⟳⤾⟳ Kobanê révèle au monde l’insupportable stupidité…

Si un sous-off ou un enseignant un peu plus illuminé de ces usines à boucherie que sont les Écoles militaires m’avait un jour dit qu’à un moment donné de l’histoire, il se trouverait que le meilleur des généraux serait en prison, bien sûr, je lui aurai ri au nez… Et pourtant c’est si vrai aujourd’hui, à Kobanê qui se fait usurper son autorité militaire aux démons dévolus de l’OTAN et de l’ONU, qui parlent d’une zone tampon et surtout pas de la libération d’Öcalan… Öcalan est pourtant ce meilleur des derniers généraux contemporains et il est en prison pour ses principes de non agression (cessez-le-feu), de respect des territoires et du développement auto-défensif d’un système de protection « militaire » des populations kurdes menacées… Ce qui n’est pas du goût des armées les plus pourries du monde, toujours en manque de colonialisme armé, à l’affût du moindre plan économique, quitte à en bafouer Textes, Chartes et Écritures, ils vous allumeront le cierge les soirs de commémoration des martyrs… Ils en deviendraient presque des jihadistes commerciaux batifolant autour des Traités sans jamais les appliquer !… Bien vite oublié le sort des combattants de Kobanê pour des négociants… Qu’ils gueulent à Kobanê « OTAN, ONU pourritures de raclures capitalistes », ça ne m’étonnerait pas mais la coalition internationale risque de ne pas leur laisser une telle chance et ils savent sans doute pourquoi à en jauger la courbe de leur maladresse, de leurs incohérences, de leur parlé de travers, de leur hypocrisie et du marchandage qui se crée autour des vrais combattants (Peshmergas – YPG) dont on ne reconnait même plus l’autorité militaire – leur aurait-elle été achetée ? – et encore moins la nécessité de leur apporter un peu d’aide matérielle… Je suis content que Dieu et Allah voient ça du haut de leur jihadisme financier nourri des dérives d’agents de la DGSE ou issus d’autres services tout aussi malveillants, devenus terroristes pour la philosophie du terrorisme d’État, protégés par des structures administratives imparables (OTAN, ONU) et une guerre contre le gang jihadiste qui se transforme en alibi pour sa protection rapprochée… à Kobanê, abandonnée…

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s