Simple procès clos d’avance pour maison close transformée en hôtel de luxe avec personnel luxueux ?


Bravo à ‪‎DSK‬ d’avoir montré que le sexe pouvait être un instrument de torture et d’esclavagisme social !… Sauvé par l’injonction thérapeutique…


Ça c’est quand le tout économique prend le pas sur toute aventure humaine !


Vu sur FRANCETVINFO‬ :

« Le président du tribunal a souligné qu’il n’évoquerait pas les détails scabreux de l’affaire. »

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/affaire/affaire-du-carlton/au-carlton-le-tribunal-n-est-pas-le-gardien-de-l-ordre-moral_814647.html

☛ Alors ce n’est pas la peine d’en faire un ‪‎procès‬ puisqu’ainsi vous instaurer dès le départ le consentement aux poursuites de ses pratiques (celles « scabreuses » de ‪‎DSK‬)…

☛ Elle n’en veut pas la ‪‎République‬ des ‪‎Tribunaux‬ à pognon !… Si c’est pour qu’un Président de séance déclare à haute-voix, qu’il ne désire nullement juger ni entrer en profondeur dans les actes scabreux de l’appelé, c’est que la conclusion est connue d’avance ?…
C’est pas tant ça qui est en cause (les rapports tarifés liés au marché de la prostitution…) mais bien le fait que payer ne donne pas droit à tout, à toutes les bestialités, les pires atrocités… entre rapports tarifés via des gens consentants (comme ils disent) et l’esclavagisme sexuel, il n’y a pas photo !… ou si ?… il faudrait demander à Dorcel (!)… mais il n’est pas avocat du diable…
Rapport aux tarifs !… mais cela n’empêche pas que si dans le contrat de départ, il n’y avait pas mentionné « genoux sur le carrelage », que tout devait être fait dans un lit et non pas à même le sol des chiottes d’un bistrot avoisinant le Carlton… les sommes engagées n’autorisent pas la maltraitance ni la violence préciseraient plutôt ce genre de contrats.
Autre incohérence trouvée à ce procès quasi-médiatique c’est l’absence de l’appellation de réseau international de prostitution, comme si l’enquête s’était arrêtée en cours de route, aux portes de nos frontières censées ne plus exister pour le traffic humain et le commerce du sexe (?)…
« Auraient-elles l’unique satisfaction de lui avoir au moins tiré un petit peu de pognon ? »…
Mais c’est encore pire si Dominique Strauss-Kahn affirme qu’il ne savait pas que c’étaient des prostituées, qu’il n’était pas au courant ou que cela lui avait échappé… que c’était des femmes comme les autres… parce que là avec certaines pratiques forcées, c’est carrément de viol dont il est coupable et ce pourquoi il risque effectivement d’écoper d’une lourde peine ; au-delà du simple motif retenu par le tribunal au départ, à savoir s’il s’agit ou non d’une participation de sa part à du proxénétisme… Tribunal qui risque donc de lui réserver une petite surprise lors de son verdict en débouchant forcément sur d’autres chefs d’accusation…
DSKCarlton
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s