Quoi qu’en disent ses détracteurs, le PS restera « placide » et « circonspect » pour son Congrès

______________________

Manuel Valls a été choisi ?

(question relative aux Primaires et son plus petit résultat obtenu pour un candidat, juste devant Baylet qui clôturait la marge des idées que ces Primaires avaient alors accordé aux Socialistes à l’époque)

Non !

Il a été « décidé » !

Un parti décide !… Première chose…

(c’est donc une « reconnaissance »)

________________________________________

Préférez toujours un « Moi Je, Moi Je, Moi Je… Moi Président » à un « La France a besoin de moi« , je suis la France, l’Économie Française est à moi, c’est de moi dont la France a besoin, Paul Bismuth est à moi

________________________________________________

Un « placide » va plus loin qu’un bagarreur

La Politique n’est pas une bagarre !

« Circonspect » ?… c’est encore pire pour ceux qui le contesteraient…

La politique n’est pas une contestation ! ?…

____________________________________________________________________

Souvent présenté comme la porte ouverte à toutes les zizanies à l’intérieur, contrairement à toutes ces fausses apparences – mais après tout, n’existe-t-il pas non plus de fausses sciences, ce qu’Einstein lui-même cherchait à démontrer en provoquant Freud, en correspondance sur ses théories – qui dénaturent l’ « idée », parce qu’habillée par l’extérieur, les Congrès du Parti Socialiste sont pourtant toujours l’affirmation de la cohérence et de la cohésion… Fausses rumeurs déferlantes intoxiquent son existence prétendant que ce parti subirait de nombreux départs, en perdrait de son enthousiasme… Infondées ?… Ce serait paradoxal suite aux deux brillantes semaines passées aux micros de l’Assemblée où, seuls debout, les socialistes ont fièrement répondu aux Droites, portés qu’ils étaient par leur 1er Ministre et la Ministre de l’Éducation, de l’Enseignement et de la Recherche qui n’ont pas manqué de tacts, ni de responsabilités… Qui répond encore aujourd’hui aux Droites ainsi ?… Pas beaucoup de monde, un monde préoccupé par la destruction du Socialisme au lieu de s’intéresser à le sauver… Et pourtant, plus ils sont brillants et inversement leur opposition générale leur fait la sourde oreille, les ignore… Ceux qui n’ont pas forcément cru que le « Changement c’était maintenant » se faciliteront-ils sans doute la tâche en le prenant pour toujours, comme un Courant continu !… Électricité dans l’air nous annonçait-on pour nous tromper de ligne, c’est qu’il en faut plus pour court-circuiter une équipe qui, nous annonçait récemment Sarkozy… « va gagner » !… Si il n’y avait que ça pour lui faire plaisir… Mais quand il est sérieux, il ne s’en rend pas compte !

Toutes motions confondues parlent néanmoins à l’unisson de « dynamiser » le Parti Socialiste à l’intérieur d’un Congrès qui aura certainement suffisamment de matière vivante pour satisfaire à la fois les opulentes colonnes qui y seront consacrées dans les journaux d’une part et les réflexions en progression qui le font avancer et vivre par l’histoire de ses Congrès d’autre part pour que les Droites ne se sentent pas obligées d’en rajouter… Paradoxalement à cet enthousiasme d’animation intellectuelle de la gauche représentative du pouvoir, qu’ils soient « Frondeurs » ou plus « classiques », se heurte l’éternelle déformation médiatique qui vient immédiatement nous parler d’un larron qui voudrait tout « dynamiter » de l’intérieur… À entendre de loin, ça fait un peu un drôle de cocktail explosif pas très sérieux, presque caricatural… Mais à quoi tout cela fera-t-il honneur ?… Un meilleur travail des uns sur les autres ?…

Au contraire, cette différenciation, émotionnelle et motionnelle dirais-je presque, qui fait la spécificité de pas mal de formations politiques de gauche, contrairement aux Trois Droites où s’innovera leur Primaire avec les courants respectifs à ces Trois Droites préexistantes sous trois courants figés à l’intérieur de chacune de ces trois droites pour embellir leur nouveau bouquet – qu’ils ne viennent surtout pas nous en inventer une nouvelle des troisième droite, si changeante, en cours de route – avec une tête dessus, leader, chef, Président – Directeur – Général pas très représentatif, les trois, semant la terreur, parfois cachés en un seul sous le désormais célèbre patronyme de Paul Bismuth qui existait pourtant déjà sous portefeuille giscardien, pas très porteurs de thèses suffisamment solides et étoffées pour imposer leur pronostic… Pour l’embellir, disais-je ! Parce qu’elles semblent un petit peu trop animées par sa même extrême, ces Trois Droites de toujours… puissent-elles, quant à elles, de leur côté, en sortir trois fois plus ridicules en limites absolues (que la notre…) !… À l’Ump tout est neuf et déjà usagé !

