Des tirs à balles réelles sur le Consulat US en Turquie (?)

(Avant les revendications)

Si ça c’est pas daesh en Turquie !… le PKK est bien trop préoccupé dans le Sud de la Turquie où l’armée de l’AKP poursuit ses exactions contre une partie des Kurdes (Kurdish) qu’on ne voit ni comment ni pourquoi il interviendrait à Istanbul où auparavant un grand meeting pacifiste pour la Paix avait lieu… un peu plus tot encore, Obama faisait de même au nom de toute la Coalition Internationale en rappelant à l’ordre le fourbe d’Ankara avec la précision que la mission d’Erdogan est de combattre le daesh et pas d’en profiter pour cibler des Kurdes…

Visiblement les remarques de Barack Obama effectuées dernièrement sur la participation d’Erdogan à la Coalition Internationale n’ont pas dû plaire à tout le monde, notamment lorsqu’il est question de frapper daesh et pas les Kurdes… cette attaque sur le Consulat des États-Unis, sans doute destinée à inviter les US à combattre le PKK avec Erdogan, ne peut être que l’oeuvre versatile de brigades spéciales d’Erdogan qui n’acceptent aucune critique, dusse-t-elle venir du président des États-Unis…
________________________________

Le PKK ne change ni de drapeau ni de nom comme de nombreuses formations politiques ce qui est une marque de confiance et de fiabilité !… il réaffirme ses engagements pour un Cessez-le-Feu et la conduite d’un Processus de Paix mais Erdogan préfère poursuivre sa politique de répression…

Le PKK n’est ni un nom ni un drapeau, c’est une culture historique qui a évolué… Partie de la défense des populations victimes d’exactions, cette structure s’ouvre à chaque cessez-le-feu pouvant évoluer vers un processus de paix à une question diplomatique de trahison militaire vis-à-vis de la coalition internationale et du respect du droit des territoires des habitants et des combattants qui unis, ont pu repousser jusqu’à présent le daesh (ISIS – oÉI) et non pas d’organiser des attentats (comme daesh l’a fait pendant un an sur Kobanê) pour relancer la guerre… Le PKK au même drapeau et au même nom que celui qu’Öcalan était bien obligé d’utiliser pour marquer d’une bannière les opposants au viol territorial de ceux qui agressent et massacrent sous des pratiques terroristes des populations menacées, des territoires qu’ils prétendent convoiter ou pas mais qui toujours est-il, ne leurs appartiennent pas…

_____________

(Après revendications)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s