PCF & Front(-s) de Gauche !… Mélenchon ?

Le JDD met en polémique la manière dont Mélenchon enterrerait le Front de Gauche d’où il provient… Nul doute que si Mélenchon persévère, qu’il écope du ralliement de toutes les autres formations politiques – hors « parti de gauche de Mr Mélenchon » – au candidat d’une Union écologiste élargie au Front de Gauche qui partirait dans une ‪‎primaire‬ pour battre des socialistes qui de toutes façons s’y présenteront divisés et éparpillés (!)

http://www.lejdd.fr/Politique/Entre-Melenchon-et-le-Front-de-gauche-la-rupture-est-totale-776543

 

Suivre ou ne pas suivre Mélenchon n’est pas la question…
C’est un peu ce que se demanderont toujours les différentes composantes politiques représentantes des Remparts du versant minoritaire de la Gauche Française et à laquelle Lutte Ouvrière a toujours parfaitement répondu… « Nous n’abandonnerons pas nos pourcentages pour Mélenchon » disait Arlette, toute directe face aux « propositions », au moment de les intégrer dans le ‪‎FRONT_DE_GAUCHE‬… Ensuite il ne faut pas perdre de vue que chacune de ces formations n’est qu’à elle, deux ou trois fois qu’1 % pour cumuler 4% aux Régionales… Les divisions sont inutiles… La candidature de Jean-Luc Mélenchon constitue un pôle qui n’isole pas mais comme les Institutions sont telles qu’il y en a deux (Élysée et Matignon), dans sa hâte – et comme il est le représentant des Collectifs Front de Gauche -, il serait presque chef de gouvernement et pas certain que le Conseil Constitutionnel, au regard de la ‪‎Démocratie‬, lui garantisse qu’il pourra réaliser toutes les modifications qu’il envisage sans le faire sabrer par la Garde Républicaine,  au cas où il arriverait à Matignon mais certainement pas au Palais de l’Élysée… N’est pas dit en retour que sa 6ème République, il devrait se la mettre dans son pantalon comme une mauvaise chanson !… Mais cette candidature spontanée qui voudrait dépasser les rivalités politiques est d’une stabilité évidente et n’empêche pas de développer, d’un autre côté, et soutenir une candidature pour des primaires‬, suffisamment développée et intéressante en matière de modifications économiques pour un candidat d’une Union écologiste élargie aux Front(-s) de Gauche, si possibilité qu’il puisse y en avoir plusieurs de « ces Fronts »… Du moins, en existera-t-il toujours autant que n’existent de formations politiques qui l’animent à 3 ou 4 fois 1% chacune…

Jean-Luc Mélenchon‬ a posé autant de problème à la voûte majoritaire hier qu’il n’en pose aujourd’hui aux piliers du versant minoritaire… Quel pourcentage le Parti de Gauche ?… L’heure du Peuple ou le Peuple qui n’est pas à l’heure ?… Peu importe !… Sa montre a dû s’arrêter en cours de route et Mélenchon n’est certainement pas l’horloger du versant minoritaire de la Gauche française… À trop insister, Jean-Luc Mélenchon risquerait même de le faire disparaître… en le rendant majoritaire ? !… Il ferait un chef de Gouvernement exceptionnel avec un bon chef d’État !

Mais ne vous inquiétez pas trop, tout cela est amené à s’additionner et non pas à se soustraire sinon ce serait faire chemin inverse de la notion de départ du FRONT_DE_GAUCHE… Personne ne daigne cautionner un empereur des remparts du versant minoritaire de la Gauche Française… N’oubliez jamais dans vos décisions les résultats de ces ‪‎Régionales2015‬ qui fit remporter à ce versant « minoritaire » 12% des suffrages au 1er tour, droites et gauches confondues avec 4% pour le ‪‎FdG‬, 1,5% à Lutte Ouvrière et 6,5% aux écologistes ; résultat ô combien important qui devrait ordonner les nominations de candidats au lieu de laisser les leaders des petites formations politiques comme le Parti de Gauche ‪‎LePG‬ et le ‪‎PCF‬ à guère plus de 1 ou 2% – autrement dit, des partis sans pourcentages -, dicter aux militants les conduites à tenir, encore moins ordonner aux électeurs de les choisir…

C’est ça !… Rejoignez donc l’Empereur des Remparts du versant minoritaire de la gauche française !… C’est pourtant totalement contraire aux principes de départ du FRONT_DE_GAUCHE‬ qui se destinait normalement à l’addition de toutes les composantes et non pas à une telle division dans l’éparpillement… Logiquement nous devrions nous orienter vers une Union écologiste élargie au Front de Gauche au lieu de prétendre marcher derrière un candidat unique JLM2017‬ qui prétendrait y arriver avec les partis sans pourcentages qu’il a bâti (?) pour les faire disparaître… Attention !… La voûte majoritaire de la gauche française, de Gouvernement, a eu autant de problèmes en son temps lorsqu’elle avait Jean-Luc Mélenchon en son flanc que les Remparts du versant minoritaire n’en ont aujourd’hui !

 

EnsembleAlternative

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s