Les Remparts du Versant « minoritaire »…

« Minoritaires » ?… au sens où Abdullah Öcalan l’utilise pour distinguer la « Nation minoritaire » effective des « Nations majoritaires imaginées »,  afin d’empêcher toute formation de « Dictature », à gauche comme à droite !

Le PCF se sentirait-il imbu d’une mission politique aux Primaires ?

Noël Mamère serait pourtant bien plus représentatif en pourcentage de suffrages électoraux qu’un PCF qui aujourd’hui ne peut plus justifier d’aucun pourcentage et il porterait dans une primaire le programme économiquement sulfureux d’une « Entente écologiste élargie au FRONT_DE_GAUCHE » autour du pôle Eva Joly, de la Confédération Paysanne et de José Bové qui permettrait d’oublier le moins de monde possible en cours de route !

Noël Mamère en candidat « unique mais multiple » porteur de tous les courants politiques identifiables aux notions de Collectifs du Front de Gauche sans Empereur ni « Chef de Gouvernement » auto-proclamé au nez et à la barbe des électeurs… Représentant d’une candidature multiple et indépendante, capable d’affronter uniquement des candidatures socialistes sur leur Primaire qui arriveront sur leur terrain, chez-eux, à deux ou trois, quatre ou cinq (?) ; divisés et éparpillés entre leur quatre motions censées au départ représenter à elles toutes seules les Quatre courants qui animent encore la Gauche Française. Problème !… Noël Mamère préfèrerait et appelle à une candidature « Nicolas Hulot » aux primaires socialistes… Et si Hulot le trouvait plus Politique que lui ? !… La réponse et l’avenir des Remparts du versant minoritaire de la Gauche Française se situent entre leur choix !…

Suivre ou ne pas suivre Mélenchon n’est pas la question…

C’est un peu ce que se demanderont toujours les différentes composantes politiques représentantes des Remparts du versant minoritaire de la Gauche Française et à laquelle Lutte Ouvrière a toujours parfaitement répondu… « Nous n’abandonnerons pas nos pourcentages » pour Mélenchon disait Arlette toute directe face aux propositions au moment de les intégrer dans le FRONT_DE_GAUCHE… Ensuite il ne faut pas perdre de vue que chacune de ces formations n’est qu’à elle, deux ou trois fois qu’1 % pour cumuler 4% aux Régionales… Les divisions sont inutiles… La candidature de Jean-Luc Mélenchon constitue un pôle qui n’isole pas mais comme les Instituions sont telles qu’il y en a deux (Élysée et Matignon) dans sa hâte et comme il est le représentant des Collectifs Front de Gauche, il serait presque chef de gouvernement et pas certain que le Conseil Constitutionnel, au regard de la Démocratie, lui garantisse qu’il pourra réaliser toutes les modifications qu’il envisage sans le faire sabrer par la Garde Républicaine au cas où il arriverait à Matignon mais certainement pas au Palais de l’Élysée… N’est pas dit en retour que sa 6emeRépublique s’exprime plus clairement sur ses positions quant à la différenciation de ses positions par rapport à son appartenance à la 4ème ou 5ème Internationale socialiste, socialiste et communiste, socialiste ou communiste ; sa position étant plutôt anarchique sur cette question de clarification, étonnant alors que son programme économique ne puisse se passer de la charnière des possibilités tracées par les résultats des travaux de l’équipe d’Eva Joly qui portaient sur les paradis fiscaux, les modifications et réorientations nécessaires et indispensables au FMI et à l’OMC qui puissent supprimer les résultats catastrophiques auquel nous conduit le capitalisme. Pour cela il n’est pas besoin de République supplémentaire si ce n’est pour faire des suppléants à son Président, un peu comme au PS…

La question « Mélenchon » :

Jean-Luc Mélenchon a posé autant de problème à la Voûte du flanc majoritaire de la Gauche Française, hier, qu’il n’en pose aujourd’hui aux piliers des Remparts du versant minoritaire semblerait-il… Quel pourcentage le Parti de Gauche pour que son candidat se revendique pour tout le Front de Gauche en faisant abstraction de tout ce qui est disponible sur les remparts du versant minoritaire de la Gauche qui devrait s’élargir et s’ouvrir vers une entente écologiste ?… L’heure du Peuple ou le Peuple qui n’est pas à l’heure et ne peut l’être qu’avec Mélenchon seulement, transformé peut-être un peu trop rapidement en parti unique à son nom ?… Peu importe !… Sa montre a dû s’arrêter en cours de route et Mélenchon n’est certainement pas l’horloger du versant minoritaire des Remparts à la Gauche française majoritaire de Gouvernement qui fera toujours obstacle aux solutions avec lesquelles nous ne serons jamais d’accord… À trop insister, Jean-Luc Mélenchon risquerait même de le faire disparaître… en le rendant majoritaire ? !… N’empêche qu’il ferait un chef de Gouvernement exceptionnel avec un bon Chef d’État !

