Maudits Républicains !

Mortifère ou à moitié fière, l’Ump avait besoin de se recharger l’étiquette pour faire Républicains – on ne sait toujours pas de où – de France, me direz-vous, mais c’est déjà pris !… Républicains universels ?… oui, mais là c’est prétentieux… Il faudrait quand même qu’un jour, ils finissent par s’identifier en Républicains de quelque chose, sinon, qui même qu’eux risqueraient de ne plus rien y comprendre !… Républicains, républicains ?… Attendez, ça me dit quelque chose… de l’autre côté des Pyrénées je suppose… Oh !… Mais alors là, la falsification est encore plus énorme et puis ça m’étonnerait que Sarkoblicain, Juppéclaniste et Fillonains veulent devenir communistes et remonter à cette tradition républicaine qu’ils revendiquent mais qui les ramènent plus aux Ligues, à des Phalanges ou des instituts privés qui risquent de privatiser ce sens républicain qui était censé appartenir à tous et qui finalement ne sera plus que l’apanage de quelques uns pour sombrer dans une sordide royauté, où l’ordre monarchique serait rétabli… Une sorte de mini-dictature avec talonnettes pour mettre le nez au-dessus du fascisme… qui avait aussi ses Républicains !

Pas moins de 60 intervenants se sont succédés sur l’estrade de ce congrès Ump… Inimaginable !… On se serait cru aux pires heures des Congrès Communistes en Russie sous Staline pour pas grand chose en retenir que le nom de ces « pseudo » Républicains qui viennent un peu de toutes les régions de France mais dont on ne sait pas vraiment de quelle famille politique exactement, ils proviennent… C’est ça qui intrigue, qu’on trouve étrange lorsqu’on veut se mesurer au bloc socialiste !… Que d’efforts, combien de noms changés dans l’espoir d’écraser les Socialistes… Mais bon, les socialistes ne sont pas suffisamment fous pour oser prétendre s’approprier l’ode républicaine et se transformer en Républicains – Socialistes – Anarchistes pour avoir l’air plus Républicain que son adversaire politique réuni sous différents noms qui constituent la droite !… Hystérie collective évidemment, dès qu’ils abordent, au sabordage de leur prétendue République, cette si douloureuse question, que constitue encore à leur esprit, ou le système scolaire, soit le travail, la famille, la patrie et la nation pour faire fleuves.

Ils ont (les 3 Droites animées par sa même extrême) parlé de « clans » ?… à suivre donc leurs chiffonneries, leur hardiesse à déblatérer sur tout et n’importe quoi… Comme si, à chaque fois qu’ils prenaient la parole, ils se sentaient obligés d’avance, à ne jamais dépasser le niveau d’un cours d’instruction civique, où l’ont expliquerait à des élèves distraits, que nous sommes Républicains, tous nés sur le même sol, au même « sang », la même nation, le même drapeau… Pour réconcilier quoi ? Une fraction ou une « faction politique » que tous menaçaient de déserter ?… Mais, qu’ils n’étaient jamais à Londres ; un de leurs ancêtres, là… ils l’ont un peu moins pendue leur langue de bois républicaine, elle, qui cite toujours un peu trop rapidement notre Général de Gaulle qui est à tous mais qui ne dépendait certainement pas de leur autorité intellectuelle universitaire et politique, que représentait Jean Cavaillès et le CNR !

Ricard !… casino etc… Pasqua

: c’est l’ de demain ou d’hier ? plus de sang dans ta bouche !

du cimetière de la passe la parole à Luc Chatel ! pour 1 plus sanguinaire !

!…reste dans ton cimetière avec tu gestuelles tantôt Franco, tantôt Mussolini, tantôt Hitler

font défiler les apprentis des Franco et des Mussolini aux micros de leur pour 1 nouvelle sans passé

RépuNé

_______

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s