La question du coût de l’armement pour aider à lutter contre daesh…

Curieuse et quelque peu illogique propension que prend le ‪‎conflit‬ des Kurdes en armes contre le daesh et ses gangs jihadistes…

mirage10

Déjà au départ, on s’étonnait que la CoalitionInternationale‬ ne réponde pas entièrement ou pas tout à fait comme il le leur était demandé – à savoir de fournir en artillerie et en matériel blindés les zones menacées au « moindre coût » en fournitures de matériel militaires -, préférant déployer l’aviation de la meilleure ‪‎technologie‬ estimée à des budgets colossaux et exorbitants… Contrôler du ciel tout en pilotant du sol les opérations… Non seulement cette demande initiale – d’absolument privilégier des équipements d’artilleries et de blindés au profit d’appuis plus extérieurs – n’a pas vraiment été respectée mais en plus maintenant s’y surajoute l’envoie de troupes étrangères (ce coût humain engagé ne leur est pourtant pas demandé) confirme Londres aujourd’hui… La France aussi aurait, toujours au conditionnel, aussi des vues éloignées en ce qui concerne ses propositions d’aide…

http://www.rojbas.org/2014/12/14/londres-enverra-des-troupes-dans-le-kurdistan-irakien/

http://www.rojbas.org/2014/12/14/la-france-pourrait-envoyer-des-troupes-en-irak-pour-une-mission-de-formation/

Comment donc faire comprendre alors à ces puissances occidentales hyper-militarisées qu’en stratégie militaire elles resteront toujours les armées les plus grotesques que la terre n’ait jamais portée… À preuve du contraire la bonne dizaine d’avions de chasse exposée par l’Armée de l’Air française avec très peu de vols effectifs (les doigts d’une main suffiraient à les compter) si ce n’était pour faire « salon militaire » et en profiter pour lourder 126 coucous aux Indes au passage… Le faible coût des opérations n’est apparemment pas le but recherché et on sentirait quasiment la stratégie militaire dévier vers des formes de rentabilité… Les frappes aériennes qui nécessitent des sommes excessives pour pas grand chose n’équivalent en rien la capacité à riposter plus efficacement encore sur le sol, directement en face du daesh, avec du matériel adéquat à l’artillerie lourde déployée par les jihadistes… La résolution du conflit qui menace la survie des Kurdes de Syrie‬ ne pourra pas passer par le développement du marché de l’armement entre grandes puissances et encore moins des rivalités avec le daesh et l’armée turque qui cherchent à s’approprier les territoires irakiens et syriens, sorte d’éclaireurs pour grandes puissances en veilleuse, impatients de voir jusqu’où la Turquie‬ se cassera les dents.

15 décembre :

Probables manifestations en ce début de semaine en Turquie suite aux arrestations des représentants politiques des partis démocratiques représentatifs des 10% des suffrages qui vit l’auto-proclamation présidentielle du Président Erdogan… mais au-delà… chez-nous, en Europe, il faudrait convaincre les décideurs à passer à des déploiements plus raisonnables de ce qu’ils appellent la question financière… pour la France, par exemple, il est stupide d’envoyer 18 avions maintenant disponibles sur place qui n’ont effectué qu’une poignée de missions comme si l’état-major de l’Armée de l’Air française croyait qu’il s’agissait de se rendre à une foire internationale du marché de l’armement… encore plus étonnant que dans la foulée se négocie le contrat de vente de 126 coucous pour les Indes au passage… mais ne polémiquons pas et restons-en au stade des recommandations qui consisterait à passer à des aides à moindre coût car de l’artillerie lourde et quelques blindés reviennent bien moins cher que multiplier des frappes aériennes qui ne servent pas à grand chose… temporaires et trop sporadiques puisque les effectifs du gang jihadiste se régénèrent plus vite que ne décollent ces mêmes avions de chasse… kérozène et armada logistique nécessaires au fonctionnent des avions de chasse n’équivalent en rien, économiquement à des simples batteries anti-chars au sol… en modifiant cette aide matérielle telle qu’elle fut avancée jusqu’à présent, la défense de Kobanê pourrait encore gagner en efficacité..

En résumé toutes ces décennies où les Kurdes de Turquie ont été persécutés, malmenés dans leur culture, interdits de parler leur langue… considérés comme des « dangereux », ils n’ont pourtant fait que se défendre contre les dangers des agressions extérieures… en s’organisant et en restant soudés, ils sont parvenus à perdurer en Irak, sur le point d’y arriver en Syrie alors qu’en Turquie, la paix ne demande qu’à s’installer si le respect du cessez-le-feu illimité était définitivement adopté… contrairement à cette logique, Erdogan multiplie les bavures et dévie de ces objectifs en procédant à des arrestations arbitraires… non pas seulement en s’attaquant aux médias mais en s’en prenant directement à des représentants de ces partis politiques démocratiques qui sont l’affirmation de la citoyenneté kurde… même pas foutu d’établir dans sa cervelle une graduation des peines à l’encontre de ses 10000 détenus politiques… tous ne sont pas généraux chez Öcalan et un distributeur de tracts ou un poseur d’affiches en faveur du développement de la politique kurde n’équivalent en rien à des bombes posées par le passé dont Erdogan se fout bien qu’elle lui re pètent à la gueule !

PaixAuMoyenOrient‬ ProcessusDePaix‬
‪‎SEYFO1915‬ ‪‎Kobanê2014‬

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s