Donc, contrairement aux idées infondées par les oreilles extérieures, les « motions » ne se critiquent pas en dehors du PS et dessinent la personnalité future du parti, sa raison et son équilibre… Différence fondamentale de la situation actuelle des Droites qui courent, chacune des trois, plus ou moins de son côté, après un passé perdu, derrière la restauration de son dernier déchu, dans l’espoir aveugle qu’ils pourraient refaire ce qu’ils ont fait endurer à une économie et une société maintenant qu’ils font tout pour déstabiliser ceux qui « vont gagner », contrairement à nos efforts évolutifs… Entendez les « socialistes » dont Sarkozy craint par-dessous tout, l’arrivée de résultats positifs… Mais Sarkozy, si on lui demandait d’aller voir le diable, il serait capable d’y aller !… C’est bien ce qu’il aura joué pendant quasiment deux semaines pour promouvoir « Républicains » avec son groupe dans quelques coins de France dans une choquante arrogance pour faire froid dans le dos… La hargne insultante d’un perdant qui refuse d’avoir perdu, incapable toujours encore aujourd’hui de faire son propre bilan, préférant développer des faux transferts d’insultes qui lui vont pourtant si bien… Médiocrité, incompétence ; ça vole haut, ça vole bas… « Atteindre le fond » coulent de sa bouche pour réaffirmer ses seules et uniques compétences !… Tel est finalement son bilan lâché à demi-mot puisqu’il semblerait qu’il ne sait que parler comme ça, çà et là… Des autres et de lui !… Sarkozy n’est pas dans la sérénité, il est dans l’inquiétude… le doute l’a envahi… la peur le gagne… Certainement quelque chose qui lui restait à gagner ou en travers du gosier !… Après tout ce qu’il a perdu… L’incertitude sur son avenir le hante… Pour la maison hantée, Pécresse s’en fait toujours l’émissaire, l’aboutissement et Morano, tatouée sur son bras droit plus long que le gauche, l’anéantissement… Quand le pouvoir vous colle à la peau !

Quand vous y pensez ou en parlez de ce Parti Socialiste, n’oubliez jamais dorénavant d’y apposer la marque du Combat contre la finance qui s’inscrit de manière permanente dans l’avenir sur l’économie, la société et en politique ?… Pas partout ?… Y aurait-il nuances à l’Ump ?… S’inventeront-ils des motions imaginaires taillées sur mesure du degré de compréhension qu’ils auront sur le désagréable événement que constitue le Maire de Béziers en tant que « non-inscrit », « Divers-Droite », « sans étiquettes » ou je ne sais quelle autre notion masquée de titres à présenter lors des élections ?… « Droites indépendantes », vu aussi sur une table électorale de l’Alsace des Droites aux multiples extrêmes, si mes souvenirs sont bons !… Iront-ils un jour jusqu’à oser « Droite communiste » ?… peut-être ne se permettront-ils jamais d’aller jusque là sans passer pour fous !… mais « Droites communes » ne germent-elles pas déjà dans leurs cerveaux devenus malades d’avoir si souvent été obligés d’assimiler autant de changements de noms au cours de cette si trouble histoire des Trois Droites Françaises qui retombent toujours sur les mêmes pieds historiques de leurs fondements, souches et racines ?… C’est pour en effacer plus rapidement la référence ultime… Point de non-retour de notre désarroi, je présume !

Le Congrès du Parti Socialiste est aussi l’occasion de parler un peu de Sarkozy et il aurait tort de ne pas y consacrer un petit chapitre, ou lui de s’y inviter, étant donné que ce même Sarkozy passe son temps à se persuader que c’est de lui que la France a besoin en détruisant tous les efforts du Gouvernement. Par contre, on ne l’entend pas trop parler de l’avenir qu’il devrait être censé proposer personnellement, ni en qui ou sur quoi pourrait gagner sa nouvelle politique si ce n’est celle de son intime conviction et encore moins animé d’une quelconque prétention, que ses chiffres à lui seraient meilleurs alors qu’il oublie toujours de les citer en exemple, honteux qu’il est de les cacher au fond de sa poche probablement ou de celle d’un autre qui tombera pour lui dans le pire des cas… Comme vous le constatez, le climat et l’ambiance sont sanguinaires dans les Droites. Et son prétendu centre aura bien du mal à s’en extirper… Oui, mais enfin, tous les électeurs ne sont pas comptables !… Ce qui ne les empêche pourtant pas d’avoir de la matière grise pour oser évaluer qui briguera le pouvoir autrement que sous la valeur quantique du chiffre… Il ne faut pas confondre le pays avec une école de commerce privée tout de même !… Budgétairement, seront-ils toujours devant comme voudrait nous le démontrer l’épaisseur des factures et des fractures qu’ils laissent derrière eux ?

CongresPS-la-motion-C-met-en-avant-le-soutien-de-Lucienne-du-Petit-Journal

CongresPS-la-motion-C-met-en-avant-le-soutien-de-Lucienne-du-Petit-Journal  /

@osons2015

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s