La droite se bat… entre elle !

legislatives la gauche bien 14121 hdCes quelques jours qui restent avant le 1er tour des élections législatives révèlent dans l’Ump deux cas de figure… Ceux qui, comme F. Fillon, Bruno Le Maire (ancien Ministre de l’agriculture), Hervé Morin (centriste) ou Jean-François Copé qui s’imagine déjà 1er Ministre, prônent la cohabitation, le font sans doute pour ne pas plonger leur formation politique dans une mort institutionnelle directe et pour se faire vivre encore un peu. Évidemment qu’en une cohabitation fortuite, elle ne pourra qu’en geler un peu plus la politique de la nouvelle majorité… Faire vivre une formation politique morte d’avance n’est déjà pas une mince affaire mais par la même occasion, en paralyser l’évolution des programmes de son adversaire relève réellement d’un suicide politique d’une gravité rarement atteinte… En sa même opposition nous trouvons ceux qui ne sont pas favorables à la cohabitation tels Mr Villepin* – hélas, il n’est pas candidat – et Mme Morano… Certainement qu’ils ont compris depuis longtemps que les carottes étaient cuites et qu’ils avaient perdu depuis des lustres. Ainsi, espérant avoir l’air moins stupides, ils anticipent leur défaite ou alors cherchent-ils directement à rejoindre une opposition franche, en bloc, pour enfin rivaliser avec son extrême… Plus insidieuse et dangereuse que porterait l’aspect négatif contraire aux intérêts de notre pays (Villepin) de cette cohabitation est cette similitude qui la rapprocherait presque avec un candidat MRC (Mouvement Républicain et Citoyen) comme Julien Landfried** épaulé par le PS dans la 13ème circonscription des Hauts-de-Seine (92). C’est étonnant et troublant ces rapprochements de points de vue à propos de la cohabitation souhaitée ou pas entre des formations politiques pourtant opposées… Vraiment de quoi se déchirer de l’intérieur, se régénérer des crises de partis internes en série pour une bonne semaine et demi au moins encore. Ne gageons quand même pas de son anéantissement après mais c’est complètement ubuesque de voir un candidat Ump engagé contre ou pour une cohabitation avec des électeurs qui seraient eux, opposés à son choix et mal intentionné serait celui qui parierait alors sur ses chances d’être élu. Plus surpris encore serait un socialiste se disant favorable à une cohabitation ! ?

Au centre, représenté par les candidats du MoDem, la situation n’est pas plus stable… Entre l’imaginaire de F. Bayrou qui craint une cohabitation de guerre il est à redouter des difficultés pour son représentant de garder son banc malgré l’assurance du soutient du PS s’il était opposé à l’Ump au second tour. En tous cas l’identification à laquelle fait allusion F. Bayrou lorsqu’il parle de la cohabitation traduit avec suffisamment d’intensité l’état d’esprit qui anime à la fois sa distance avec la droite et son adroite différenciation…

Quant à la gauche et au PS en premier lieu c’est le renforcement de sa majorité présidentielle qui est en jeu sur les bancs de l’Assemblée pour une mise en route rapide des programmes « Hollande » avec en priorité la réforme des retraites (60 ans), le renforcement du pouvoir d’achat et des effectifs du corps enseignant dès la rentrée scolaire prochaine ainsi que le projet de loi de programmation des finances publiques destinée à rééquilibrer la balance déficitaire, du moins, est-ce là, ce qu’on puisse espérer… Au Front de Gauche, les rivalités avec le Front national sont toujours à l’ordre du jour et peser dans les choix de la gauche ultérieurement reste également un objectif prioritaire. Ensuite il reste au FdG à prendre de l’importance dans les circonscriptions quand même aux 80% étiquetées communistes.

Finalement, on s’aperçoit qu’au bout du compte, la majorité sortante s’empêtre un peu dans ses droites éloignées d’elle par son extrême et qu’à y chercher des ententes, on y décèle désaccords et chamailleries. À entendre cet Hervé Morin*** estimer Mme Dati comme étant la plus grande menteuse de la République, on ne s’étonnera pas des ruptures annoncées et plus surprenant encore est ce retrait de Rachida Dati, pliée par F. Fillon, qui désormais attend la droite moderne ! Oui mais c’est quoi la droite moderne ? Quelque chose qui fera encore plus peur que la précédente ? Autant renforcer tout de suite la majorité qui peut être obtenue directement par le nouveau Président au lieu d’attendre une droite nouveau genre dont on préfèrerait de toutes façons n’en considérer que l’oubli !

*http://www.villepincom.net/magazine/read/lgislatives-villepin-pas-candidat-contre-une-nouvelle-cohabitation-afp-le-18-mai-2012_6339.html

**http://www.francesoir.fr/actualite/politique/julien-landfried-les-francais-ne-veulent-pas-d-une-cohabitation-232985.html

***http://www.leparisien.fr/elections-legislatives-2012/rachida-dati-la-plus-grande-menteuse-de-la-republique-01-06-2012-2027550.php

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s