La question de la démocratie abordée à Marseille par Benoît Hamon.

Si de démocratie il pourrait encore y avoir, celle-ci s’oblige à passer par le Combat contre la finance qui n’appartient pas aux Socialistes mais remonte à un peu plus d’une quinzaine d’années lorsque Eva Joly constituait des équipes avec des EELV, des NPA et des Lutte Ouvrière pour engager une longue période d’études et d’analyses sur les paradis fiscaux, le blanchiment bancaire et l’évasion fiscale… Pas plus que ces équipes n’appartiennent à Jean-Luc Mélenchon, elles doivent pourtant poursuivre leur autonomie particulière car c’est bien la première fois que trois forces politiques, à l’origine de l’idée d’« un Front de Gauche » rappelons-le, parviennent à dépasser les clivages et les mal-entendus en vue d’objectifs communs énoncés plus haut… Sous cette directive, le bilan de 2012, en ce qui concerne le partage du pouvoir, pèse léger dans ce qu’on aurait pu espérer. Rien qu’à la longue nuit de discussions et de négociations pour EELV d’arracher le nombre suffisant de postes pour créer pour la première fois un groupe parlementaire écologiste, on devine la pénibilité et la reconnaissance qu’un parti, une fois élu majoritairement, éprouve à lire authentiquement des résultats quantifiés sortis fraichement des urnes… Ils y parviennent pourtant avec cependant que 800 000 voix auxquelles se rajoutent par linéarité historique les 400 000 du NPA et les 200 000 de Lutte Ouvrière (8+4+2=14). Après on pourra toujours demander à Cécile Duflot, si était présente à son esprit lors de cette terrible nuit de négociations, cette continuité constitutive de la linéarité historique de ces 15 ans d’études et d’analyses sur le paradis fiscaux, le blanchiment mafieux des banques et l’évasion fiscale ?

Après on pourra aussi demander à Mélenchon qu’a-t-il foutu pendant 15 ans dans ces travaux titanesques autour des équipes d’Eva Joly si ce n’est d’essayer de toujours nous faire croire aujourd’hui qu’il en serait l’auteur ?… Et qu’a-t-il foutu pendant 4 ans 1/2 autour du groupe parlementaire écologiste enfin constitué si ce n’est du Duflot bashing, essayant vainement et désespérément de nous faire croire qu’il serait le meilleur écologiste pour 2017, capable mais pas diplômé ?

Il ne faudrait pourtant pas abandonner ces formations politiques fonctionnelles (EELV+NPA+LO sur 15 ans) en efficacité et en résultats pour l’illusoire mélasse insoumise d’une sixième baliverne d’un Mélenchon devenu le porte-parole isolé et confiant, s’imaginant sans doute que ces 15 années d’efforts seraient pour lui et son « Le Parti de Gauche », incapable de justifier le moindre résultat chiffré sous son parti, s’immisçant toujours dans les autres, allant même jusqu’à jouer à faire l’absent aux précédentes Régionales, écrasant définitivement cette idée d’un Front de Gauche qui ne sera jamais celui de Mélenchon.

npa   LutteOuvrière

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s