises dans leur Courant Alternatif dans les articles dithyrambiques qui constituent leur support média où ils revendiquent tout autant la lutte armée que dans les années 1970… Tiens mais c’est bizarre, ils n’aiment tout autant ne pas parler des années Giscard, ils sont bien au-dessus des politiques classiques !

 

source : http://www.lejdd.fr/Societe/Entre-Daech-et-la-France-Jean-Marc-Rouillan-ex-d-Action-Directe-est-neutre-776441

 

 

Erdogan invoque la légitime défense et accuse le PKK d’avoir détruit les villes et villages assiégés (?)

Ainsi se révèlent les déclarations erronées et les résultats précipités de l’enquête d’‎Erdogan et de son ‎AKP… il s’agit d’une question proprement et spécifique au territoire Turc mais Erdogan cherche à l’étendre une fois de plus sur le territoire syrien et même irakien qu’il a de nouveau bombardé (?)

L’‎autonomie pour des régions massacrées est certainement la solution d’une issue pacifique et démocratique la mieux adaptée… De même que les démonstrations militaires auxquelles se livrent l’armée Russe et celle de l’AKP turc d’Erdogan sur fond de restes d’une armée syrienne d’Assad coûtent bien trop cher en vies civiles pour obtenir une quelconque légitimité autre que celle de la violation territoriale et l’usurpation d’ingérence pas forcément conçues pour éradiquer le daesh (État Islamique).   

La légitime défense, Monsieur ‎Erdogan, ne fait pas partie de nos institutions juridiques européennes et mérite toujours qu’un tribunal statut sur l’excuse de légitime défense… C’est bien ce genre de formules (légitime défense) qui tentent de justifier tous les massacres de ‎Turquie, de ‎Syrie et d’‎Irak.

En tous cas si jamais il devait être question de « légitime défense », celle-ci ne se trouve certainement pas du côté d’Erdogan mais se situe bel et bien dans le camp des groupes de défense des populations (YPG & Peshmergas) agressées par le daesh en faveur de qui il faudrait plaider !

________________________________

L’autonomie est indispensable au Rojava…

La question est d’une portée géopolitique et diplomatique fulgurante et permettrait, si les Américains parvenaient à l’y convaincre, à Bachar el-Assad de profiter de l’occasion d’une reconnaissance provisoire de l’autonomie définitive du Rojava qui continue son combat contre daesh, de mettre un bon coup sur le bec d’Erdogan ce qui aurait aussi pour conséquence de limiter, en les repoussant pour les interdire, les violations territoriales du sol Syrien kurde par l’armée de l’AKP turc…

Et puis, n’étonnera personne qu’il est d’une évidence absolue que le « Quartier Général » de la lutte contre daesh se situe au Rojava depuis plus d’une année avec les agressions que l’État Islamique a commis sur cette ville de Kobanê, quasiment en simultanéité des massacres du Sinjar (Êzîdîs)… Il serait indécent d’en déplacer le centre de gravité et même si cela advenait ; il ne pourrait que s’agir d’une violation de l’autorité militaire acquise de haute lutte par les Peshmergas et les YPG pour rejeter ce daesh derrière le mur de ses propres horreurs.

_______________

Le PKK aurait tout détruit dans les villes assiégées par l’Armée turque de l’AKP d’Erdogan (?) !… d’après Erdogan qui se lave toujours autant les mains…

Un « Gouvernement Turc » ?… Mais je rêve… Peut-on encore parler de gouvernement face à un tel mensonge ?… ce n’est pas un gouvernement mais c’est une police politique ce prétendu gouvernement d’une Turquie avancée comme République qui n’a rien d’une démocratie mais parle carrément comme une dictature… Une police politique qui transforme ses actes de police en opérations militaires sur son propre territoire…

N’y a-t-il donc pas d’hôpitaux psychiatriques en Turquie pour les dictateurs devenus fous ?… espérons en retour de cette provocation absurde que des décisions internationales plus conséquentes que celles qui ont été prises jusqu’ici puissent dorénavant permettre de bloquer plus en profondeur le fourbe et maintenant devenu fou d’Ankara, le désormais si célèbre Erdogan en taille de Steppes… de Mongolie !

