Mélenchon candidat un effort populiste ?…

Que devient l’organigramme « Front de Gauche » dans le cerveau de J.-L. Mélenchon, tel qu’il fut défini au début dans la construction démocratique de l’addition de trois forces politiques EELV + NPA + LO auxquelles sont venues se rajouter celles du + PCF + LePG non pas pour en développer la sempiternelle erreur de la personnification présidentielle d’un candidat choisi ou imposant le choix de sa propre personne mais pour le candidat « Front de Gauche » qui puisse encore s’appeler « Front de Gauche » dans 100ans et qui continuerait d’additionner à travers le temps, sans nom personnel, tous les portes paroles du FdG ailleurs que dans la seule voix du « Le Parti de Gauche » ?… Notre candidat commun n’est pas une mélasse insoumise mais implique, qu’arrivé à l’Élysée, il n’y ait plus un seul fauteuil autour du bureau présidentiel mais trois ou cinq ; sinon rien !

FdG = 1/5 NPA + 1/5 PCF +1/5 EELV + 1/5 LutteOuvrière + 1/5 Le Parti de Gauche = notre cinquantième démocratique = notre candidat qui s’appelle « Front de Gauche ».

FdG = Mélenchon + LePG = (-4/5, voire l’intégralité des électeurs du NPA) + (-4/5, voire l’intégralité des électeurs d’EELV) + (-1/3 à 1/2, voire 4/5 ou l’intégralité des électeurs du PCF) + (-5/5 des électeurs de la LutteOuvrière) = Tx d’accroissement de l’ensemble de la Gauche ramené à l’autre cinquantième démocratique (le « majoritaire socialiste ») proche du zéro absolu = 1/1 = 0 = 6 ou 8millions/6 ou 8millions = 1 = que lui-même, autant dire, rien !

Après on pourra toujours se demander qui est le nombril ?!… Qui pratique la dictature directionnelle avec des cadres vendus à l’électoralisme ?… Quelle bonne idée une 6ème République ?… baliverne quand on s’est déjà tant meurtri des 5 précédentes !… Le Front de Gauche ne s’était jamais destiné à finir sous le chapeau et derrière les lunettes de Mélenchon… Mélenchon ne peut devenir candidat qu’à la condition qu’il soumette ou convertisse, voire même écrase quatre autres formations politiques qui pourtant lui ont toujours permis d’exister et de faire exister cette forme d’Assemblée citoyenne, sorte de réunion de délégués de classe qui décideront au bout d’élire que des cadres du Le Parti de Gauche du le Jean-Luc Mélenchon. Mais Le PG n’a jamais pu justifier de beaucoup de % dans les urnes, avançant presque invisible du point de vue institutionnel, s’appuyant toujours sur les NPA et EELV, se cachant derrière cette entente de Front de Gauche au point que d’aucuns se mirent même à émettre l’idée de parler « des Fronts de Gauche »… Ceux des démocraties révolutionnaires ou celui de la dictature directionnelle étatique d’un Mélenchon ?

Et je ne vous parle même pas de la notion de « populaire »ni de celle de l’utilisation faite du « peuple » encore aujourd’hui, ramenant, toutes les deux aux rectifications des Conclusions du Tribunal de Nuremberg, précisant que cette appellation – forte dangereuse lorsqu’on l’utilise en politique, au lieu de la laisser au tourisme -, engoue le populisme nationaliste d’extrême-droite ou révolutionnaire et finit inexorablement à développer le fascisme des juntes militaires et/ou le terrorisme révolutionnaire armé ou intellectuel.

#JLM2017   #Fdg   #FDG   #NPA   #EELV   #PCF

3LikeGreen

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s