Meeting de Sarkozy à Lambersart ( 25 septembre 2014)

Ils vont écouter Sarkozy comme des aveugles allant s’abreuver de petits mots doux, d’excuses en tous genres pour invalider des procédures judiciaires en cours, persuadés que les fausses factures c’est l’avenir, les prises illégales d’intérêts le signe de bonne santé de leur capitalisme libéral outrancier pour finalement se retrancher derrière une hypothétique, illusoire et hypnotique « unité nationale » impossible a appliquer aux réalités autrement que par l’élaboration d’un système fasciste sophistiqué alors qu’il s’agirait de veiller à l’application du droit international lié au respect des frontières et contenir l’exacerbation nationaliste en cours… et ils s’étonnent de voir Le Pen galoper sur ses fous chevaux blancs ! Ils prendraient presque des airs surpris lorsqu’on leur annonce que l’ensemble de leurs partis politiques « majors » sont en perte de vitesse et ne représentent plus grand choses de la population si ce n’est un pouvoir imagé et presque parfois imaginaire, que l’abstentionnisme est la plus grande force politique actuelle… c’est effectivement d’une mise en scène (BFMTV) dont il s’agit car il ne pourrait être question de meeting politique tant son discours est creux, d’une banalité affligeante…

Tribue ?… Tribune ?… Devant tous les Français ?… c’est pas sûr qu’ils soient disponibles à entendre l’engoncé !…

« Le son d’la cloche »… à entendre celui de Sarkozy en réunion publique, derrière son PMU (Ump en phase de bismutation)… Pour Gourdel Sarko me rappelait son discours de Strasbourg en 2012 utilisé pour commenter Merah… en long, en large et en travers… Alors autant reprendre la parole comme en 2012 : « Quelque chose d’encore plus surprenant que les petites phrases assassinent qui égayent les potins de la campagne électorale pour les Présidentielles fait figure de significations cachées à travers ce qui constitue l’exactitude du mot choisi** en toute singularité et bien au-delà des similitudes qu’il suggère.

Battre ne suffit plus, mettre la raclée ou pulvériser le score de son adversaire non plus, passer devant semblerait trop romantique et remporter la bataille s’affublerait d’un langage trop guerrier ; toujours est-il, qu’une fois de plus, Nicolas Sarkozy en a encore raté une bien belle occasion de se taire ou de tourner sept fois sa langue autour de ses innovations avant que de nous baver sa suave imagerie qui, par les temps qui courent, ressemblerait plus à une menace terroriste qu’à un objectif politique mesuré… »

__________________________________________________

Extrait de Changement de perspectives à travers les Présidentielles 2012 (424 pages), article « Nicolas Sarkozy estime pouvoir « exploser Hollande » ? !… », pages 52 à 54, in Première partie : La Droite de l’Ump derrière son Sarkozy

https://laurentgantner.wordpress.com/vdm-publishing/ 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s