__________________________________

On sait trop de choses désormais sur Erdogan… il a forcément des espions du PKK infiltrés dans sa garde rapprochée et son AKP… Un médecin ?… le goûteur ?…

On ne trouve pas Erdogan pour lui faire signer sa reddition…il s’est perdu dans un grand couloir de son palais..

You’re under arrest… Monsieur Erdogan !

_________________________

Tirs et bombardements se poursuivent de part et d’autre de la frontière turco-syrienne ainsi que dans les agglomérations turques où les Kurdes ont obtenu les meilleurs résultats électoraux…

Que ne faut-il faire pour qu’Erdogan et son armée de l’AKP arrêtent de tirer tous les jours sur les Kurdes quand ils ne les bombardent pas ?…

Faut-il procéder à des arrestations chez les représentants de la diplo-pourrie turque ?… Les menacer d’emprisonnement à vie auprès de leur Maître d’Ankara si ne cesse ce feu contre les Kurdes dans un premier temps pour ensuite aller les échanger à Imrali contre la libération d’Öcalan et de tous les prisonniers politiques de Turquie ?

______

ErdogKurd

ErdogRojavaBlood

APPEL D’OFFRE DIPLOMATIQUE…

Appel d’offre diplomatique pour consolider nos relations avec la Russie et la Chine du Nord, dans le XinJiang maintenant à dominante religieuse musulmane et non plus seulement bouddhiste, où des troupes de gangs jihadistes de daesh ont été repérées et détectées… La Chine ne semble pas trop réagir… L’Europe doit l’y pousser… Les plateaux mongols et l’agriculture limitée, pastorale, liée aux troupeaux d’élevage extensif constitueraient un garde manger non négligeable et peu protégé pour les hordes folles affamées de ces daeshistes chinois trimballés par les soins d’‪‎Erdogan‬ entre le Kazakhstan‬ et la ‪‎Turquie‬ pour les avoir envoyé ensuite en Syrie‬ depuis l’été dernier… revenus, semblerait-il depuis, sur leur terres chinoises de prédilection du nord du ‪‎XinJiang‬… Prétendre ou dire que ce n’est pas « vrai » ferait encourir de grands risques… De là, Nord de la Chine, Province du XinJiang, aux contreforts de l’Altaï, dans la cuvette de Dzongarie, ces jihadistes de daesh, hyper-entrainés, peuvent gagner Moscou, la Russie et les pays Kirghizes et Tajiks ; après tout, ce n’est pas si loin, pour eux, que d’‪‎Ankara‬ ou de ‪‎Damas‬… Si un nouveau conflit mondial pouvait et devait être empêché, c’est peut-être sur les steppes et les plateaux Mongols que cela se jouera… #‎Vigilance‬ ‪‎Diplomatie‬CanadaMongolie‬ ‪‎CanadaMongolia‬

Tous combattent daesh, l’État Islamique prétendument lié dans leurs déclarations et leurs positions feutrées par les impératifs de l’enveloppe commerciale… Mais si la ‪‎Chine‬ fait comme la Turquie d’Erdogan à leur égard, manque de vigilance, coopération ouverte et secrète avec des « services secrets », « spéciaux » de l’État Chinois et Turc ; ça risque de mal aller…‪‎Quai_Orsay‬ Quai d’Orsay @Quai_Orsay… ‪‎Géopolitique‬ ‪‎Asie‬‪ ‎FranceDiplomatie‬ UnionEuropéenne‬ ‪‎Ep‬ ‪‎Élysée‬

____________________________

Mongolia.svg

Supportez l’Armée Mongole !

Source :
https://fr.wikipedia.org/…/Forces_arm%C3%A9es_de_la_Mongolie

‪‎Politique‬ :
Du fait de sa situation géopolitique et de ses capacités économiques, la Mongolie a une politique de défense particulière. Située entre deux des plus grands États au monde, les forces armées mongoles ont une capacité limitée pour ce qui concerne la défense de leur territoire contre une invasion extérieure. De fait, la sécurité nationale du pays dépend avant tout de sa diplomatie à tel point que le gouvernement pense à la fin de la Guerre froide à dissoudre l’armée. L’idéal militaire du pays est donc de créer et de maintenir une petite armée professionnelle et efficace. Ainsi, la majeure partie de l’armée est composée de conscrits et seuls 2,5 % des soldats sont professionnels. Enfin, les femmes ne peuvent être déployées sur des théâtres d’opérations extérieures.