Bémol néanmoins…

Contrairement à d’autres comme Jean-Luc Mélenchon qui défendent l’illusion d’une 6emeRépublique avec ses moutons rouges ou ses libellules vertes qui n’ont jamais pensé un seul instant que la Garde Républicaine lui la sabrerait ipso facto au cas où il gagnerait ; l’unanimité ne semblerait pas de rigueur ou de mise, même si au départ elle ne constitue qu’une rumeur médiatique. L’enjeu à gauche n’est pas autour d’un changement de République – on s’est déjà fait chier dans les 5 précédentes et il vaudrait mieux passer directement au stade de « Démocratie Française » au lieu d’en rester au niveau d’une République, dusse-t-elle paraître plus humaine et conviviale, elle n’en restera pas moins inégalitaire par définition, tiens, tu n’as qu’à regarder la Turquie, c’est bien une République aussi – non, l’enjeu à gauche est la différenciation qui ne peut passer que par la distinction explicite et clarifiée de la position qu’adoptent les formations politiques par rapport à la différence entre la 4ème et la 5ème Internationale qui nous permettrait enfin d’y voir plus clair entre le marxisme et le capitalisme pour avancer plus concrètement vers les changements qui s’imposent !… Encore moins cette solution peut se trouver dans la privatisation des Collectifs « Front_de_Gauche » entreprise par Mélenchon pour sa propre candidature personnelle de JLM2017, voire même « socialiste », puisque des socialistes sembleraient sortir du bois pour le rejoindre pour qu’on n’oublie pas son vrai visage de raclure PS2 ou « Tsipras2 »  ; non !… Finalement ce n’est qu’un socialo Méluche !…

La co-présidence des Remparts du Versant minoritaire de la Gauche Française :

Contrairement à tout ce que pense la plupart des militants et des conseillers politiques actuels, ce n’est pas sur des noms de personnes ou des personnalités qu’on dresse une co-présidence mais sur des partis politiques… L’inverse, proposé par Mélenchon d’une façon plus ou moins inconsciente ou préméditées de sa personne autour d’une seule personnalisation de plusieurs courants politiques par souci d’hégémonie politique, dénature la qualité et le niveau du débat politique , ne peut que conduire à la désertion des électeurs qui ne pourront jamais s’y retrouver sur un seul parti. Ce n’est qu’en choisissant autour d’une Nathalie Arthaud ou/et d’un Philippe Poutou que nous retrouverons le haut niveau des débats politiques de mai 68 tout comme Alain Krivine et Arlette Laguiller furent capables de s’y retrouver avant que la politique d’aujourd’hui ne sombre à nouveau dans le manque de reconnaissance absolu, voulu et programmé, de la 4ème Internationale Ouvrière et des résolutions possibles quelle véhicule en possibilités autour des questions économiques liées au marxisme. Les militants et sympathisants de Krivine et Laguiller n’étonneraient personne si ils finissaient par découvrir aujourd’hui avec Nathalie Arthaud (n_arthaudet PhilippePoutou que la candidature auto-spontanée de Mélenchon, dissimulée par le couvert Front de Gauche derrière son « Parti de Gauche », n’est réellement qu’une amputation historique des combats politiques que nous ne sépareront jamais de la différenciation du marxisme d’avec les théories expansionnistes capitalistes mafieuses ainsi que l’usurpation effective, réelle et matérielle, des accords de la 4ème Internationale, transformés sous les besoins d’un dictateur, en 5ème internationale nationaliste d’extrême-droite.

Si il avait existé une cohérence démocratique et une logique de la mathématique politique du 1/50ème démocratique dans les Remparts du versant minoritaire de la Gauche Française, Jean-Luc Mélenchon n’aurait jamais eu le « droit » ni la capacité d’émerger en tant qu’irréprochable personnalité politique qui en oublierait presque les autres, et encore moins d’arriver à prendre l’ensemble des « collectifs citoyens » pour sa tronche et sa poche, à moins qu’il ne veuille tous se les prendre sur le coin de la gueule ! ?… Comment il la paye la redevance politique le méchant con ?… Où considère-t-il la rétroactivité des efforts communs engagés par les Collectifs des Fronts de Gauche ?… Se votent-ils entre cadres et chefaillons qui prétendent parler au nom d’une base connectée mais usurpée ?…

Les farces et attrapes de Méchant-Con… Je n’en veux pas !

Ses irréelles propagandes ?… On n’en veut pas !…

Les libellules vertes et les moutons rouges de Méchancon, on n’en veut pas !

L’auto-proclamation individualiste-socialiste de la candidature de Mélenchon ?… On n’en veut pas !

____________

Photo :

c’est celle que j’ai pu choisir pour faire obstacle à la voute du flanc majoritaire de la gauche de gouvernement, non pas sous l’usurpation et l’émulation d’une dictature directionnelle prônée par le Mélenchon, vanté « Chef de Gouvernement » auto-proclamé des « Collectifs Front de Gauche » ; mais dans la distinction, en ce qui me concerne, d’une différenciation effective entre la 4ème et la 5ème Internationale ; saloperie de communistes « étatiques » et « étatistes » qui se vendent au Pouvoir pour même pas 1%…

Murs de contrefort massifs

Cette chapelle du 12e siècle semble n’exister rien que pour ses contreforts. Ils sont particulièrement massifs sur le côte nord. C’est un bel exemple d’édifice roman provençal. Elle est située sur le site d’un ancien monastère: un premier monastère y avait été élevé au 6e siècle sur l’emplacement d’une villa gallo-romaine, avant d’être dévasté par les Sarrasins au 8e siècle, puis reconstruit au 9e siècle.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s