Koufra et Nuremberg (1946)

Au rappel du Serment de Koufra…

Les armées du Général de Villiers ont tenu a rappeler par voie de presse que l’intervention au Mali n’avait rien à voir avec des projets « impérialiste et/ou colonialistes » mais qu’elle répondait aux nécessités de défendre les populations du Sahel Unifié Interallié agressées et menacées par des revendiqués Boko Haram… Précision suffisamment alarmante et significative pour préciser réellement les mauvaises influences des médias ou fanzines territoriaux qui prêchent le nationalisme religieux islamiste, politique d’extrême-droite ainsi que le terrorisme révolutionnaire bolchevique stalinien, léniniste ou trotskiste, maoïste et communiste du Pacte de Varsovie ou Germano-soviétique des drogues chimiques que le peuple Allemand trouvait en vente libre dans les pharmacies du Reich… Sûrement des supports médiatiques pour les mafias politiques qui manipulent les esprits à des fins nationalistes et terroristes ; tout sauf la cohésion et la solidification des relations diplomatiques et politiques entre les 5 Nations signataires des Chartes et des Traités…

Faire référence au Serment de Koufra comme l’ont fait les corps d’armée par l’intermédiaire de son porte-parole le Général de Villiers, permet aussi de mettre en évidence que nos Armées ont toujours fonctionné en combinaison avec le CNRS (Centre National de Recherche Scientifique) et qu’à cet effet nous tenons à apporter notre soutien au Sahel Unifié naissant pour développer les recherches en hydrologie et en agriculture maraichère (systèmes pour récupérer l’eau des pluies et des crues, là où elles apparaissent, là où elles pourraient disparaître, nous en aurons probablement aussi rapidement besoin en Europe et ailleurs dans le monde où la sècheresse évolue ; développer la fabrication de bâches photovoltaïques permettant d’isoler les sols de l’érosion et pouvant servir d’abris, aux portes du Désert commun aux 5 Nations ; de l’uranium et des diamants derrière)

Koufra et Nuremberg (1946) devraient à l’avenir permettre de laisser autre chose qu’une fausse facture de diamantaires datée de Giscard et de mesurer les variations évolutives de ce qui a été laissé à l’Afrique par les politiques extérieures de la France, menées de Giscard à Mitterrand en passant par Chirac pour bien les différencier, les distinguer ou les oublier… En établir des résultats quantiques distincts et cumulés, superposer ou rayer… Effacer ou rétablir… Recommencer, refaire ; inventer et imaginer… Mais pas avec Giscard 2, Macron 1er ou des nouveaux mercenaires plus convenants !

Koufra et les Conclusions du Tribunal de Nuremberg parce que la Défense respecte les corps de métiers liés aux armées, la Justice internationale et ne la dissocie pas de la recherche scientifique… N’utilisent pas leurs instances administratives ONU-OTAN et financières FMI comme marche-pieds pour se hisser à se donner de la hauteur en air de supériorité mais établissent des rapports et des liens d’égalité entre les cinq États pour solidifier leurs relations, le respect mutuel de chaque Nation, l’entraide, l’assistance et la défense dans toutes agressions, terroristes ou climatiques… Koufra et les Conclusions du Tribunal de Nuremberg pas forcément ou obligatoirement rappeler que ça fait 1/2 siècle que l’Otan et l’ONU aimeraient ou souhaiteraient aller dans cette direction mais se heurtent ou s’opposent au CTN – Koufra qui devraient guider leurs pas tout comme nos ancêtres ont réussi à guider l’eau pour irriguer les cultures et les prairies à la main en creusant des rigoles et des drainages pour protéger tous les villages et vallées des montagnes, petites et moyennes, à la main !… L’urbanisation moderne rebouche ces évacuations des ruissellements semi-naturels avec du goudron et du béton, engageant de nombreuses crues supplémentaires, il ne s’agirait pas de répéter les mêmes erreurs en Afrique !

 

Au respect des Conclusions du Tribunal de Nuremberg…

Rappeler ce lien historique qui unit toutes les Nations normalement, permet de mieux protéger les propres Accords des Nations du Sahel Unifié : ça fait plus de 30 ans qu’ils attendaient cela, depuis la France-Afrique des Giscard, Mitterrand et Chirac !… Consolider et maintenir leurs directives, recommandations et conseils, permettrait de mesurer l’écart qui les sépare aujourd’hui de leur prétendue continuation aux noms de l’Otan et de l’ONU pour les maintenir à distance temporairement et les rappeler aux règles de leurs obligations dans les engagements financiers concernant les participations dans les programmes d’aide au développement !… À l’heure où Donald Trump et Emmanuel Macron se livrent à un horrible chantage entre-eux, sans doute pour bloquer certains budgets vers des destinations bien spécifiques, les rappels sur les Conclusions du Tribunal de Nuremberg permettent de réduire cet écart éventuel ou supposé, réels, bienveillants ou malveillants de quelques maîtres-chanteurs économiques, bénéfiques ou malsains qui ne dépasseraient pas les ambitions d’un simple Giscard devenu prince de l’Europe ou d’un grand désert !

Les Conclusions du Tribunal de Nuremberg, au Sahel Unifié, doivent primer sur les décisions de l’Otan et de l’ONU, partout où elles ont été laissées en friche dans les alinéas et les décrets arbitraires ou abusifs des différentes Nations qui s’y sont succédées, d’occident ou d’Afrique…

Au Sahel Unifié, au moins, on ne peut pas oublier les bases des Conclusions du Tribunal de Nuremberg et les engagements du Serment de Koufra !… On peut ainsi exiger une concertation de chacun des Conseils des Nations du Sahel unifié, indépendant et démocratique sur toutes décisions envisagées par les-dits Otan et ONU, surtout si ils ne poursuivent plus les engagements ou voudraient sévèrement chercher à les modifier dans leur part au développement… Permettront de mieux saisir la distance entre les intentions et les réalisations, l’off-shorisation ou le développement… Pas mal aussi serait que les CTN et le Serment de Koufra permettent à long terme d’envisager un système économique commun, permettant d’effectuer un partage des richesses pour qu’une Nation ne prenne pas plus d’importance par rapport aux autres et restent toutes sur le même pied d’égalité économique en quelque sorte ; une sorte d’égalité de fraternité mutuelle… Ainsi aussi serait proposé aux puissances extérieures, qu’elles ne peuvent s’investir au travers d’une Nation de ce Sahel unifié sans faire quelque chose pour une autre en échange, en retours… Ou les 4 autres en ce qui, par exemple, concernerait en échange la fourniture d’au moins 5 ou 10 bâches photovoltaïques pour exemple !… (25m/25m ; 50/50, 100… 500 ?)

TerresRouges

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s