➤ Le « nouveau Sarkozy » est arrivé prématurément avant l’automne…

Très critiqué le new Sarkozy sur les forums des grands médias, renvoyé à ses prestations antérieures pour la plupart des intervenants… très peu soutenu, parfois encore même un peu insulté… Mise à part une garde rapprochée de députés, d’anciens ministres « classiques » de la droite, pas faciles à décrocher et une jeunesse umpéiste très mal informée (ou trop peu ?) sur les biens fondés de son parti ; il ne reste presque plus rien de l’ancien Sarkozy quand même voué et décidé à reformuler sa confiance aux militants, sous d’autres formes mais sans doute avec les mêmes principes pour redonner de l’engouement à ce qui pourrait correspondre à un été pourri de Nadine Morano (https://laurentgantner.wordpress.com/2014/08/19/lete-pourri-de-nadine-morano/), avancée comme structure fondamentale – aux côtés des bavards Copé et Bayrou – de la nouvelle organisation du Président directeur général de l’Ump : Nicolas Sarkozy… Alors la stratégie Sarko ?… Un retour perdu d’avance ? On pourrait être tenté de le croire, tant son aveugle attachement à son devoir patriotique l’empêcherait de concevoir un seul instant, malgré toute sa bonne volonté que cette refondation ne peut être que répugnée aux vues des sinistres affaires qui sont parvenues à éclaircir son passage élyséen qui a dévoilé ses techniques, ses pouvoirs d’influence et sa capacité à manipuler simplement les esprits qui l’ont un peu trop près du portefeuille. Pas sérieux !… Danger !… Donc s’abstenir… Réchauffé et déjà cramé le père Sarkozy ! L’homme qui choisit de changer de nom, personnellement, pour se faire du pognon et tiens, alors paf, pourquoi pas élargir cette idée à toute cette formation politique qu’est devenue l’Ump ? Changer de nom mais dans l’autre sens… Non pas d’un Sarkozy à un Paul Bismuth mais d’un Sarkozy à une autre Ump où des centristes UDI apporteraient leur soutien. Sic !… Fallait oser le faire !… Finalement n’en résultera rien d’autre qu’un copié-collé de la mouture 2012 et 2007… avec des noms différents mais quand même sensiblement identiques ! Si ces énarques et ces avocats qui dictent la parole politique à notre pays n’ont que ça à produire comme idée, c’est pas étonnant qu’ils se posaient toujours des questions sur la compétitivité de leur pays. Si ils se sentent compétitifs avec leur « nouvelle » stratégie élaborée comme énoncée, la compétitivité qui s’en suivra ne peut et ne pourra jamais dépasser ce médiocre niveau dont ils font si souvent preuve dans les contenus de leurs discours. C’est vraiment un retour sans surprises et bien embarrassé ce nouveau Sarkozy alors obligé d’innover ensuite !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s