➢ Démission « collégiale » ? !… c’est quand même de la « cogne » Arnaud Montebourg !

Simple remaniement ministériel ou recomposition intégrale de l’ensemble du Gouvernement suite aux précisions de Montebourg et Hamon à la fête de la Rose ?… Laurent Fabius ne devrait pas bouger.

Assurément que la nouvelle équipe gouvernementale qui entrera en fonction ce mardi 26 août portera une lourde responsabilité quant à l’avenir du Parti Socialiste car si rien ne progresse et ne s’améliore, personne ne voit ensuite où pouvoir puiser de nouvelles têtes pour rebondir encore. Cette nouvelle équipe devra bien mieux faire que ce qui n’a été fait jusqu’à présent par le mandat présidentiel de François Hollande sans quoi elle risquerait de surfer sur des fonctions ministérielles annonciatrices de la mort du PS… C’est dire que pour demain, les Socialistes n’ont plus rien à perdre et c’est là que ça devient intéressant puisqu’on devrait voir un F. Hollande confronté à la fois à la survie de sa propre formation politique et à l’application d’un pacte de responsabilité, étape de son programme qui restera toujours mal accepté par l’opposition ouverte d’un Gattaz ou du MEDEF pour de simples raisons de tactiques politiciennes… Peut-être alors qu’ainsi, François Hollande pourra aussi passer à une vitesse supérieure, une forme de durcissement que prévoyait déjà pour son mi-mandat ce même François Hollande durant sa campagne des Présidentielles 2012, voyant très bien la nécessité d’envisager de telles modifications pour parvenir à surmonter les obstacles qui empêcheraient l’application de sa feuille de route… Et Gattaz et le MEDEF n’en sont pas des moindres…

Si F. Hollande demandait à un autre 1er Ministre de nommer un autre gouvernement mieux à même d’amorcer ce changement tant attendu capable de gagner en efficacité, il se désavouerait lui-même derrière un Manuel Valls institué et encore tout auréolé de cette position alors qu’il était le dernier des candidats socialistes aux Primaires, arrivé en dernière position, tout juste avant le représentant des Radicaux Jean-Michel Baylet… Entendu que le fait d’arriver dernier aux Primaires socialistes ne signifie en rien être forcément mauvais, logiquement, ce ne devrait pas être à François Hollande de trancher pour le choix du 1er Ministre mais aux résultats chiffrés des Primaires socialistes de l’hiver 2011-2012 qui contredisent fortement la légitimité accordée à Manuel Valls par le choix de François Hollande… Montebourg y était largement devant Valls qui apparaissait comme le dernier des socialistes… c’est quand même une claque à la confiance militante qu’a donné un François Hollande trouvant, sans doute là, l’occasion de marquer son autorité en nommant le plus inattendu des postulants aux Primaires… Avec le temps, sa compétence est mise en doute et le risque de le reconduire énorme… Alors pourquoi pas Mélenchon à Matignon ?… Au défit de mélanger les genres, J.-L. Mélenchon c’était quand même 11% aux 1er tour des Présidentielles 2012 !… c’était la « garantie » de la victoire de François Hollande au second tour !… Où sont les gauches plurielles et rassembleuses qui accordaient encore un minimum de reconnaissance aux minorités politiques qui assuraient leur règne social-démocrate ? Les Verts en sont revenus pour y avoir été, les Radicaux mitigés et le Front de Gauche n’y a pas encore été et n’a pas l’intention d’y aller sur une base politique « François Hollande » (?)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s