réponse à : « Mort de Ben Laden : un mensonge difficilement avalé par les voisins pakistanais… »

samedi 11 juin 2011 – 03h44

 
ET LA FRANCE QU’EN PENSE-T-ELLE ?

Ils ont tué Ben Laden… pas par les pieds mais dans l’oeil… On va de nouveau pouvoir se laisser pousser la barbe ! … Méfions-nous de cette grande réjouissance quasi festive dont s’est animé l’occident (Hollywood dans les rues des grandes villes étasuniennes) car elle ne balaiera jamais notre propre intégrisme complètement blanc lui et qui concerne l’extrême droite politique de nos pays à laquelle n’ont rien à voir ce qu’elle-même définit comme étranger encore que ça lui arrive de s’en payer pour tracter et coller des affiches électorales comme il semblerait que ce soit la seule formation politique à les payer… Bien qu’elle se ravive à nous trouver des points communs dans le « non » à l’Europe c’est précisément qu’elle ne comprends pas nos différences et que notre « non » portait principalement sur notre refus personnel et nos craintes de voir ce groupe politique infiltrer les Assemblées et les Parlements du Continent…

 
 

Et aujourd’hui elle en est infestée cette vieille Europe relancée avec une puissance quasi maladive de nationalistes par ci, d’extrêmes droites par là, de droites réunies en une seule par sa même extrême – en France essentiellement – comme on tenterait de relancer une campagne publicitaire périmée à coups d’argumentaires sociaux économiques jugés parfois fallacieux par les uns, irréfutables par d’autres et ne cesse de nous promettre des avenirs moins incertains. A tuer le diable on devient soi-même un peu le diable… Non ?

 

Il n’y a pas de guerre « juste », la guerre est juste économique…. C’est la seule leçon d’histoire que nous pouvons tirer d’un début de siècle sanglant. Une décade déjà quand même et ça n’a jamais autant brûlé ! Et la France qu’en pense-t-elle ?Et la France qu’en pense-t-elle ?? Ça doit être climatique ou cyclique ces propensions à développer des zones de turbulences proches du conflit armé à croire que l’économie y trouverait sa stabilité comme un second souffle ? En tous cas : joyeux printemps nucléaire et bonne apocalypse salopards de capitalistes !

 

On l’a trouvée la « fille du Sheik » de Saint-Cloud qui a vendu son Paquebot mais pas le bateau qu’ils montent et qu’ils parviennent à faire avaler comme des couleuvres pour transformer les lanternes en vessies… Candidate aux élections présidentielles, favorite en tête pour franchir le seuil du premier tour ! Ah, bravo… Quelle émancipation pour les femmes s’il en est qui s’y identifient, qui combattent à ses côtés, qui espèrent se sentir et se doivent de paraître plus français que d’autres… Ah, bravo ! Elle l’a réussie sa benladisation des consciences cette droite réunies en une seule par sa même extrême et c’est en France… Welcome… comme si muée en un principe vichyste qui ne l’a jamais quittée elle s’apprêtait à surgir à nos mémoires.

 

Les Epis de blé rapetissent et la sécheresse s’annonce sévère… Il pleut parfois par tranches de quelques secondes à quelques minutes, jamais une bonne heure d’affilée… A force de faire couler le sang le ciel retiens la pluie ou alors ouvre subitement les vannes pour tout noyer ! ?

 

Droit à la guerre ? Illicite ? Crime de guerre ? Assassinat ciblé. Tout aura été organisé et favorisé du début jusqu’à la fin. De la formation de BenLaden jusqu’à son exécution orchestrée par une traque épouvantable puisqu’ils lui ont déchiré la gueule je l’écris tout attaché ça f’ra moins dégueulasse et si ça s’trouve ça leur rendra service un jour peut-être qui sait ? Dans les méandres de l’intégrisme du Prieuré…). C ’est pas la peine de chercher à savoir ce qui s’est passé ou de vouloir nous montrer ou pas la tronche explosée du terroriste en question nous le savons et le comprenons depuis le premier génocide des Amérindiens jusqu’aux derniers soubresauts des dernières guerres coloniales à but économique et aux vue lucratives. Sont-elles terminées ces guerres coloniales ? On ne peut qu’en douter tellement elles se cachent derrière des formes de maintient de l’ordre au nom de la sécurité mondiale. L’ordre mondial ? Bel Empire ! Les pires dictateurs n’en rêvaient pas mieux. Des élus et seuls les élus américains peuvent voir la photo exposée… Pas de droits à payer à l’entrée, juste une bavette pour bien vomir sur le cliché. Voyeurisme sans complexes… les yeux injectés de sang ils se convulsent de joie enfin satisfaits ? Pas sûr, ça doit être dégueulasse… ça a été si bien fait.

 

Actions qui vont renforcer le durcissement des relations internationales… Et on devrait s’attendre « à ce que » l’autre fasse ci, « à ce que » l’autre fasse ça… « à c’que » l’autre le fera ou ne le fera pas… à c’qu’il aille voir le film de sa femme , à c’qu’il n’aille pas le voir, pour préserver ou non sa santé mentale ? Il gigote de plus en plus devant le micro notre Président, chope des tics, constate ici qu’on écaille un poisson devant les yeux ébahis des élèves d’un centre de formation un peu comme un taliban qui tenterait de convaincre ; remarque là-bas qu’ils ont beaucoup de travail, vous conseille de vous casser si vous êtes un pauvre con !… Il est rentré dans la peau de son personnage le Président . Il habite le rôle celui qui convoite l’électorat de son pire ennemi des extrêmes alors qu’en fait elles s’entendent parfaitement bien ces droites réunies en une seule par sa même extrême qu’incarne ce Président, ce n’est plus qu’une question d’identité.

 

Qui se souvient de Chirac ou Giscard « jeune » ? Qui sommes toutes, ont quand même favorisé un tel terrain… De rivières de diamants en promenade au Panthéon on n’aura pas raté les déjeuners avec les éboueurs ni l’expansion france-à-fric. Toutes ces situations iniques ne purent que contribuer à l’éclosion des rivalités. Quant à l’instrumentalisation ce ne fût plus qu’une question d’exploitation de leurs moyens techniques poussés à des sophistications insoupçonnées.

 

Même les nuages ferment leur gueule ! Il ne pleut guère, ils ont peur des droites réunies en une seule par sa même extrême… Trêve de plaisanteries ! La percée dans la couche d’ozone est devenue telle qu’elle empêche une certaine partie de la condensation et diminue ainsi la formation des gouttelettes qui venaient d’habitude arroser les tomates et les salades de nos jardins… Un peu de vent nucléaire achevant le reste en participant à la dissipation si ce n’est jusqu’à la dissémination des formations des couches nuageuses… Les nuages passent, la pluie trépasse et la nuit m’agace pendant qu’elle avance.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s