Verdict vendredi pour le choix de « Républicains » (?) !

dessin de Schvartz

Au début, lorsque l’idée fut lancée, hormis le fait que nous ne somme pas de Droite et que nous nous apprêtions à rester sur nos gardes face à l’annonce impromptue du désir de la formation politique de Nicolas Sarkozy, perdante des élections Présidentielles de 2012, l’Ump, de vouloir changer de nom ; nous n’étions guère intrigués mis à part qu’à priori, il n’y a pas de raisons apparentes pour que ce changement d’appellation ait lieu, encore moins qu’il puisse se faire juridiquement… Car à y regarder de près, dans l’histoire politique de l’apparition de nouveaux noms de partis, ceux-ci se réfèrent toujours à l’ajout d’une formation qui veut venir épauler une autre, plus grande ou plus inspirée qui, pour marquer cette unification, accepte le changement de nom pour des motifs de regroupement… C’était le cas du Parti Socialiste regroupant avec Jaurès pas moins de sept formations socialistes et républicaines pour devenir une force politique plus cohérente et améliorer aussi ses performances électorales… Ou une autre possibilité encore, situation plus douloureuse et plus rare, la minorité d’un groupe désirant quitter une formation existante pour en fonder une autre… Cas du Front de Gauche où Mélenchon quitte le PS « seul » mais fonde quand même le Parti de Gauche ou celui de la naissance de la LCR (NPA) ou/et de Lutte Ouvrière… Hors chez Sarkozy, il n’en est rien, pas de raisons suffisamment concrètes et argumentées qui nécessiteraient le changement du nom de ce parti si ce n’est une sorte d’aliénation ou d’égocentrisme à vouloir tout ramener à soi en politique dont nous reparlerons plus bas, un manque de modestie, la sournoise insinuation qu’on serait un grand de ce monde rien qu’en changeant le nom… Remarquez ici que Paul Bismuth court depuis Giscard alors Nicolas Sarkozy n’est certainement pas prêt de se demander qui c’est qui va l’arrêter… Mais concrètement, il n’y a pas de nouvelle mouvance politique sur le papier qui viendrait s’ajouter à celles existant déjà au départ de la création de l’Ump qui pourrait justifier la nécessité de ce changement de nom demandé… Que le-dit Sarkozy, fasse meeting sur meeting à travers la France, pendant une quinzaine de jours pour expliquer la nécessité d’opter pour cette formule de « Républicains », toute aussi irritante que vague, indéfinie et floue, ne regarde que lui pour paraître aux yeux de tous, suffisamment suspicieuse pour qu’elle ne mette la puce à l’oreille et n’éveille quelques méfiances bien plus graves de conséquences que la malveillance dont il fait preuve en y commentant, vulgairement aussi, les travaux du Gouvernement comme on ferait des blagues sur les femmes qu’on n’aime pas, les hommes qu’on mésestime…

« Républicains » tout seul, ça ne va pas et la requête fera jurisprudence vendredi… « Républicains et républicaines » alors, à la limite, car la réduction masculine de ce terme universel est déjà suffisamment litigieuse et lourde d’une gravité intrinsèque et flagrante au plan juridique pour ne pas trop s’étendre prématurément dessus… Ou bien « Républicain » au singulier pourrait être suggéré car cette formation politique ne regarde que ceux qui courent derrière elle depuis l’Ump et pas l’ensemble des Français… Et ce n’est pas parce qu’on n’est pas dans ce parti qu’on serait moins, ou pas du tout, Républicain !… C’est comme si un candidat s’avançait au pupitre en se présentant comme étant « le Monde », un peu comme le roi Soleil… « La France est à moi, je suis la France »… Mais quel mépris pour les électeurs qui, pour s’en sortir, n’ont plus qu’à s’imaginer qu’ils devraient faire comme lui et adhérer à son projet (?) Ce n’est peut-être pas directement du racolage mais la démarche est insidieuse contrairement à la vocation rassembleuse qu’elle prétendrait mettre en avant au départ… Une entreprise – et l’Ump en était une avec son Président Directeur Général Unique – lorsqu’elle change de nom pour refondre une nouvelle société, c’est généralement après avoir déposé son bilan, après une liquidation judiciaire ou pour effacer des fausses factures, des financements illégaux ou masquer ses trafics d’influence…

Alors « Républicains » ?… De quoi en retourne-t-il ?… S’agit-il d’une malversation idéologique ou d’une malhonnêteté envers la diversité ?… Est-ce la pertinence de l’illusion de pouvoir se prétendre républicain pour tous, rien parce que son parti s’appellerait ainsi ?… C’est déjà presque enjamber une barrière que peu d’hommes politiques osent franchir pour imposer directement, après se les être appropriés tous ces Républicains qu’il espère si rapidement mettre dans sa poche, une Dictature Républicaine à l’ensemble des Français dans l’espoir inavoué qu’aucune requête ne serait déposée, que personne ne dirait, ni ne verrait rien venir derrière cette plurielle et universelle demande de validation républicaine de la nouvelle présentation du groupe Sarkozy ?… Pour qu’au bout, tout le monde accepte sans sourciller, ni rechigner, l’identification républicaine sous la baguette, le fouet et la houlette de Sarkozy ; peut-être un peu moins sous l’effet d’un cerveau bienveillant et brillant. Du RPR de Chirac ou de l’UDF de Giscard aux « Ripouxblicains » à venir ou autre chose d’aussi inconcevable, on a beau changer trois fois de nom en cours de route on n’en est pas pour autant plus performant… Et de me souvenir de trois droites d’avant la guerre qui n’ont pas beaucoup changé aujourd’hui… Si ce n’est d’avoir changé de multiples fois de nom !

Diabolique et machiavélique en était sûrement la démarche mais probablement irrecevable en sera la demande juridique !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s