« Socialistes »… mais pas qu’eux…

Les 3/3 qui se sont mis en rivalité, purement politique ou simplement idéologique – 1/3 Écologiste + 1/3 Socialiste + 1/3 Fronts de Gauche -, s’évaluent, se regardent et se regroupent en ne comprenant toujours pas que leur avenir commun sort des résultats des travaux des équipes d’Eva Joly portants sur l’analyse et les études des paradis fiscaux, de l’Evasion Fiscale liée au blanchiment maffieux et non pas par une prétendue rivalité ouverte et directe avec les Socialistes du PS pour se sabrer mutuellement… Lors de la mise en route de ces travaux qui remonte à bien plus loin que ce qu’a poursuivi Eva Joly personnellement, précisément au début de la France-Afrique (France à Fric) étudiée par François-Xavier Verschave et son association Survie ; époque à laquelle, bien sûr, n’existait pas encore « Le Parti de Gauche », Mélenchon était « Socialiste » ; rien n’a mieux tracé depuis ce qui pourrait éviter aux Gauches de s’opposer pour permettre de s’additioner selon des objectifs clairement définis qui devront déplacer des barrières sans les détruire, suffisamment précis pour contenter chacune des trois parties qui font les 3/3 de la Gauche… Des choses sont possibles, « les Socialistes auraient pu les faire mais ne les ont pas faites alors qu’ils pouvaient les faire » et certaines choses ne seront pas possibles. Alors qui les fera ?… Probablement quelqu’un(-e) qui se sentira tout autant Socialiste qu’Écologiste et Communiste des Fronts de Gauche et qui ne pourra cependant pas plus être Écologiste que Socialiste ou Communiste… Ce n’est plus de l’apolitisme ou du « il n’y a plus de Droite ou de Gauche » – les illuminés rajoutant « à ce niveau là », sans doute pour mieux accentuer que le pouvoir c’est « la Droite et la Gauche » – au lieu de refuser de la voire s’effondrer, la Gauche, autour de ses trois piliers que sont les Écologistes, les Socialistes et les Communistes des Fronts de Gauche du versant minoritaire (paradoxalement, ils devraient être majoritaires depuis longtemps), cependant, toujours considérés, néanmoins, comme des minorités politiques par la voute du flanc majoritaire « Socialiste ».

Ce refus de François Hollande de considérer et introduire à des postes élyséens et à Matignon le 1/3 qui lui faisait défaut au 1er tour des Présidentielles2012 fait bondir, crier au scandale, assoiffe la vantardise ou laisse médusé et consterné, à entendre et se demander en quoi la Gauche pourrait bien se différencier des Droites lorsque son système directionnel fonctionne exactement de la même manière ? Il faut remédier à ce défaut démocratique qui fait plus figure de déni de démocratie de la part des Socialistes que d’un sens du partage du pouvoir, s’imaginants une fois de plus que la victoire du flanc majoritaire, au second tour de toutes leurs Présidentielles, donnait le droit d’écarter les projets et les idées des minorités ; ce que contrediront toujours les résultats des travaux d’Eva Joly, même si cela doit déplaire au capitalisme. La dynamique de la supériorité, transformée par des pourcentages, au bénéfice du quotient protégé par l’autorité intellectuelle, qui jamais n’enlèveront le fait que la Gauche ce sera toujours trois forces qui agissent, soit séparément, soit en connivence, soit en parfaite coopération ; moins encore nous enlèvera l’idée qu’un pourcentage est bien insignifiant par rapport à la dynamique des idées que devrait constituer la réunion des 3/3 capable d’imposer une autorité intellectuelle qui assoira Eva Joly aux côtés des « Conseillers Ségolène Royal et Nicolas Hulot », non pas dans le but de renforcer les tréteaux du bureaux du Parti Socialiste qui ne seront jamais suffisamment solides ; mais pour supporter le poids des 15 années d’analyse économique autour des paradis fiscaux et de l’évasion fiscale, portées par Eva Joly entourée, elle, par des représentants du NPA et de la Lutte Ouvrière, ne manqua-t-elle pas de rappeler pour exprimer toute la confiance, le sérieux et l’efficacité qu’on pouvait leur accorder sur cette si difficile question économique qui finalement remontera toujours à l’irrésolution du « volet économique » des Conclusions du Tribunal de Nuremberg

Les 3/3 qui se heurtent, s’entrechoquent, se télescopent, se périscopisent pour n’aboutir toujours qu’à rallier 2/3 contre 1/3 ou inversement, encore pire, 1/3 qui prétendrait renverser et écraser les deux autres tiers… Pourtant, il semblerait que nous sommes sous cette configuration qui pousse à rejeter le 3/3 fonctionnel pour mieux rechercher l’affrontement et la confrontation d’1/3 ou du 2/3… Ça c’est l’illusoire hégémonie d’un Mélenchon !… Bien malin à qui sait s’instituer !… Il détruit 1/3 ou les 3/4 des NPA, Lutte Ouvrière et EELV en piochant dans leur électorat pour se servir lui-même et devenir « empereur » du versant minoritaire de la Gauche Française… Avec les Socialistes, il a un peu plus de mal pendant qu’il les fait voltiger et ça ne marche peut-être pas comme il l’espérerait puisqu’on ne pourra jamais se passer du 1/3 Socialiste, quoi que puisse prétendre Jean-Luc Mélenchon !… Pourtant, 3/3 de la Gauche, ça a bien dû exister sinon la/les Gauche(-s) seraient mortes depuis longtemps et n’auraient pas traversées l’Histoire pour clairement se différencier des Droites aux Conclusions du Tribunal de Nuremberg de novembre 1945 à octobre 1946, contrairement aux Droites, qui elles, préfèreront toujours s’identifier et se vanter, encore aujourd’hui, dans de lamentables revendications des promulgations des lois raciales de Nuremberg 1935 – derrière des Morano et des Ménard -, avec aussi, déjà à l’époque, des « catholiques blancs européens » et une « race blanche chrétienne européenne »

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s