Le plus dur reste à faire…

Le plus dur reste à faire…

Les diplomates algériens devraient avoir en partie les clés du dialogue puisqu’ils sont parvenus, il y peu, à faire plier l’Egypte en la forcer à libérer un passage pour un convoi humanitaire… En majorant sa facture de gaz de 11%, l’Algérie a très vite mis tout le monde d’accord… brillantissime !… Autre point à signaler c’est que quand il faut se bouger pour venir en aide aux Palestiniens, il n’y a pas foule mais l’Algérie y est allée parce qu’elle avait la possibilité de le faire… Son aide pour l’établissement de la Paix est fondamentale et prépondérante.

Par ailleurs on peut lire que c’est la CPI (Cour Pénale Internationale) qui aurait refusée le dépôt de plainte argumenté et soutenu par de nombreuses personnalités pour crimes de guerre d’Israël sur la Bande de Gaza, acceptant les pressions demandées par Mahmoud Abbas, lui-même favorable à un retrait de la plainte… Auquel cas la CPI aurait une conception différente que celle de Droit International et par là-même de la reconnaissance des cadavres… Rien qu’en voulant honorer la mémoire des défunts elle (CPI) n’aurait jamais dû revenir en arrière, la requête une fois acceptée, sans offenser leur mémoire délibérément, s’estimant bien au-dessus des conventions de Genève qu’on ne pouvait l’imaginer… avec l’espoir de ne pas mettre de l’huile sur le feu…

L’importance de l’actuelle Conférence du Caire n’est pas de montrer les torts des uns et des autres mais de fonder une politique qui permettra les conditions pour que les exactions territoriales d’Israël et les attentats terroristes ne puissent plus se reproduire… Que les uns n’éprouvent plus la nécessité de devoir construire des tunnels dans les frontières et que les autres n’en viennent pas systématiquement à bombarder écoles et hôpitaux…

C’est pas la Palestine qui est en question mais les attaques d’Israël qui ne respecte pas les répartitions territoriales et qui poursuit sa politique d’extension des colonies israéliennes au mépris du droit des peuples à disposer de leur sol tout en contournant le droit international au nez et à la barbe de tout le monde… défendre les amérindiens est-ce éprouver une forme de racisme vis-à-vis de l’impérialisme capitaliste ?

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s