Les forces armées mongoles dans les missions de maintien de la paix :
Dès la fin des années 1990 et après la question d’une suppression de l’armée, celle-ci est réorientée vers des missions de maintien de la paix au sein d’opérations internationales. Cette priorité accordée aux missions internationales permet à la Mongolie de recevoir l’autorisation de participation lors de la 56e session de l’Assemblée générale des Nations unies. Ces participations permettent à la Mongolie d’entraîner et de moderniser ses troupes. Elle participe pour la première fois à une mission internationale lorsqu’elle envoie deux observateurs militaires au sein de la MONUC en 2002.

Depuis lors, les forces armées mongoles sont intervenues dans différentes missions de maintien de la paix au Sierra Leone, en Éthiopie, au Congo (2 observateurs militaires encore sur place), en Érythrée, au Sahara occidental (4 observateurs militaires encore sur place) et au sein de la Mission des Nations unies au Liberia où 250 hommes assurent la sécurité du Tribunal spécial pour le Sierra Leone en 2009. Les forces mongoles ont aussi déployé 130 hommes en Afghanistan à partir de 2009 pour participer à la défense du camp Eggers près de Kaboul tandis que 23 ont assisté la force de l’ISAF pour ce qui concerne l’entraînement des forces afghanes avec les anciennes armes du Pacte de Varsovie qui forment le gros du matériel militaire de l’armée nationale afghane. En 2005 et 2006, les troupes mongoles ont aussi participé à la KFOR au sein du contingent belge. En 2009, les forces armées mongoles ont déployé leur plus important contingent dans une mission de maintien de la paix au Tchad avant de se retirer en 2010. Le gouvernement prévoit son premier déploiement « auto suffisant » au sein d’une mission de l’ONU pour la mi-2011. Enfin, le gouvernement mongol a fourni un hôpital de campagne à la Minuad (Mission des Nations Unies au Darfour) et a déployé 70 militaires dans la région.

Voici les effectifs mongols déployés dans le monde à la date du 28 septembre 2011 :

850 en Soudan du Sud
114 en Afghanistan au sein de la FIAS ;
4 observateurs militaires au Sahara-Occidental au sein de la MINURSO ;
70 militaires au Darfour au sein de la MINUAD ;
2 observateurs militaires au Congo au sein de la MONUSCO ;
2 observateurs militaires au Soudan du Sud au sein de la MINUSS.
Les forces terrestres possèdent plus de 705 chars d’assaut, 100 pièces d’artillerie mobile, 1500 véhicules de combat d’infanterie et véhicules de transport de troupes, 450 engins mobiles antiaériens, plus de 1000 pièces d’artillerie et de mortiers et d’autres équipements militaires variés. La plupart de ces équipements sont d’anciens matériels soviétiques dont l’ancienneté va de la fin des années 1950 au début des années 1970. Quelques modèles datent de l’ère post-soviétique.

 

QUEL PALMARÈS !

C’EST DIRE SI ILS S’Y CONNAISSENT EN MATIÈRE DE MAINTIEN DE LA PAIX !

Nicolas Sarkozy était aussi au Salon de l’Agriculture…

Il voit des montagnes accoucher de souris, ni cap, ni capitaine sur le pont de son rafiot… Il n’a jamais ressenti une telle colère dans le pays mais certainement pas parce qu’il n’est plus là, redit ce que tout le monde a déjà dit quant à l’urgence d’intervenir pour améliorer le sort de nos agriculteurs, lui qui pendant 5 ans les a regardé sagement se suicider ; montre du doigt l’« impuissance » et l’« improvisation », certainement ce que lui-même a fait de mieux du temps de sa présidence à la République et, bien sûr, n’a qu’un mot à la bouche : « changer de Président ! »

