Ce qui nous unit n’est pas ce qui nous gouverne !

Caricature islamo-gauchiste !

Programme contre programme, oui, mais les coups bas pleuvent et le dernier en datte, en provenance du Député de l’Essonne Malek Boutih qui accuse Benoît Hamon d’être sous l’influence d’une sphère islamo-gauchiste est sans doute le dernier conseil de la triplette élyséenne quant à la manière dont leurs collègues pourraient soutenir leur candidat tout en faisant place nette au panarabisme bancaire nationaliste d’extrême-droite… Mais rappelons-leur, aux supporters de Manuel Valls que les pays du Maghreb ont besoin de ces militants qu’ici se font caricaturer d’islamo-gauchistes. Ils ont fait les Printemps arabes en contestation de la dictature économique du panarabisme nationaliste d’extrême-droite pour défendre leurs droits humains. De toutes façons c’était ça ou « terroriste révolutionnaire » à la différence que c’est sûrement la fusion des deux, l’islamo-gauchisme ou le terrorisme révolutionnaire avec le panarabisme nationaliste d’extrême-droite qui génère daesh ou l’al-Qaïda chez-nous, batifolant de hamame en banques secrètes avec des comptes secrets et les réseaux appropriés propices à un tel développement… Bon, ça c’est pour l’intervention de Malek Boutih qui d’un pic odieux cache certainement inconsciemment des modes de fonctionnement internes au Parti Socialiste que Malek Boutih connaît peut-être parfaitement bien mais dont il se sert aujourd’hui pour éloigner les opposants des critiques du pouvoir et du mode gestionnaire socialiste…

Ensuite il y a Manuel Valls qui passe le premier tour et se retrouve finaliste de cette Primaire de Gauche, soucieux de rabaisser Benoît Hamon au rang d’utopiste, d’illusionniste, de rêveur pas sérieux auquel cas Jaurès lui-même, d’utopiste et d’illusoire qu’il aurait pu paraître, n’en est pas moins devenu plus crédible !… Alors se venter de plus de crédibilité dans le camp de Manuel Valls est non seulement culotté mais renie carrément officiellement le moteur de l’histoire que pourrait encore constituer le Parti Socialiste aujourd’hui, conforte le néo-conservatisme au progressisme pourtant capable d’apporter non seulement des solutions nouvelles mais développe également des modes d’organisations sociales liées au travail, aux impôts et aux salaires différentes. C’est pourquoi ce dernier débat de mercredi ne sera pas celui du crédible contre l’illusoire mais devrait engager une réelle critique de l’appareil idéologique d’Etat !

Qu’est-ce qui nous unit si ce ne sont les plus de 15 ans d’études et d’analyses des paradis fiscaux, du blanchiment mafieux bancaire et de l’évasion fiscale qui y est liée ; travaux mis en place par Eva Joly lors d la constitution d’équipes intégrant des EELV avec des NPA et des Lutte Ouvrière… Première fois depuis longtemps que la politique française n’avait une dynamique similaire réunissant trois forces politiques autour d’objectifs communs et de résultats plus que probants !… Si probants même que le Parti Socialiste lui-même sous la Présidence de François Hollande reprenait ces travaux de plus d’une quinzaine d’années à son compte pour l’appeler « le Combat contre la Finance »… Pourtant Eva Joly l’a fort bien rappelé lors d’une de ses dernières interventions télévisée, précisant justement que ce « Combat contre la Finance » n’appartenait pas aux socialistes mais aux équipes qu’elle avait composé dans ce but il y a plus de 15 ans. Que devait-il rester potentiellement dans les urnes au soir de l’élection de François Hollande ?… Non seulement la création – pour la première fois également – d’un groupe parlementaire écologiste mais normalement aussi le respect des quantifications en centaines de milliers de voix d’électeurs répartis entre ces trois forces toujours actives… 800 000 + 400 000 + 200 000 pouvait-on évaluer pour respectivement EELV, le Nouveau Parti Anticapitaliste et la Lutte Ouvrière qui font bien 14 pour la création de ce Groupe de travail écologiste au Parlement. Malheureusement cela a dû échapper à Cécile Duflot lors de la folle nuit de l’obtention de son groupe parlementaire écologiste victime d’une mauvaise lecture arithmétique et historique ou du chantage de la direction socialiste toujours avare lorsqu’il s’agit de concéder des Sièges à des formations hors-PS mais néanmoins toutes fois quand même « partenaires ». Cette question, peut-être insignifiante pour de nombreux électeurs pèse lourd dans le bilan et révèle les stratégies possibles qui ne respectent pas les décisions démocratiques sorties des urnes, ni les forces dynamiques qu’il faut additionner pour peu qu’on soit soucieux de respecter le processus historique et démocratique mis en place il y a plus d’une quinzaine d’années !

#PrimairesCitoyennes #PruimaireLeDebat
#Valls2017   #BenoitHamon2017
#LCI #LCP #PrimaireBfmtv #malekboutih

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s