Week-end politique !

Ne pas chercher de candidat mais parler de candidature…

Ne plus parler à Alain Finkielkraut ?…

 

« Une candidature Présidentielle CNR »

Contrairement à ce que l’on pouvait au départ penser logiquement de chacune de ce qu’on pourrait considérer comme des « grandes formations politiques de la gauche » qui auraient dû se scinder en deux courants distincts, l’un destiné à se charger de batailler sur le front européen trop à droite, capable de défendre des orientations vers une économie marxiste et un autre plus intérieur, libéral-social, modèle qui ne marche pas bien ; nous nous apercevrions presque, comme par exemple au Parti Socialiste, avec le temps finissant d’un nième quinquennat (ou septennat et cohabitation), que sa grandeur de parti, il la considèrerait presque comme incarnant, rien qu’à lui tout seul, toute la politique Française générale, en étant à la fois un parti de droite et un parti de gauche !…

Rien de tel pour renforcer la vision monolithique et isolationniste, conservatrice et monopoliste du pouvoir qu’aura au bout la critique qui lui reprocherait de futurs défaites alors qu’il se peut aussi, qu’il signifie de manière toute autant incongrue, qu’il pourrait se transformer momentanément en caméléon, ondulant de la droite à la gauche pour se glisser à tous les postes du pouvoir disponibles et bloquer toute possibilité de suivre sa conscience historique de phase transitoire au capitalisme et participer alors enfin pleinement aux orientations qui sont devenues nécessaires comme devrait l’indiquer et l’y conduire, l’État d’Urgence dans lequel il nous a plongé. État d’Urgence qui devrait orienter, en cours de route, toute la Gauche vers une candidature Présidentielle CNR (Conseil National de la Résistance) – on tirera au sort – qui ne se contenteront plus de n’être considérés que comme des fanzines gauchistes terroristes en rien révolutionnaires mais appelant au partage du pouvoir avec les formations écologistes, communistes et révolutionnaires capables de s’aligner sur une ligne politique commune qui permettra d’engager les mesures nécessaires à une orientation marxiste de notre économie.

Alain Finkielkraut vilainement houspillé…

« Les socialos, il faut les virer », pour rester poli, entend-on hurler dans la rue… Dans les urnes ça risque d’être plus compliqué… Mme Ségolène Royal a-t-elle rencontrée Nicolas Hulot pour conseiller Noël Mamère, Eva Joly et la Confédération Paysanne pour parler à Arnaud Montebourg, Emmanuel Macron qui doit aller au FMI pour trouver des directions à suivre où participeront ces personnes qui ont travaillées avec Eva Joly sur les paradis fiscaux et les modifications à apporter aux fonctionnements des OMC et FMI en vue de composer les prochains Cabinets ministériels ?…

Bien sûr, la Cop21 ne dicte pas tout mais l’économie en dépendrait… Bon !… Les Nuits Debout et de coups ce n’est pas encore la folie meurtrière révolutionnaire sanguinaire mais intellectuellement c’est pas loin !… Voir se rompre le dialogue de la Place de la République avec un Alain Finkielkraut à une heure avancée de la nuit ne donnera certainement pas la parole aux gueulards et fera reculer d’autant, toute perspective de négociations… Imaginons qu’il était venu tout simplement en passant, participer au Rassemblement, au Mouvement et non en « intellectuel pourri » comme semblait l’avoir reconnue la meute de hurleurs ?… Venu parler de violence policière, verbale et sociale, politique et économique ; apporter des armes à la lutte, des outils intellectuels de ceux du type d’une mathématique politique ?… Mais non, les consignes de nuit et de la veille sur place en décidèrent autrement… Violence toujours et pas autrement grognaient les vitupérateurs comme si ils venaient de brûler toute une bibliothèque, un hématome à la pensée poursuivait de cris haineux et insultants Alain Finkielkraut, maladroitement rejeté… Comme si la pensée pouvait se trier au coin d’un trottoir ?… L’auraient-ils jeté sous une voiture si il avait insisté ou forcé plus loin la discussion ?… Ne sait-on jamais ?… Ils ont bien déjà assassiné trois femmes marxistes à Paris, pas les mêmes mais des infiltrés qui leurs ressemblaient peut-être ?… Enfin où ça peut conduire de tels emballements diligentés à des fins politiques capables de développer l’empressement de l’assassinat, des meurtres ?… L’emballement ?… Le manque de neurones ?… Remarquez qu’il en faut un paquet pour affronter Finki, le seul Podémos encore réveillé à République un samedi soir alors que Laurent Ruquier prenait en même temps une antenne différée à ONPC… Transformer une demande de dialogue en affront montre certainement à quel point le capitalisme est costaud mais n’imprime pas à l’histoire la force qui le fera reculer.

Violence oui… mais un fasciste ?… ?… devrait regarder du côté Le Pen, à Nuremberg !

Elle est sûrement là l’  et l’  qui trainent si souvent dans la bouche des Droitiers ces derniers temps à ?

avait sûrement des déclarations importantes à apporter, notamment sur l’importance d’un tel mouvement…

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s