Que ferait-il de mieux qu’il n’a donc fait lorsqu’il était aux affaires ?… Des pelletées de licenciements supplémentaires ?… des délocalisations montées en scène de fermetures d’entreprises à la clé ?… des déficits budgétaires énormes laissés à son successeur qu’il critique si vivement aujourd’hui ?… des taxes impayées dont n’ont bénéficiés que ses collaborateurs ?… c’est pourtant bien cela qu’il a laissé à la France ce Sarkozy qui a beau regarder par le petit trou de la lorgnette pour y voir une souris, cela ne fait certainement pas de lui un éléphant !… D’ailleurs, un éléphant ça trompe énormément !… Certainement de cette tromperie dont tente de se jouer sarko qui, espérons-le, ne trompera plus sa formation politique qui s’y est déjà laissée une fois prendre à l’époque de la vieille ump

Sarkozy rend hommage à l’un des derniers de ses « Résistants » intime…

Sans vouloir remonter à cette France qui n’a pas attendu les Congés Payés, ni le Front Populaire de 1936 pour déjà aller en vacances l’été en 1935 à Nuremberg fêter les lois raciales tout comme votre amie de longue date, Nadine Morano, l’a encore tout récemment claironné que nous sommes de « race blanche » ; soit dit en passant, lorsque De Gaulle arrive en France après le débarquement, il découvre que 9/10ème de son réseau « Résistance / CNR » était bousillé et qu’il aura vite affaire à 90% de collabos fascistes… Donc là je ne sais pas trop où situer les anciens Présidents de la République, encore moins ceux qui se revendiqueraient un petit peu trop rapidement comme « ami de résistants » !

C’était pas un pote à Chaban ?… Du côté de ce « Bordelais fasciste » qui a si bien infiltré la Résistance / CNR jusqu’à manger au double râtelier pour toucher en même temps, à la fois les primes des nazis et le financement qui venait de Londres par l’intermédiaire du Général De Gaulle pour parvenir, au bout du compte, au final, à l’arrestation de Jean Moulin… Hé ouais, en cas de victoire ou de défaite de la Résistance ou du nazisme, ils étaient certains et garantis qu’ils resteraient présents et qu’ils pourraient jouer sur les deux tableaux d’un côté et de l’autre du Rideau de fer au sortir des Conclusions du Tribunal de Nuremberg (mrd !)

« Ce que cela veut dire ? » demande un certain Patrick Benel : que beaucoup de Français ne savent pas lire l’Histoire et qu’ils se calfeutrent gentiment derrière les droites animées et réunies en une seule par sa même extrême qu’anime votre Sarkozy avec votre Morano qui claironne à hue et à dia que nous sommes « de race blanche » sans oublier le volet économique de mars 1946 qui fait d’eux de sur-parfaits capitalistes (ultras-libéraux, aujourd’hui)… usurpation de mémoire quand tu nous tiens, lorsque des gens parlent de résistants si souvent mais que finalement, ils n’ont même pas connus ou connaissent sous de fausses notions, erronées, falsifiées, retraduites…

« Ne plus en vouloir de la gauche », d’après la vieille Ump, c’est s’en remettre à cette France politique et sociale qui n’a pas attendus les Congés Payés, ni le Front Populaire pour partir déjà en vacances à Nuremberg, l’été de 1935 fêter des « lois raciales »… Cette France dont il n’est même plus nécessaire de rappeler qu’elle n’a jamais respectées les Conclusions du Tribunal de Nuremberg qui, de Recommandations et de Règles que conseillaient de suivre le Comité de Sages et d’Experts qui s’est exprimé 3 jours durant, à la fin, quant à l’utilisation du nationalisme, des extrêmes-droite et de l’exploitation de la religion en politique dans l’avenir (futur, par rapport aux nazis et aux fascistes qui avaient secoué le monde pendant 15 ans)… Et on ne parle même pas de son cul qui se trimballe d’un côté et de l’autre du Rideau de Fer qui a encore moins respecté le volet économique de ces Conclusions, matérialisé dès mars 1946 ; encore moins l’amitié trans-nationale qui liait le Général Leclerc et Hô Chi Min avec l’Algérie… Amitié amputée qui prouvait à jamais que le monde capitaliste n’avait pas émis le désir d’arrêter les guerres coloniales et le feu impérialiste jusqu’à en refuser les propositions de monnaie unique mondiale émises et proposées par l’URSS à ce moment là… Concurrence déloyale me direz-vous…

____________________

PauvrEffort